Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le Printemps français n’a pas appelé à manifester sur les Champs-Elysées

Communiqué de presse : 

"Le Printemps Français n’a pas appelé à manifester sur les Champs-Elysées. Le Printemps Français ne cherche pas à « s’attaquer aux valeurs même de la République », pour citer Valls.

En revanche, le Printemps Français aimerait que le gouvernement respecte les valeurs mêmes de la République, parmi lesquelles la liberté de conscience et la liberté d’opinion. Et au vu du nombre d’interpellations et de gardes-à-vue, le Printemps Français est bien forcé d’admettre que la République socialiste d’Hollande, Valls, Morin, Pécresse et consorts est bien plus féroce avec ceux qui contestent le chef de l’État à coup de sifflets qu’avec ceux qui détruisent les biens de la République…" (suite).

Partager cet article

9 commentaires

  1. Moi, je sens qu’avec ces histoires de Printemps français, l’hiver va être chaud…

  2. “le Printemps Français aimerait que le gouvernement respecte les valeurs mêmes de la République, parmi lesquelles la liberté de conscience et la liberté d’opinion”
    Voilà qui appelle deux commentaires :
    – “printemps français” est une reprise de “printemps arabe”, expression de camouflage habillant la récente vague de déstabilisation de l’Egypte et de la Tunisie. Les mêmes opérations en Lybie et en Syrie ont été partiellement habillées ainsi. Ceux qui se sont affublé de l’expression “printemps français” n’ont tout simplement pas compris les enjeux géopolitiques au Proche-Orient et au Maghreb.
    – Les valeurs même de la république ne sont pas la liberté d’opinion, de conscience, de doctrine, etc… : la république s’enracine dans la privation de toute liberté pour ceux qui ont une conscience et une pensée hors de la doxa révolutionnaire, et que la fameuse république qualifie au fil des deux derniers siècles de “ennemis de la liberté” (“liberté” à entendre dans le sens restreint et falsifié imposé à partir de la Terreur), de “ennemis de la république”, de “fascistes” (un peu de renouveau judéo-communiste à ce stade), de “nazis” puis “néo-nazis”, de “populistes”, jusqu’à élargir le champ de la disqualification avec le suffixe” -phobe” (xénophobe, judéophobe, europhobe, islamophobe, homophobe…) accolé à n’importe quoi dans un grand mouvement de fabrication de néologismes vides de sens.
    Que de naïveté politique. La conséquence inévitable : un mouvement qui passe son temps à se justifier d’accusations dont il accepte le langage, à se référer à l’idéologie républicaine et se prive de la possibilité de se référer à une doctrine politique.
    Le problème de fond, c’est précisément la république telle qu’elle se continue actuellement : un régime qui a remplacé la doctrine par l’idéologie, le bien commun par le libéralisme et son corollaire libertaire, la religion par la bouillie des cultes, la pensée par l’opinion médiatisable, le peuple par le métissage, la culture par la doxa tombant d’organisation para-gouvernementales, et l’Etat par le gouvernorat.

  3. Le Renouveau français non plus :
    http://renouveau-francais.com/?p=1735
    Bref, une fois encore, plutôt que d’écouter les Français, le gouvernement tente de discréditer la contestation en la faisant passer pour méchante car nationaliste.

  4. Le gouvernement nous a explique qu’il n’a pas pu s’occuper du problème économique de la France a cause de la manif pour qui a “prolonger inutilement les debats” et a cause du vilain peuple homophone.
    Les antifas sont amené sur le terrain.
    Maintenant, ils ne s’occupent pas d’economie a cause du vilain peuple raciste et du danger de l’extreme droite.
    Les antifas sont de retour.
    La vérité c’est que l’economie, ils s’en fichent! ils en ont rien a cirer, que dalle!
    Alors de là a penser que leur but est de détruire la France….
    Il est donc plus que jamais de notre devoir d’informer sur le terrain ces mensonges d’etat

  5. Très bien dit.
    Après avoir pris les français “normaux” – insupportables à la clique du président “normal” – pour des moutons, ils en font désormais des boucs émissaires.
    Dehors, les loups menteurs déguisés en (mauvais) bergers hypocrites.

  6. Plus personne ne prend au sérieux les ridicules imprécations et les coups de menton du Mussolini de Carnaval qu’est Manuel Valls mais… franchement, l’entendre dire :
    « On ne peut pas utiliser un rassemblement de ce type pour s’attaquer aux valeurs mêmes non seulement de la République mais de notre pays »
    Faut-il éclater de rire ?
    Que sait-il de la France ? Que sait-il de la Grande Guerre (est-il comme moi le descendant d’un héros de la Grande Guerre, non évidemment !)
    Et lui, et ses complices, parler de “valeurs de la France” alors qu’ils les piétinent ainsi que toutes les valeurs de la famille et des bonnes mœurs avec leur subversion et leur propagande gay !
    Le mot “valeurs” va aussi bien à Manuel Valls et François Hollande que le mot morale à DSK !

  7. Pour moi, la république, c’est Les Lucs sur Boulogne. Point Barre.

  8. Huer le PS n’a rien à voir avec la république et tout à voir avec l’incompétence ,nuisance,intolérance, et abus de toutes sortes d’un parti politique qui profite de la situation pour extorquer trop d’impots, imposant trop d’immigration et refusant d’assurer la sécurité des citoyens !

  9. Totalement d’accord avec Flore et spartacus, ne reprenons pas les schémas de pensée de ceux que nous combattons !
    Nous n’avons pas à nous justifier devant les crises hystériques de manuel le chimique et encore moins de prendre à notre compte ses diarrhées verbales !
    Quand les fondations de la république reposent sur les massacres des Lucs sur Boulogne et sur la torture et l’assassinat d’un enfant de 10 ans pendant des mois à la prison du temple, on ne peut adhérer à ce genre de régime.
    Je le dis et je l’affirme, je ne suis pas républicain pour ces raisons là et pour d’autres !
    La république n’est pas la France !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services