Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le mirage de la “règle d’or”

Lu dans Les 4 Vérités :

H "la « règle d’or », si elle n’est pas d’abord un piège politique, permet aussi à l’UMP d’apparaître comme responsable face à des socialistes inconscients, désireux de creuser le déficit. Or, la réalité est assez différente. Ni l’UMP, ni le PS ne se sont considérés comme liés par les critères de Maastricht (qui, pourtant, juridiquement, sont désormais d’une autorité supérieure à la constitution). On voit mal pourquoi ils se sentiraient liés par une nouvelle loi constitutionnelle. Et, surtout, la règle d’or n’a de chance de s’imposer qu’à la condition d’abandonner la démagogie électoraliste. Or, aucun parti ne peut se permettre de l’abandonner en premier, sous peine de perdre les élections… et donc de laisser le pouvoir à plus démagogue que lui ! C’est donc le système lui-même qu’il faut réformer. Plus encore qu’aux déficits, c’est à l’électoralisme qu’il faut s’attaquer !"

Partager cet article