Le ministre de l’Intérieur allemand met en cause la Commission européenne

Unknown-26Le ministre de l’Intérieur allemand Horst Seehofer a encore déclenché une polémique. Il a déclaré dans une interview à l’édition du dimanche de Die Welt que les contrôles aux frontières de l’Allemagne doivent se poursuivre et même être renforcés, tant que l’UE ne sera pas en mesure de contrôler efficacement ses frontières extérieures.

« Et je ne vois pas qu’elle y réussisse dans un avenir prévisible. »

D’autre part il demande que soient nommés davantage de juges administratifs pour accélérer les expulsions des demandeurs d’asile déboutés. Et il veut identifier « tous les obstacles à l’expulsion ».

Enfin, concernant les pays de l’est qui refusent d’accueillir des « réfugiés », il accuse la Commission européenne d’avoir une attitude contre-productive en leur « faisant la leçon ».

Sa mise en cause de la Commission européenne a fait réagir, car c’est un crime de lèse-majesté.

Commentaires (1)

c'est une chance pour la France ! Désormais tous les "migrants" vont venir chez nous…

Rédigé par : bébert | 20 mar 2018 08:28:00
____________________________________

Laisser un commentaire