Le Patriarche d’Antioche appelle à la journée de jeûne et de prière samedi

Message de Sa Béatitude
Gregorios III,
Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient
d’Alexandrie et de Jérusalem,
Président de l’Assemblée des Hiérarques Catholiques :

G"Lors de l’Angélus de ce 1er
septembre, Sa Sainteté le Pape François a décidé que le samedi 7 septembre
prochain « veille de la célébration de la Nativité de Marie, Reine de la
Paix, sera une journée de jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au
Moyen-Orient, et dans le monde entier.
 » Le Saint Père « invite aussi à s’unir à cette initiative, par
la manière qu’ils retiendront la plus opportune, les frères chrétiens non
catholiques, les adeptes des autres religions, ainsi que les hommes de bonne
volonté
 » comme il a condamné l’usage des armes chimiques nous appelant
tous à nous investir et à travailler pour la paix.

A notre titre de président de
l’Assemblée des Hiérarques Catholiques en Syrie (AHCS), de patriarche
d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem nous appelons tous
nos fils, filles et fidèles à se joindre à cette journée de jeûne et de prière
.
Nous demandons à ce que des offices aient lieu dans toutes les paroisses
selon la situation et les conditions propres à chacune. Que ces offices et
célébrations soient en union avec le Saint-Père
qui de 19h à minuit, sur la Place Saint.jpgerre, sera « en prière et dans un esprit de
pénitence pour invoquer de Dieu ce grand don pour la bien-aimée Nation syrienne
et pour toutes les situations de conflit et de violence dans le monde. »

Nous appelons tous nos prêtres à ouvrir leurs églises aux mêmes
horaires pour prier avec leurs paroissiens
qui auront pu venir. Cette veillée
sera marquée par la célébration des vêpres et des matines avec un temps
d’oraison et de méditations
et que soit récitée en commun la prière prononcée
par le bienheureux Jean-Paul II à Quneitra le 1er mai 2001. Nous
suggérons aussi que soient lus les textes des 25 août et 1er
septembre 2013 du pape François ainsi que nos textes et appels pour la paix.

Les quêtes de cette veillée de
prière et du lendemain dimanche seront toutes au bénéfice des victimes de la
crise syrienne qui sont dans le besoin et l’urgence.

Avec le Saint Père nous demandons
à Notre Dame « de nous aider à répondre à la
violence, au conflit et à la guerre, par la force du dialogue, de la
réconciliation et de l’amour. Elle est mère : qu’elle nous aide à
retrouver la paix ; nous sommes tous ses enfants ! Aidez-nous, Marie,
à dépasser ce moment difficile et à nous engager à construire chaque jour et
dans tous les domaines une culture authentique de la rencontre et de la paix.
Marie, Reine de la paix, priez pour nous ! »