Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Le prince héritier d’Arabie saoudite décoré de la Légion d’honneur à sa demande ?

IndexBFMTV publie ce matin un échange de mails entre l'ambassade de France en Arabie Saoudite et le conseiller d'Hollande pour le Moyen Orient, censés démontrer que la décoration de la Légion d'honneur du prince héritier d'Arabie Saoudite aurait eu lieu à la demande de celui-ci. Peut-être pour démonter la contestation née de cette décoration abusive du représentant d'un Etat qui soutient l'islamisme et bafoue régulièrement les "droits de l'homme". Poudre aux yeux médiatique ? Cela montre en tout cas la vassalité de la France hollandienne à l'Arabie saoudite.

[…] "Le magazine appuie ses déclarations sur une série de mails échangés par Bertrand Besancenot, ambassadeur de France en Arabie-Saoudite et David Cvach, conseiller de François Hollande pour le Moyen-Orient. Le premier message, daté du 2 mars, est envoyé par Bertrand Besancenot: 

"Cher David, je me permets de t’envoyer la copie jointe de la proposition de décoration pour le prince Mohamed ben Nayef. Je sais que certains s’interrogent sur l’opportunité de décorer maintenant le prince héritier, peu de temps après la campagne médiatique contre l’Arabie Saoudite en France. Certes, le royaume n’a pas bonne presse…"

Puis il poursuit: "Il me paraît indispensable de répondre à sa demande de recevoir la Légion d’Honneur, à un moment où il souhaite renforcer sa stature internationale."

La réponse du conseiller de François Hollande ne tarde pas. "Aucune raison de ne pas le faire", répond David Cvach, qui pense aussi à la communication autour de la décoration: "Il faut que ce soit discret vis-à-vis des médias mais sans dissimulation", écrit-il. Et prévient: "si on nous interroge on répondra lutte contre Daesh et partenariat économique et stratégique. Rajoutons, pour faire bonne mesure, des éléments droit de l'homme dans les éléments de langage bien sûr".

Quelques heures plus tard, la décision de François Hollande tombe: il décorera bien le prince saoudien. Et le conseiller de conclure: "c'est le moment d'acheter des actions MBN (les initiales du prince saoudien)"."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!