Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Le Père de Pommerol, aumônier militaire de choc

A l'heure où la presse aime "bouffer du curé", le Figaro accorde un long article à ce prêtre d'exception qui fait de la chute libre en soutane et qui est actuellement avec les légionnaires en Afghanistan.

Pdp "Il est devenu un parachutiste émérite, avec plus d'un millier de
sauts à son actif, dont plusieurs centaines en ouverture commandée. Il
pratique parfois même la chute libre en soutane. «Ce n'est pas idéal
pour se stabiliser pendant la chute», reconnaît-il en riant.

Et surtout, il n'a jamais reconnu d'autre hiérarchie que celle de
Dieu.
Quitte à s'attirer régulièrement quelques déboires avec celle,
terrestre, de l'autorité militaire. Dès que l'occasion se présente de
dénoncer un compromis, de soulever une question délicate, le père de
Pommerol fonce. Dans un environnement aussi délicat que l'Afghanistan,
ses sorties agacent parfois le commandement. Lorsque l'armée envisage un
moment de faire porter un voile aux personnels féminins déployés en
Afghanistan, le père de Pommerol monte au créneau et dénonce l'idée avec
virulence. Ses discussions avec l'aumônier musulman sont aussi parfois
houleuses.
Le père de Pommerol cite dans ses sermons l'archevêque de
Smyrne, Mgr Bernardini, prélat connu pour mettre en garde contre la
montée de l'influence de l'islam en Europe. « Le combat contre les
talibans est un combat de la civilisation contre la barbarie, dit le
Padre. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut les mépriser. Ils ont la foi,
et cherchent à plaire à Dieu. Comme disait le maréchal de Lattre en
Indochine à propos des Viêt-minh, ce sont des gens qui se battent bien
pour une mauvaise cause.
» (…)

« Je suis peut-être un peu encombrant. Je suis un peu excessif, c'est
vrai. Ma chère mère me répète depuis longtemps de mettre de l'eau dans
mon vin, reconnaît le Padre.Mais je ne veux pas être modéré. Qu'est-ce
que c'est qu'un aumônier modéré, d'ailleurs? J'ai sans doute des
opinions tranchées, mais au moins je suis cohérent. La passion de
Jésus-Christ, ce n'est pas un pique-nique!
» Une chose est sûre, le père
de Pommerol est un curé de combat. «L'Eglise se meurt du silence des
prélats, disait déjà sainte Catherine de Sienne. Si je me tais, je
raccroche les gants», répète-t-il. Ses ennemis sont la lâcheté, la
faiblesse, le compromis
(…)

 En dix ans de service comme aumônier militaire, le père de Pommerol a
participé à huit opérations extérieures, et en est à son troisième
séjour en Afghanistan.
Il a aussi célébré six enterrements depuis le
début de son sacerdoce. Deux légionnaires du 2e REP sont morts en
Afghanistan depuis le début de la mission du régiment à Sarobi. Le
dernier était le sergent Konrad Rygiel du groupe de commandos
parachutistes, tué le 7 juin dans un accrochage avec des insurgés dans
le village de Payendakhel, dans la vallée de Tagab. En avril dernier, le
Padre avait célébré l'enterrement du légionnaire Robert Hutnik, tué
aussi à Tagab. «Dans mon prêche, ce jour-là, j'ai dit aux
légionnaires:“Vivez comme si vous alliez mourir aujourd'hui.
”»

Partager cet article

10 commentaires

  1. « aimez comme si vous deviez mourir demain, apprenez comme si vous deviez vivre 1000 ans» (je ne sais plus qui en est l’auteur)
    «L’Eglise se meurt du silence des prélats», disait déjà sainte Catherine de Sienne. Déjà à l’époque. Ce prêtre là ferait un très bon évêque.
    Sainte-Catherine de Sienne priez pour nous ; mon Dieu donnez-nous de saints évêques

  2. Quel souffle d’air frais !

  3. Le “combat de la civilisation contre la barbarie”… Ça, c’est du costaud.

  4. ça me fait penser à d’autres Padre, bâillonnés par leur hiérarchie et relégués dans des placards pour qu’ils arrêtent de convertir les âmes. Mais où qu’ils soient ils continuent le combat et aucun homme ne pourra les anéantir, même si parfois il s’en croit prêt du but, parce qu’ils savent, ces Padre, que Jésus est leur unique raison de vivre et que la Sainte Vierge les protège d’autant plus qu’ils sont fidèles en tout et à leur Pape. Bref, cela me fait penser au Padre de Coëtquidan obligé de partir l’an dernier.

  5. “Le combat de la civilisation contre la barbarie” c’est une belle phrase, mais creuse en ce qui concerne l’Afghanistan où nos soldats meurent pour des questions financières. En outre cela va croître et empirer depuis qu’on a découvert tant de précieux minerais dans le sous-sol de ce pays.

  6. “La passion de NSJC ce n’est pas un pique-nique”. Avis aux saucissonneurs pinardiers de la Goutte d’Or devenus, prudemment, ceux des Champs-Elysées.

  7. “Le combat de la civilisation contre la barbarie”: si l’aumônier n’est pas là pour encourager les militaires qui sont là-bas qui le fera. Et ce combat contre la barbarie c’est le quotidien (même si ce n’est pas pour durer et qu’il faut toujours recommencer) dans des petites choses, auprès des populations et non pas le rêve d’une utopique démocratisation et pacification de cette région. Il ne s’agit pas des grands mots vides de sens comme ceux que prononcent les politiciens pour faire croire. Ceux qui sont sur le terrain savent au contraire ce qu’il en est.

  8. C’est bien que ce genre de personnages existe mais est ce opportun d’en faire la publicité ?
    L’action et le discours de ce prêtre sont très positifs au niveau de son unité, médiatiquement je doute de l’opportunité d’en parler.
    A part pour Le Figaro qui se rachète un lectorat catho à peu de frais…
    Une fois de plus, les bonnes actions ne sont pas toujours les plus intelligentes à médiatiser. Un peu comme les “stratèges” de Radio Courtoisie dévoilant leur plan sur le ton de la confidence…à la radio !

  9. ” Bravo! Le port de la soutane me ravit et quand je la vois virevoltant et tombant du Ciel, cela m’enchante. Prêtre, courageux, humble serviteur de Dieu et des hommes, démontrant une foi et une force de caractère peu commune, quel exemple! Que n’avons-nous des homme politiques de cette trempe quand le pays court à la déroute et à l’extinction, à l’image de l’équipe nationale de “pousse-ballon”, que je me refuse à dire “de France”.
    Richelieu? Pourquoi pas ! ”

  10. La légion est très forte en matière de communication !
    Tant mieux si cet aumonier fait du bon travail en Afghanistan …lui au moins en a…. comparé à d’autres mis sur la touche pour obéissance au St Père et application du Motu Proprio.
    j(espère ne pas être censurée cette fois ci !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services