Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression / Pays : Italie

Le populisme est le refus de renoncer à notre manière de vivre

Benoît-et-moi a traduit l'intégralité de l'entretien donné par Eric Zemmour dans le Corriere della Serra, qui fait couler beaucoup d'encre et déchaine les bobos du politiquement correct. Extraits :

"Votre livre est une espèce de manifeste réactionnaire et populiste.

«Mais je le revendique, moi, le populisme. Apparemment, la façade résiste, Paris est toujours belle, et les filles font encore tourner la tête, mais sous la surface tout est pourri. Le populisme est le refus de renoncer à notre manière de vivre».

Et qui serait responsable de cet attentat contre la vieille France?

«Le Monde a écrit que mon livre est complotiste. Mais je ne dénonce pas un complot, je critique une évolution de la société imposée par les élites françaises. Au cours des quarante dernières années, ces élites ont agi selon les trois D: dérision, déconstruction, destruction de la France, au nom des grands idéaux, c'est-à-dire l'Europe, la transparence, le progrès».

L'immigration, la modernité, la mondialisation, affectent tout le monde, pas seulement les Français

«C'est vrai, mais il n'y a qu'en France qu'il y a une telle haine de soi véhiculée par les élites. Elles ne font que nous répéter que nous ne sommes pas assez allemands ou américains, ou suédois. Tous les modèles sont bons, sauf le nôtre. Et puis en Italie, il n'y a pas un Etat fort, la société est habituée à se défendre. Nous, nous nous sentons trahis par l'Etat. Nous sommes le pays avec la première communauté musulmane d'Europe». […]

Et alors que suggérez-vous? Déporter cinq millions de musulmans français?

«Je le sais, ce n'est pas réaliste, mais l'histoire est surprenante. Qui aurait pensé en 1940 qu'un million de pieds-noirs, vingt ans plus tard, allaient quitter l'Algérie et revenir en France ? Ou qu'après la guerre 5 ou 6 millions d'Allemands allaient quitter l'Europe centrale et orientale où ils avaient vécu pendant des siècles?».

Vous parlez d'exodes provoqués par des tragédies immenses.

«Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, de musulmans au sein (dentro) des français, conduira au chaos et à la guerre civile. Des millions de personnes vivent ici, en France, et ne veulent pas vivre à la française». […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services