Le Planning devrait faire interdire les vacances pour les avorteurs…

Tuer un bébé dans le ventre de sa mère, c'est mal.

Mais tuer un bébé dans le ventre de sa mère à l'hôpital, c'est bien. Mais Franceinfo s'inquiète des délais d'avortement, en raison des vacances scolaires…

"médecin généraliste en vacances, cabinets fermés, plannings bouclés jusqu'en septembre… Résultat : quand elle obtient enfin un rendez-vous, le 14 août, avec une gynécologue pour procéder à une IVG médicamenteuse, sa grossesse est trop avancée pour que l'avortement soit réalisé en cabinet."

Il n'y a jamais assez de médecin quand il s'agit de tuer son enfant. Allez savoir pourquoi…

Laisser un commentaire