Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

Le pape dénonce l’athéisme pratique

Ce matin, le Pape a reçu une délégation de l'institut Dignitatis Humanae présidé par le Cardinal Renato Raffaele Martino, visant à "promouvoir la dignité humaine sur la base de la vérité fondamentale que l'homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu". Il s'agit donc, a dit le Saint-Père,

"d'une dignité originaire de tout homme et femme, inaliénable…par quelque pouvoir ou idéologie. Malheureusement à notre époque, si riche de tant de conquêtes et d'espoirs, de nombreux pouvoirs et forces finissent par produire une culture du rejet qui tend à devenir la mentalité commune. Les victimes d'une telle culture sont justement les êtres humains les plus faibles et fragiles, les enfants à naître, les plus pauvres, les personnes âgées malades, les personnes handicapées…, qui risquent d'être repoussés, expulsés d'un engrenage qui doit être efficace à tout prix.

Ce faux modèle d'homme et de société met en place un athéisme pratique en niant de fait la Parole de Dieu. Au contraire, si nous nous laissons interroger par cette Parole, si nous la laissons interpeller notre conscience personnelle et sociale, mettre en discussion nos façons de penser et d'agir…, alors les choses peuvent changer. La force de cette Parole pose des limites à qui veut dominer au détriment des droits et de la dignité des autres. En même temps, elle apporte espérance et consolation à qui n'est pas en mesure de se défendre, à qui n'a pas les moyens intellectuels et pratiques pour affirmer la valeur de sa souffrance, de ses droits, de sa vie.

La doctrine sociale de l'Eglise, avec sa vision intégrale de l'homme, en tant qu'être personnel et social, est votre boussole. C'est là que se trouve un fruit particulièrement important du long cheminement du peuple de Dieu dans l'histoire moderne et contemporaine : La défense de la liberté religieuse, de la vie à toutes ses périodes, du droit au travail et à un travail décent, de la famille, de l'éducation… Toutes les initiatives comme la vôtre qui entendent aider les personnes, les communautés et les institutions à redécouvrir la portée éthique et sociale du principe de la dignité humaine, racine de liberté et de justice, sont donc les bienvenues. A cet effet, une œuvre de sensibilisation et de formation est nécessaire afin que les fidèles laïcs, de toutes conditions, et notamment ceux qui sont engagés dans le domaine politique, sachent penser selon l'Evangile et la doctrine sociale de l'Eglise, et agir avec cohérence en dialoguant et collaborant avec ceux qui, avec sincérité et honnêteté intellectuelle, partagent, sinon la foi, au moins la même vision de l'homme et de la société et ses conséquences étiques. Nombreux sont les non chrétiens et les non croyants à être convaincus que l'être humain doit toujours être une fin et non un moyen".

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services