Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Religions : L'Islam

Le “numéro vert” de Bernard Cazeneuve

Au mois d'avril, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve avait mis en place un dispositif qui devait selon lui permettre de prévenir le départ de candidats au jihad : un "numéro vert" pour contacter le "Centre national de prévention à la radicalisation" et éviter le jihadisme. L'observatoire de l'islamisation  (vidéo) a composé ce numéro pour évoquer les livres incitant au jihad en vente libre chez Carrefour. Ces livres, comme vous le savez déjà, sont un appel au meurtre des "apostats" (entendez, tous ceux qui ne pratiquent pas l'islam) et à leur mise en esclavage, et n'importe qui peut y avoir accès en toute liberté pour se former au jihad. Mais la personne qui répond au téléphone n'a pas l'air très concernée et se défile en répondant que ce numéro est seulement destiné à prévenir le départ des gens au jihad. Ce "numéro vert" sert-il vraiment à quelque chose?

 

 

 

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services