Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Franc-maçonnerie

Le Grand-Orient de France contre la présence de politiques à la rupture du jeûn musulman

Par la voix de son Grand-Maître :

Fm "Manifester un tel particularisme religieux dans une démarche politique est offensant pour toute une part des citoyens français. Je suis stupéfait que le chef de l’Etat prenne parti au nom d’une portion de la population (…)

Le 9 décembre, lors de l’anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, nous rappellerons au gouvernement quelles sont les limites à ne pas franchir".

Au nom de quoi? Il n'existe pas de limites entre l'Etat et la Franc-maçonnerie?

Vous l'avez compris, mon titre est provocateur et les citations ci-dessus ne sont que l'introduction et la conclusion de l'entretien. Toute la tirade du GDOF ne fait que s'opposer à la seule visite d'Etat de Nicolas Sarkozy au Vatican en voulant en plus nous laisser croire que notre président est un catholique zélé. Que ne ferait-on pas pour abattre l'infâme et laisser les autres tranquilles.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Les francs maçon sont certainement des tenants de la laïcite négative (volonté d’éradication des religiens) ou comme le disait plus récemment, je crois B16 en Angleterre, des tenants du fondamentalisme séculariste.

  2. Le GODF fait du mauvais laïcisme (pléonasme)
    Pourquoi un élu ne pourrait-il pas s’entretenir avec une autorité ecclésiastique?
    Tous les maires le font avec leur curé.A des degré divers certes.
    A noter que De Gaulle, catholique pratiquant, ne faisait jamais de signe de croix en public lors de manifestations en sa qualité de Président. En revanche on a vu Pompidou et Chirac se rendre régulièrement à l’église Bormes les mimosas durant leur séjour au Fort de Bégançon

  3. La FM se prend pour l’Eglise. C’est toujours le vieux paradoxe du sceptique qui veut imposer son scepticisme.
    Il n’y a qu’une vérité, mais celle-là il faut que vous la confessiez : « il n’y a pas de vérité. » Donc la FM se prend pour une Eglise qui aurait pour mission (que personne ne lui a donnée !), de répandre le scepticisme, le relativisme. Dans ce cadre, elle parle des droits de l’homme, mais ne peut en respecter aucun, en raison même de sa doctrine relativiste. C’est pourquoi elle prêche que la défense de la vie est une croyance particulière des catholiques, ce qui est faux.
    A ce propos d’ailleurs les différences entre les diverses obédiences maçonniques n’est que poudre aux yeux, tromperie.

