Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Le porno pour tous, c’est maintenant : l’incroyable dérive du gouvernement !

XVM52f33936-dfb5-11e5-9d41-ad9421144332De même que Karim Ouchikh, président du SIEL, l'association Promouvoir, visée par le projet de réforme en cours, s'indigne de la tentative de glisser l'argument du "caractère esthétique" pour autoriser les mineurs à voir n'importe quel film. Il s'agit pour André Bonnet d'une "incroyable dérive" :

"La lecture du rapport sur la classification des films remis et son accueil par le ministre de la Culture fait éclater au grand jour la volonté explicite du gouvernement de favoriser par la loi l'accès des mineurs à la violence et à la pornographie. Sous couvert de “création artistique” (et tout film se réclamera évidemment de cette création), il sera désormais possible de montrer n'importe quel contenu de sexe explicite aux mineurs"

Reprenant le projet de Fleur Pellerin, la nouvelle ministre de la culture,Audrey Azoulay, veut en effet modifier les critères sur lesquels repose l'interdiction des films aux moins de 18 ans :

"Audrey Azoulay va s'appuyer sur les préconisations faites par Jean-François Mary, président de la commission de classification des oeuvres du Centre national du cinéma (CNC), dans un rapport qui lui avait été demandé par Fleur Pellerin, ex-ministre de la Culture. Le ministère entend notamment modifier un article du code du cinéma qui entraîne, aujourd'hui, une interdiction « automatique » d'un film aux mineurs lorsque celui-ci « comporte des scènes de sexe non simulées ou de très grande violence », même quand cette production n'est pas un film « classé X ». Jean-François Mary propose une nouvelle rédaction de l'article en question : l'interdiction aux moins de 18 ans reposerait désormais sur la présence dans le film, « sans justification de caractère esthétique », de « scènes de sexe ou de grande violence » pouvant « troubler gravement la sensibilité des mineurs » ou « banaliser » la violence.

Ce Jean-François Mary est vraiment tordu dans ses explications et cache mal une une volonté hypocrite de banaliser le sexe et la violence :

"L'été dernier, le tribunal administratif de Paris, saisi par l'association Promouvoir, avait imposé une interdiction aux moins de 18 ans (contre 16 ans auparavant) du film "Love", de Gaspar Noé, en raison de scènes de sexe non simulées.

Le critère de "non simulation" des scènes de sexe a "perdu de son intérêt", écrit Jean-François Mary. Il estime qu'une "scène peut être tout à fait explicite à l'écran tout en ayant été simulée lors du tournage grâce aux techniques numériques."

Simulées ou numériques, ça change quoi pour le mineur qui regarde ces images ?

Partager cet article

25 commentaires

  1. Pédophilie, zoophilie et nécrophilie vont envahir nos écrans, tout comme il n’est quasiment plus possible aujourd’hui de voir une fiction sans qu’y figure l’ homosexuel de service. La volonté de détruire la société est patente, et il ne se cache même plus de s’attaquer à la jeunesse pour mieux imposer leurs obsessions.
    Voilà ce que sera le bilan du quinquennat de flanby : Du sexe, encore du sexe, toujours du sexe.
    Les désaxés sont au pouvoir, et on voudrait que la France aille bien, c’est tout simplement impossible.

  2. Merci à toutes ces personnes qui mènent ce combat.Sans la fraîcheur de nos enfants..comment faire?

  3. qu’on fasse de nos enfants des dégénérés inconscients est le cadet des soucis de ceux qui édictent les textes puisqu’il s’agit avant tout de “protéger davantage les réalisateurs et les producteurs”. On croit rêver….

  4. Ce débat est un peu décalé quand on sait que les enfants ont toutes ces images à portée de clic sur Pc, et/ou tablette dûment connectée….C’est un tsunami que l’on ne peut arrêter avec quelques sacs de sable. Il faut éduquer les jeunes à faire leur propre tri au nom du respect de la personne humaine. Pas simple….L’important est, comme pour la drogue, de garder le contact

  5. “le meilleur des mondes” de Aldous Huxeley arrive à grand pas. Quand on n’a plus aucun idéal à proposer à la jeunesse, l’individualisme, l’égocentrisme, l’hédonisme, la sexualité sont les seuls idéaux, et on arrive à l’islamisme et l’EI.

  6. Assez d’accord avec Senex, la pornographie est partout.
    Il y a une réelle volonté de corrompre les mineurs.
    Pour en faire des esclaves du fric et du sexe. On y est déjà.
    La pédophilie officielle reconnue par l’état UMPS n’est plus très loin d’autant que l’islam, et le poids de l’islam en France ne cesse de croître, le tolère, l’autorise et même le favorise.
    Un mariage entre un crabe vermoulu de 60 ans et une enfant de 12 ans est halal.
    Répugnant.

