Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / France : Laïcité à la française

Le mercredi des Cendres vaut-il l’Aïd ?

Voilà deux semaines, Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault assistaient à la célébration de la fête de l'Aïd à la Grande mosquée de Paris. A cette occasion, le Premier ministre affirmait aux musulmans :

"À travers vous, je salue une grande religion de France.
Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et dans notre histoire.
J'entends la parole que vous portez pour rassembler les femmes et les
hommes autour d'un message de paix et de concorde, dans le cadre de la
République et en accord avec ses principes et ses valeurs. Je vous le
redis avec force : toute atteinte au libre exercice du culte est
intolérable et toutes les croyances religieuses doivent pouvoir
s'exprimer dans notre pays dans le respect des lois de la République, de
la laïcité et des convictions de chacun."

Dans une vidéo mise en ligne aujourd'hui, Mgr di Falco saisit la balle au bond :

"Et le premier ministre d'assurer les musulmans de la détermination du gouvernement
à combattre les discriminations et à défendre la liberté de conscience
et le libre exercice du culte, qui comptent parmi les fondements de notre nation.

Alors Monsieur le ministre, dans la logique de votre démarche, je suppose que vous avez prévu d'exprimer avec autant de force et de conviction la détermination de votre gouvernement à combattre les discriminations dont les chrétiens font l'objet et c'est pour cela que j'ai l'outrecuidance de vous inviter chez vous, dans la cathédrale de Gap – les cathédrales étant propriété de l'Etat – pour le mercredi des Cendres, au début du carême ou le dimanche de Pâques à votre convenance. Nous vous accueillerons avec tout le respect qui est dû à votre haute fonction."

Partager cet article

3 commentaires

  1. J’espère que notre grand vizir national saura exiger de ses nouveaux amis qu’ils reconnaissent officiellement la liberté de quitter l’Islam sans risquer sa vie en représailles, c’est bien le moins au “pays des droits de l’homme”. Quant à protéger les chrétiens ne rêvons pas, le gouvernement ne saurait en aucun cas appliquer une politique en faveur d’une communauté qui a l’outrecuidance de rappeler sans cesse le droit inaliénable à la liberté de conscience.

  2. Le problème est que la messe de Pâques est un temps de sacrement. Il n’y a pas de sacrement dans l’islam.
    Donc Valls pourrait refuser de venir puisqu’il s’agit dans le cas de la Messe de Pâques d’une vraie cérémonie religieuse.

  3. Un grand merci Mgr Di Falco pour votre outrecuidance, elle le bienvenu. Merci.

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]