Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le métropolite de Thessalonique dénonce le carnaval désagréable des LGBT

À l’occasion d’informations mensongères publiées sur internet au sujet de sa position sur la « gay pride » à Thessalonique,
prévue les 14 et 15 juin, le métropolite Anthime a publié un
communiqué
:

« Le diocèse métropolite de
Thessalonique, avec beaucoup de tristesse et une inquiétude extrême, est
contraint d’affronter à nouveau, de façon pastorale et dissuasive, la
manifestation désagréable, inacceptable et blâmable, des homosexuels
,
lesquels se préparent à réaliser un festival les 14 et 15 juin et à
défiler à Thessalonique. Ainsi, ils nous démontrent leurs passions sous
la forme d’un carnaval.
»

« C’est cependant la décision de
la mairie de notre ville et celle, du maire lui-même, M. Ioannis
Boutaris. La seule concession accordée par celui-ci suite à notre
entretien, a été que ce rassemblement (…) n’ait point lieu comme prévu
devant les églises Sainte-Sophie et Saint-Grégoire Palamas, mais sur la
place de la liberté, loin des saints édifices. Il est néanmoins de mon
devoir de communiquer à l’opinion publique que suite à une manifestation
semblable dans la capitale géorgienne
ont eu lieu des affrontements et des troubles, de la part du clergé et
du peuple chrétien, lesquels ne voulaient pas d’un tel spectacle
affligeant.
(…) En outre, je vous informe que des hommes et des femmes
de Thessalonique m’ont rendu visite dans les bureaux diocésains et m’ont
transmis un dossier comportant 19.500 signatures vérifiées, par lequel
ils protestent fermement et de façon dynamique contre la présence et la
manifestation des homosexuels
dans notre ville de Thessalonique. Je les
justifie pleinement et je suis d’accord avec leurs opinions. Enfin, je
mentionne que, bien que cette question soit très sérieuse et brûlante,
nous, chrétiens orthodoxes, ne pratiquons jamais la violence. Aussi,
comme évêque, je ne recommanderai jamais les affrontements et les coups
dans la société. (…) En tout état de cause, le mieux serait que le maire
annule définitivement ce carnaval dans notre ville
 ».

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services