  7. @ senex.
    Oui à l’éducation mais oui à la moralisation de l’espace publique : l’un va difficilement sans l’autre…

  8. @senex
    Certes l’éducation est irremplaçable, plus que jamais, mais l’interdit l’est tout autant, c’est une protection nécessaire pour éviter que le dévoiement sexuel , tout comme la drogue, ne devienne la norme morale.
    Il faut éviter de suivre le chemin de l’avortement qui de crime est devenue aujourd’hui un droit inaliénable de la femme pour le plus grand malheur de tous.

  9. la gauche et l’extrême gauche sont obsédées par le sexe et les déviances sexuelles crades c’est bien connu depuis 1945
    virons vite cette chienlit de psychopathes

  10. “Qui trop embrasse mal étreint”

  11. A quoi sert donc ce ‘Ministère de la Culture’ si le premier souci de la nouvelle ministresse est exactement la priorité de la ministresse sortante : permettre la diffusion de la pornographie aux enfants et adolescents ? Parents, refusons de payer pour un ‘service public’ de la perversion !

  12. c’est la grande pensée philosophique des soixante-huitards ,l’homme = un sexe

  13. Ils vont pénaliser les beaux films où les scènes de sexe sont annihilés, interdits, prohibés… et interdire la diffusion des films moraux défendant la vie, la foi, la tradition et le respect de notre culture.
    Le fils du Désert avec John Wayne, les Dix Commandements, et tant de chefs-d’oeuvre seront interdits à la diffusion pour la jeunesse.
    Par contre des saloperies de films passeront au grand public… Si on veut les faire censurer ce sera difficile car la justice condamnera aux dépens les associations de défense comme Promouvoir qui se seront portés partie civile contre l’industrie cinématographique.
    Voilà, où nous en sommes : après le mariage pour tous et ses dérives, la pornographie, la pédophilie pour tous ? Nous ne sommes plus dans un état de liberté réelle mais dans une dictature communiste digne de la Corée du Nord ou de Cuba ! La dissidence anti-films immoraux aura des soucis à se faire !

  14. Je remercie PK et Stephe qui ont bien dit ce que je ressens…
    Là aussi, c’est une question de volonté ! Ces malades qui considèrent les enfants comme des sex-toys ont simplement plus de volonté que nous ! Et ils bénéficient de moyens financiers incroyablement puissants…
    A quand les sex-shops devant la sortie des écoles ? Et quand verrons nous légaliser la zoophilie et pourquoi pas l’inceste ?
    L’occidental n’est plus “homo sapiens sapiens”, il est devenu “homo sexus festis”…

  15. Le cinéma X a été très efficacement combattu par les taxes de projection. La télé a pris le relais avec canal +,très mercantile dépotoir. Une taxation lourde pourrait faire reculer les amateurs.Sur internet, c’est plus difficile mais pas impossible. Il faut jouer sur l’argent, comme toujours.et sur les aspects déshumanisants de ces images répétitives ,tristes et esclavagistes.etc…C’est une addiction,une perte de liberté,c’est minable….etc

  16. Le principe étant de pervertir nos jeunes et de leur faire croire qu un film porno est le reflet de la vie d où la multiplication des viols et autres tournantes . C est une perversion délibérée des mœurs qui s inscrit dans le cadre plus large de la perversion anti chretienne de l Occident et d ailleurs , nous connaissons ceux qui sont à la tête de cette industrie , tous de la même communauté des noms qui sonnent bien français comme pecas ne sont que des pseudos ! Déplorez les conséquences ne suffit pas ! Cherchez la cause , vous comprendrez le but !

  17. Il suffit de refuser portables et ordinateurs aux moins de treize ans. Pour commencer…
    Ensuite, une bonne éducation doit permettre à l’adolescent d’utiliser correctement son discernement.

  18. le porno c’était déjà là hier, maintenant ce n’est que la mise hors course d’un certain lobby.
    On arrête pas la marée avec un lance-pierre, ce n’est pas une question d’adresse.
    Si vous ne voulez pas que vos enfants soient pervertis, ils nous faut inconditionnellement des institutions catholiques, une vie politique avec un vrai rapport entre pouvoirs spirituel et temporel. ( et donc des évêques en titane )
    pour le reste, laisser ses propres enfants avec i-pads, téléphones portables, et télévisions ou internet en self-service, c’est avoir baissé les bras avant la bataille.
    on peut se plaindre d’avoir Duflan tous les jours au gouvernement, avec du rabe’ à l’assemblée et au sénat, mais on ne peut pas être réac’ sans savoir ce que l’on veut et comment.

