Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

« Le grand remplacement, ce n’est pas une théorie, c’est un fait »

« Le grand remplacement, ce n’est pas une théorie, c’est un fait »

Michel Houellebecq a été longuement interrogé par Michel Onfray dans un hors-série de la revue Front populaire, notamment sur le déclin de l’Occident, le transhumanisme, le grand remplacement, l’américanisation, la bureaucratie européenne, la déchristianisation, l’écologisme, la guerre en Ukraine… C’est politiquement incorrect. Extraits :

« Pour son comportement envers les harkis, de Gaulle méritait d’être fusillé ».

« Le grand remplacement « j’ai été très choqué qu’on appelle ça une théorie. Ce n’est pas une théorie, c’est un fait ».

« Quand des territoires entiers seront sous contrôle islamiste, je pense que des actes de résistance auront lieu. Il y aura des attentats et des fusillades dans des mosquées ».

« L’homme doit être dressé ». « L’homme naît mauvais mais la société peut l’éduquer. Comme souvent avec Rousseau, il suffit de dire le contraire de lui pour être dans le vrai ».

« La France ne décline pas davantage que les autres pays européens, mais elle a une conscience exceptionnellement élevée de son propre déclin ».

Partager cet article

5 commentaires

  1. le Grand Remplacement est une volonté de l’ anti France républicaine de détruire la France , en replaçant les Gaulois par des allogènes, de préférence islamistes.
    c’est l ‘exécution d’un dessein révolutionnaire d’ envoyer la vraie France catholique et son peuple au cimetière .
    une volonté de génocide , l’ âme de la Révolution.

  2. Il y a des territoires entiers qui sont sous contrôle républicain.

    Effrayant.

  3. Vivement que Michel Onfray se convertisse…

  4. Qui au sein de la bien-pensance oserait dire la même chose sur de Gaulle et les harkis, et pourtant quoique l’on puisse dire en bien sur de Gaulle, c’est vrai que c’était une trahison injustifiable, faire désarmer les régiments de harkis, les laissant ainsi se faire massacrer par le FLN.
    Une superbe phrase sur Rousseau “Comme souvent avec Rousseau, il suffit de dire le contraire de lui pour être dans le vrai »

Publier une réponse