Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement / France : Société

Le nuage radioactif du Japon s’arrêtera-t il aussi à la frontière de la France?

Cette carte qui vient d'être mise en ligne semble dire que non : ce serait pour mercredi ou jeudi.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Aurait-on retiré de nos frontières les panneaux d’interdiction de passer aux nuages ? lrdsurld avaient si bien fonctionné pour Tchernobyl ?

  2. Pour que l’information soit complète et honnête il convient de préciser les commentaires qui accompagnent cette simulation [Mon information est complète et honnête puisque justement je donne le lien pour trouver ces lignes que vous copiez-collez. Ce genre de jugement à l’emporte-pièce et de procès d’intention n’honore pas son auteur. Lahire]:
    Selon l’IRSN, «le panache radioactif devrait toucher la France à partir du 23 ou 24 mars. Les concentrations attendues à terme, d’après la simulation réalisée, pourraient être de l’ordre de 0,001 Bq/m3 en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer de l’hémisphère nord. Une dose sans danger pour la santé.

  3. La carte animée en source est peu compréhensible: les nuances ne facilitent pas le décodage du niveau de contamination; pour qui n’est pas familier des unités, les valeurs numériques en légende ne disent rien: combien de Becquerels par mètre cube (par mètre carré? et les sieverts? quelle est l’unité pertinente? de quel type de rayonnement s’agit-il?) en temps “ordinaire” dans les collines bretonnes ou au Kerala?
    Sinon, quelle information apporte au non-spécialiste une donnée chiffrée pour laquelle il n’a aucun élément de comparaison?

  4. Pour être plus parlant :
    0,001 Bq/m3 c’est entre 1000 et 10 000 fois moins que Tchernobyl (à l’époque on avait eu entre 1 et 10 Bq/m3).
    Le m3 est adéquat car il s’agit de vent.
    C’est là que l’on voit à quel points les esprits sont faussés.
    Combien de morts du fait de la catastrophe nucléaire en cours ? Deux ? Trois ?
    Combien de morts à coté du fait du tsunami et du tremblement de terre ? 11 000 ? 17 000 ? Pas d’importance, Ceux là on s’en fou.

  5. Un peu de patience Frégate!
    Laissez le temps au temps!
    Les réacteurs chauffent doucement et la partie n’est pas finie!
    Combien de morts potentiels si le vent tournait vers Tokyo?
    Tchernobyl ne restera pas obligatoirement longtemps sur la plus haute marche du record de la mort!
    Et le problème est loin d’être résolu!

  6. Cher Ragnar Lodbrock,
    Regardez bien toutes les courbes du site de l’IRNS. Elles concordent toutes.
    Il y a eu un pic le 15 mars et cela décroit ensuite, ce qui est logique quand on connait comment fonctionne un réacteur nucléaire.
    A l’arrêt le coeur nucléaire a une puissance résiduelle due aux produit de fission. Cette puissance est fonction de la puissance que le réacteur avait en fonctionnement, mais elle décroit rapidement avec le temps. Non réfrigérée elle provoque les phénomènes vus actuellement au Japon : montée en pression de la vapeur, évaporation de l’eau des piscines et découvrement des combustibles nucléaires.
    Mais si les japonais réussissent à réfrigérer un peu mieux les cœurs,plus le temps passe moins se sera un problème.

  7. Frégate,
    Et pour compléter mon commentaire précédent:
    Combien de mort à long terme?
    Combien de souffrance durant de longue années?
    Combien d’enfants mal formés durant des décennies?
    Les catastrophes les plus terribles ne sont pas toujours les plus voyantes!
    Oui les esprits sont faussés, mais pas toujours comme on le croit!
    De plus on ne peut, aujourd’hui, humainement parlant, éviter ni prévoir un tremblement de terre, ni un tsunami.
    Mais on peut éviter des catastrophes nucléaire en évitant de jouer à l’apprenti sorcier.
    Construire des centrales atomiques est dangereux.
    Les construire sur des failles est criminel, voire satanique!
    L’analyse d’une catastrophe demande du temps, du sang froid, de la réflexion, du bon sens, de l’expérience, et surtout implique qu’on ne soit pas concerné directement.
    Par exemple, les salariés d’EDF, du CEA, d’Aréva etc etc. ne peuvent pas logiquement parler du problème en toute impartialité!
    Je ne suis pas écolo, ni de gauche, ce qui ne veut pas dire qu’ils ont toujours tort!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services