  19. Quand une société pervertit ses enfants, elle n’a pas d’avenir.
    Notre société française, et plus largement occidentale, n’a aucun avenir.
    Le retour du bâton va être sévère.

  20. MALHEUR A CEUX QUI SCANDALISENT LES ENFANTS, IL VAUDRAIT MIEUX POUR EUX QU’ON LEUR ATTACHE UNE MEULE DE MOULIN AU COU ET QU’ON LES JETTE A LA MER (Jésus-Christ)

  21. Soljénitsyne avait prédit l’asservissement par la pornographie, et vu juste une fois de plus..
    Nous sommes en face de forces obscures et puissantes, des puissances infernales, ne nous leurrons pas.
    C’est sur tous les fronts qu’il faut mener le combat : la famille, l’école, la culture, la technologie, les loisirs, et même la mode…et j’en oublie.
    La culture de mort fabrique des “structures de péché” ( Saint Jean Paul II ) afin de faciliter l’option pour le mal : autant de pièges à déjouer à chaque instant.. la lutte sera rude, et nous ne pourrons la mener qu’à condition de maintenir un haut niveau d’exigence dans notre vie personnelle.
    L’adversaire se montre presque à visage découvert. Il exhibe sa hideuse face et chevauche le veau d’or…tout cela n’est pas sans évoquer le dragon de l’Apocalypse.
    Nous aurons grand besoin de l’aide des puissances d’en haut….

  22. De plus en plus de quarantenaires ont exclu la Télévision, les ordinateurs et les téléphones portables pour leurs enfants qui ne s’en portent pas plus mal et réussissent bien mieux leurs études.
    C’est tout ce que vont gagner la télévision et le cinéma qui ne doivent leurs existences qu’à leur spectateurs.
    A quand une grande vague de parents protecteurs de pollution des âmes de leurs enfants ? Une mode soixante-huitarde inversée..
    Plus de télévision, plus d’annonceurs, de publicité formatée, et des vélos, des patins à roulettes, des balades dans la nature, des excursions et des repas de famille où l’on se parle et apprend la contradiction et les échanges humains.
    Où l’on sélectionne ses livres et ses lectures avant d’être mûrs pour les débats d’idées.
    Et les sourires reviendront et les couleurs aux joues de nos enfants qui se suicideront un peu moins parce qu’on leur aura appris à vivre et pas à subir.
    Ceux-là seront les plus forts demain, les plus libres dans leur tête, les plus heureux en ce monde réel.
    Mais de fait, il faut accepter d’être à contre-courant.Et le courant est fort !

  23. Le pourrissement sociétal a très bien fonctionné sous ce gouvernement. Sont installés, dans ce gouvernement, des personnes chargées de niveler par le bas. Tout est fait pour cultiver les bas instincts. Mais des gens comme cela, qui nous mènent à la destruction de notre pays, nous n’en avons pas besoin. Cela fait 40 ans que cela dure. Les gouvernements de droite ne sont jamais revenus sur les lois scélérates des socialistes, voyez le résultat, la dégradation continue et finalement tout le monde est satisfait, voyez les résultats des dernières élections.

  24. FAITES DES COEURS VICIEUX, ET VOUS N’AUREZ PLUS DE CATHOLIQUE
    “Tertullien disait avec raison que le sang des martyrs enfantait des chrétiens. Il est décidé dans nos CONSEILS (= Franc maçonnerie et synagogue ) que nous ne voulons plus de chrétiens; ne faisons donc pas de martyrs : mais popularisons le vice dans les multitudes.
    Qu’elles le respirent par les cinq sens, qu’elles le boivent, qu’elles s’en saturent; et cette terre, où l’Arétin a semé, est toujours disposée à recevoir de lubriques enseignements.
    FAITES DES COEURS VICIEUX, ET VOUS N’AUREZ PLUS DE CATHOLIQUE”
    lisez la “conjuration anti chrétienne”de mgr de lassus (pdf sur internet gratos)
    article sur bibliothèque de combat :
    “La corruption mènera l’Eglise au tombeau ”

  25. Tout comme Rome est devenue décadente et a fini par disparaître, on propose à présent pour combler les vides du “pouvoir, du sexe et des jeux”…….Pauvre monde, pauvres jeunes !

Publier une réponse