Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le Parti de la France opte pour le souverainisme

Dans Présent, Carl Lang justifie sa candidature :

L "Je crois que les vieux partis politiques du système sont à bout de souffle, et j’ai le sentiment que beaucoup d’électeurs attendent une perspective et une volonté nouvelles. Et c’est l’enjeu pour nous à ce stade : offrir aux électeurs nationaux une nouvelle perspective. […] Je ne fais pas campagne pour la sortie de l’Europe ; sinon, pourquoi aller au Parlement européen ? Non : je crois qu’il faut remettre l’Europe à sa place, et qu’il faut offrir aux électeurs une perspective de reconquête, de résistance. […]  Il y a deux options stratégiques possibles pour un mouvement national : la première, c’est d’exiger l’indépendance totale, et alors il faut sortir de l’Union européenne et faire campagne sur ce thème. Je n’y suis pas favorable, sauf, très fermement, le jour où l’Union européenne ne serait plus européenne – en raison de l’entrée de la Turquie, ou pourquoi pas d’Israël ou du Maroc… Tant que ce n’est pas le cas, je crois préférable, compte tenu des menaces qui pèsent sur l’ensemble des pays européens, de conserver une volonté de réorientation de l’Europe, et de tenter de défendre les intérêts nationaux dans un cadre européen. […] Il faut donc aussi rappeler le principe de subsidiarité parce qu’il faut que les Etats gardent le plus largement possible les domaines de compétence sans que l’Europe se mêle de tout. D’où notre slogan : remettre l’Europe à sa place."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Ben autant qu’il rejoigne Villiers, comme l’a fait Bompard.
    Si chaque dissident crée son parti…

  2. = MPF
    remettre l’Europe à sa place ou remettre les gestionnaires actuels de l’Europe à leur place ?

  3. Les deux points de vue sont honorables.
    On peut vouloir être député européen même si on souhaite sortir de l’Union Européenne. Car c’est un moyen d’essayer de limiter les dégâts.
    Personnellement, je ne pense pas que nous devions être associés avec des pays qui pratiquent le mariage homosexuel. C’est un cas de divorce pour les nations !

  4. DECEVANT…

  5. La Turquie est alliée des Etats-Unis (elle a des bases US sur son territoire) et donc elle entrera dans l’Europe ; Israël suivra. Ce n’est pas de la Chine que les Ricains ont peur mais de de l’Europe.

  6. Je ne vois pas en quoi ceci est “décevant”. Le FN ne prône pas non plus la sortie de l’Europe !!!
    A la différence de Villiers, Carl Lang n’a pas un pied dans la rupture et un pied dans l’UMP.
    Carl Lang cherche à reconstruire la droite nationale.
    On peut le lui reprocher par fidélité absolue à la famille le Pen mais on ne peut pas lui reprocher de la tiédeur dans ses convictions…

  7. Bien sûr géographiquement la France est dans l’Europe. Mais pourquoi vouloir s’accrocher à une Europe politique, alors que nous avons tant à faire chez nous!
    Et comme le disait le Général de Gaulle: l’Europe, l’Europe,l’Europe
    ils sautent tous comme des cabris…
    Cette fois il avait vu juste.
    L’Europe c’était la paix: il y a la guerre depuis trente ans!
    L’Europe c’était la richesse: nous sommes en faillite!
    L’Europe c’était la sécurité: nous ne sommes plus chez nous!
    Alors l’Europe c’est NON.

  8. Carl LANG veut défendre les nations en participant à la vie parlementaire européenne, et sans sortir de l’Europe, ce qui est réaliste et sage.
    Il est dommage qu’il n’ait pas choisi cette stratégie du ”J’y suis, j’y reste” pour défendre ses idées et son point de vue au sein du FN, sans en sortir. Car il est évident qu’électoralement, son départ le mène à une impasse, surtout dans le contexte de ces élections à forte abstention, laquelle ne favorise aucun des partis anti eurofédéralistes, de gauche comme de droite, particulièrement ceux de droite qui présentent jusqu’à 6 ou 7 listes dans certaines circonscriptions.

  9. L’Europe ? Quelle Europe ?
    La zone euro va souffrir terriblement, et il est possible que l’exclusion de certains membres de moindre importance s’impose. En propulsant l’euro vers les sommets alors que les chances de reprise sont bien plus élevées aux Etats-Unis, les marchés ne lui ont pas vraiment fait une fleur.
    http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/05/29/l-exclusion-de-certains-membres-de-la-zone-euro-s-

  10. mais ce n’est pas du souverainisme ! Le souverainisme, c’est justement l’indépendance totale !

  11. Un nouveau parti antifédéraliste devrait naître au Parlement européen :
    http://www.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2009/05/30/un-nouveau-groupe-antifederaliste-se-cree-au-parlement-europeen_1200416_1168667.html#xtor=RSS-3208
    Les nationalistes et souverainistes feront peut-être mieux entendre leur voix à défaut d’être écoutés…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services