Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI / Pays : Liban

Le monde a vu des chrétiens et des musulmans réunis pour célébrer la paix

Lors de son départ, le Saint-Père a déclaré :

B"Le monde arabe et le monde entier
auront
vu, en ces temps troublés, des chrétiens et des musulmans réunis pour
célébrer
la paix
. Il est de tradition au Moyen-Orient, de recevoir l’hôte de passage avec égard et
respect, et vous l’avez fait. Je vous en remercie tous. Mais, à l’égard et au
respect, vous avez apporté un complément ; il peut se comparer à l’une de ces
fameuses épices orientales qui enrichit la saveur des mets : votre chaleur et
votre cœur, qui m’ont donné le goût de revenir. Je vous en remercie
particulièrement. Que Dieu vous bénisse pour cela ! […]

Dans sa sagesse, Salomon a fait appel à Hiram de Tyr, pour l’élévation
d’une maison pour le Nom de Dieu, un sanctuaire pour l’éternité (cf. Si
47, 13). Et Hiram que j’ai évoqué en arrivant, envoya du bois provenant des
cèdres du Liban (cf. 1 R 5, 22). Des boiseries de cèdre meublaient
l’intérieur du Temple et portaient des guirlandes de fleurs sculptées (cf. 1
R
6, 18). Le Liban était présent dans le Sanctuaire de Dieu. Puisse le Liban
d’aujourd’hui, ses habitants, continuer à être présents dans le sanctuaire de
Dieu ! Puisse le Liban continuer à être un espace où les hommes et les femmes
peuvent vivre en harmonie et en paix les uns avec les autres pour donner au
monde, non seulement le témoignage de l’existence de Dieu, premier thème
du Synode passé, mais également, celui de la communion entre les hommes,
second thème du même Synode, quelle que soit leur sensibilité politique,
communautaire et religieuse !

Je prie Dieu pour le Liban, afin qu’il vive dans la paix et résiste avec
courage à tout ce qui pourrait la détruire ou la miner.
Je souhaite au Liban de
continuer à permettre la pluralité des traditions religieuses et à ne pas
écouter la voix de ceux qui veulent l’en empêcher. Je souhaite au Liban de
fortifier la communion entre tous ses habitants, quelle que soit leur communauté
et leur religion, en refusant résolument tout ce qui pourrait conduire à la
désunion, et en choisissant avec détermination la fraternité. Ce sont là des
fleurs qui sont agréables à Dieu, des vertus qui sont possibles et qu’il
conviendrait de consolider en les enracinant davantage.

La Vierge Marie, vénérée avec dévotion et tendresse, par les fidèles des
confessions religieuses présentes ici, est un modèle sûr pour avancer avec
espérance sur le chemin d’une fraternité vécue et authentique. Le Liban l’a bien
compris en proclamant il y a quelque temps, le 25 mars comme jour férié
,
permettant ainsi à tous ses habitants de pouvoir vivre davantage leur unité dans
la sérénité. Que la Vierge Marie dont les antiques sanctuaires sont si nombreux
dans votre pays, continue à vous accompagner et à vous inspirer !

Que Dieu bénisse le Liban et tous les Libanais ! Qu’il ne cesse de les
attirer à Lui pour leur donner part à sa vie éternelle ! Qu’il les comble de sa
joie, de sa paix et de sa lumière ! Que Dieu bénisse tout le Moyen-Orient ! Sur
chacun et chacune d’entre vous, j’invoque de grand cœur l’abondance des
Bénédictions divines.لِيُبَارِك الربُّ جميعَكُم  [Que Dieu vous bénisse tous !]"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique