Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Le “médecin” euthanasieur Bonnemaison ne regrette pas d’avoir raté son suicide

Sauvé de justesse après sa tentative de suicide le 31 octobre, Nicolas Bonnemaison a passé quelques semaines dans une maison de repos. Dans un entretien à Sud Ouest à paraître demain, il déclare :

Unknown-9"[…] Je me suis dit que j’étais un miraculé. Lorsque qu’on m’a découvert le samedi matin dans ma voiture sur une piste forestière des Landes, cela faisait 16 heures que j’avais absorbé ces produits. Ils étaient très toxiques. Sur le moment, j’avais vraiment la volonté d’en finir. J’aurais dû mourir. Mais ce n’était pas mon heure.

Regrettez-vous d’être toujours là ?

Bien sûr que non. Après avoir quitté l’hôpital, j’ai passé plusieurs semaines dans une maison de repos. J’ai pris beaucoup de recul. J’ai pensé à ma femme qui a été mon plus grand soutien du premier au dernier jour de cette terrible épreuve. Cela a été encore plus dur pour elle que pour moi. A mes filles, que j’aime par-dessus tout et qui sont ma force pour me battre aujourd’hui, à ma famille, à mes avocats Me Ducos-Ader et Dupin, à mon comité de soutien, à tous ces gens connus ou inconnus qui, par milliers, ont été à mes côtés. Je n’avais pas le droit d’abandonner. J’ai mesuré combien j’ai été soutenu.

Alors, pourquoi être passé à l’acte ?

Psychiquement, j’étais épuisé. Je n’avais plus aucune ressource. Le verdict d’Angers m’a troublé. Je n’ai été reconnu coupable que d’un seul des sept décès qui m’étaient reprochés alors que dans tous les cas j’ai agi de la même façon. Pour soulager des souffrances psychiques ou physiques. […]"

Malgré la contradiction, il ne regrette pas dans la suite de l'entretien d'avoir pratiqué des euthanasies. Pourtant, il a voulu se suicider car il était psychiquement épuisé, un peu comme ces patients qui souffrent et qu'il a estimé devoir éliminer. Eux ne sont pas miraculés.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services