Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le « mur des cons » a écroulé le syndicat de la magistrature

Lu ici :

"Après le scandale public, l'indignation politique, restait à savoir si l'affaire du «mur des cons» du Syndicat de la magistrature (SM, marqué à gauche) allait avoir des conséquences sur le soutien des magistrats à cette instance représentative. C'est chose faite, ou presque, puisque fin juin s'est tenu un vote, première étape de la désignation des membres de la commission de l'avancement.

Et les résultats sont éloquents: le SM a enregistré un recul de 6,9 % des voix".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Ce qui laisse penser que le « noyau dur » du syndicat approuve. Donc bon courage aux justiciables, la justice reste toujours aveugle et vous avez une chance sur quatre pour le moins de tomber sur un militant gauchiste.

  2. Les « Cons » n’étaient pas ceux figurant sur le « Mur », mais ceux qui avaient eu un aussi stupide et grossier comportement. Juges « à la gomme », indignes de leur fonction, un ministre de la Justice digne de ce nom les aurait licenciés. Comment pourrait-on encore accorder une quelconque confiance à ces individus ? Une honte de plus pour la France, et Dieu sait, hélas! qu’Elle n’en manque pas !

  3. un recul de 6,9% ce n’est pas encore l’écroulement du mur et cela montre combien les magistrats sont à gauche…Il va falloir encore attendre quelques années leur arrivée à la retraite…

  4. c’est pas un chiffre énorme alors que le mépris ,lui, était énorme ; mais c’est un début

  5. Il ne faut pas se leurrer. Le SM a certes perdu près de 8% des voix aux élections professionnelles des magistrats, mais au profit de l’USM censée modérée et non politique. En fait cette dernière a sur beaucoup de points des positions proches de celles du SM. Elle est comme lui taubiramaniaque et, avant l’élection présidentielle de 2012, elle s’adonnait à cœur joie à l’antisarkozysme de convenance.
    Cette progression de l’USM a tenu à un discrédit de circonstance du SM.

Publier une réponse