Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Russie / Religions : Eglise orthodoxe

Le patriarche de Moscou a appelé les femmes à ne pas avorter, mais à donner leurs enfants à l’Église

Le patriarche de Moscou a appelé les femmes à ne pas avorter, mais à donner leurs enfants à l’Église

Le patriarche Kirill a déclaré dans un message vidéo aux participants du Congrès de l’Église sur le service social :

«Si une femme veut garder son enfant, l’Église l’aidera certainement. Si vous ne pouvez pas élever un enfant, mais que vous avez accouché ou êtes prêtes à accoucher, ne tuez pas l’enfant, si vous ne voulez pas donner naissance, donnez-le-nous, l’Église, et nous ferons tout pour l’élever. Et nous ne vous empêcherons jamais en tant que mère de visiter votre enfant. Au contraire, nous ferons tout pour fortifier votre famille mais qui a de la valeur à la fois devant Dieu et envers toute notre patrie»

« L’église témoigne constamment d’un problème terrible, le problème de l’avortement … Et il n’y a pas d’autre moyen plus efficace d’influencer la démographie, comment réduire radicalement le nombre de avortements.»

Partager cet article

7 commentaires

  1. On aimerait entendre cela plus souvent. Merci à lui.

  2. Ou l’accouchement sous X. C’est ce que disait mère Teresa à Oslo à la réception de son Prix Nobel en 1979 : “Nous lutterons contre l’avortement par l’adoption”.

  3. Voilà une société encore un peu saine !

    C’est quand même mieux que de tuer des enfants dans le ventre de leur mère !

    On peut mesurer, encore une fois, le décalage significatif qui sépare le monde occidental de la Sainte Russie.

  4. Dans le rite tridentin, en semaine, le prêtre et les fidèles récitent les prières au bas de l’autel (voir votre missel) prescrites par Léon XIII et de nouveau par Pie XI pour la conversion de la Russie précisément.
    Jean-Paul II et quelques évêques ont consacré la Russie à ND. Même si certains considèrent que cette consécration n’est pas exactement ce que ND de Fatima a demandé, les fruits sont là.
    Au chaos qui semble organisé tant il est “parfait”, on ne peut opposer d’autre force que la force spirituelle, que la conversion de chacun et de l’Eglise “actuelle”- précisons- pas de l’Eglise éternelle. Quant aux évêques?..Mieux vaut ne rien dire, il y a trop à dire…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services