  4. du blabla !!!!car les français commence à se rendre compte de la présence et du poids de la franc maçonnerie dans tous les rouages de l’état
    les francs maçons ne s’appliquent pas à eux mêmes les lois quelles ont faites surtout anti-catholique.
    Haine de l’Église
    « Nous avons l’air de combattre pour la forme du gouvernement, pour l’intégrité de la constitution. La lutte est plus profonde : la lutte est contre tout ce qui reste du vieux monde, entre les agents de la théocratie romaine et les fils de 89. » (Gambetta, discours à une délégation de la jeunesse le 1er juin 1877. Cité in « Pour qu’Il règne », Jean Ousset, p.133)
    « Nous ne sommes pas seulement en présence des congrégations, nous sommes en face de l’Église Catholique, pour la combattre, pour lui livrer une guerre d’extermination. » (Viviani, député et Franc-maçon. Cité in « La conjuration anti-chrétienne »
    Infiltrations dans l’Église 9.2.1 Projet
    ( Benoît XVI la affirmé l’ennemi est de l’interieur )
    « Ce que nous devons demander, (…) c’est un pape selon nos besoins. (…) Pour briser le rocher sur lequel Dieu a bâti son Église, nous n’avons plus besoin de vinaigre annibalien, (…) plus besoin même de nos bras. Nous avons le petit doigt du successeur de Pierre engagé dans le complot, et ce petit doigt vaut pour cette croisade tous les Urbain II et tous les saint Bernard de la Chrétienté. (…)
    Or donc, pour nous assurer un Pape dans les proportions exigées, il s’agit d’abord de lui façonner, à ce Pape, une génération digne du règne que nous rêvons. (…) Allez à la jeunesse, et si possible jusqu’à l’enfance. (…) Une fois votre réputation établie dans les collèges, dans les gymnases, dans les universités et dans les séminaires, une fois que vous aurez capté la confiance des professeurs et des étudiants, faites que ceux qui principalement s’engagent dans la milice cléricale aiment à rechercher vos entretiens. (…) Cette réputation donnera accès à nos doctrines au sein du jeune clergé comme au fond des couvents. Dans quelques années, ce jeune clergé aura, par la force des choses, envahi toutes les fonctions. Il gouvernera, il administrera, il jugera, il formera le conseil du souverain, il sera appelé à choisir le Pontife qui devra régner, et ce Pontife, comme la plupart de ses contemporains, sera nécessairement plus ou moins imbu des principes italiens et humanitaires que nous allons commencer à mettre en circulation. (…)
    Vous voulez révolutionner l’Italie, cherchez le pape dont nous venons de faire le portrait.
    (…) Tendez vos filets comme Simon Bar Iona ; tendez-les au fond des sacristies, des séminaires et des couvents. (…) Vous aurez prêché une révolution en tiare et en chape, marchant avec la croix et la bannière, une révolution qui n’aura besoin que d’être un tout petit peu aiguillonnée pour mettre le feu aux quatre coins du monde.« (Directives de »l’Instruction permanente de la Vente Suprême », secte maçonnique italienne, datée de 1819. Cité in « L’Église Romaine face à la Révolution », Jacques Crétineau-Joly, T. II, éd. Cercle de la Renaissance Française, p.84-90)
    — –
    « Nous devons faire l’éducation immorale de l’Église, et arriver, par de petits moyens bien gradués quoique assez mal définis, au triomphe de l’idée révolutionnaire par un pape. » (Lettre de Nubius à Volpe, responsable de la Haute Vente [secte maçonnique], du 3 avril 1824. Publiée in id., T. II, p.129)
    « Pourquoi, quand »La Croix » aura le monopole incontesté de la direction des catholiques, ne nous en emparerions-nous pas, avec le concours des Juifs, des Protestants et du gouvernement, en achetant les actions ? On balaierait alors toute la rédaction cléricale pour en substituer une de libres-penseurs malins qui conserveraient d’abord le ton de la maison, puis le changeraient peu à peu. Faire évoluer un journal sans que les lecteurs s’en doutent, comme un fabriquant de chocolat change son cacao, c’est l’enfance de l’art.« (Revue maçonnique »L’Acacia », mars 1908, p.235. Citée in « Pour qu’Il règne », Jean Ousset, p.264)
    — –
    « Quand »La Croix« fut fondée en 1883, il y avait sept quotidiens catholiques à Paris et plus de vingt en province. Aujourd’hui, elle est seule en France de son espèce. » (« Informations Catholiques Internationales », 1er mars 1965, p.10)
    déja le grand orient se retrouve bien dans un « temple « avec des rites il jure m^me sur une bible pas chrétienne mais celle de satan ( eh oui renseignez-vous sur albert pike )et avec aussi un crâne donc c’est bien une religion de l’anti religion du catholicisme en particulier et de quel droit le grand orient ( grand dedans )se mêle de l’état parce que ils sont l’état dans tous les rouages de l’état la république est maçonnique et quel état est devenue la France.
    « La Franc-maçonnerie a été le laboratoire de la Révolution. » (Henri Martin, F.M., « Histoire de France », T. XVI, p.535)
    Cette pseudo laïcité ne s’applique qu’aux catholiques pas à l’islam a qui l’on finace des mosquées qui sont des lieux de cultes et non culturels.
    on a bien vu les appatenance aux loges des politiques qui ouvrent contre les catholiques.
    Du rôle de la Franc-maçonnerie au XVIIIème siècle », p.8. Cité in « La Conjuration anti-chrétienne », Mgr Delassus, p.171)
    « On ne saurait dire aujourd’hui avec précision lequel, du Parti socialiste ou du Grand Orient de France, a investi l’autre. » (« Le Monde » du 13 août 1981)
    et aussi de droite car sous le couvert de la démocratie droite ou gauche n’a pas d’importance car les francs maçons sont toujours gagnants
    proclame la Déclaration des droits de l’Homme ,l’abolition de l’esclavage mais pactise avec l’islam qui ne reconnaît pas les droit de l’homme et autorise l’esclavage ???
    Nous avons conclu que non seulement il n’y avait pas d’hétérodoxie entre la pensée marxiste et la pensée maçonnique, mais qu’il existait une similitude dans la méthodologie dialectique. » (Jacques Mitterrand, Grand Maître du Grand Orient de France (G.M du G.O.D.F), cité in « Le Monde » du 13 septembre 1970)
    Satanisme
    « L’édifice social qui s’écroule a besoin d’une pierre angulaire (triangulaire). C’est lui notre Dieu qui la posera. Et cette pierre angulaire sera sur la terre et non pas dans les cieux. Saluez le génie rénovateur, vous tous qui souffrez, levez haut les fronts, mes F.F., car il arrive, lui, Satan-le-Grand. » (« Revue de la Maçonnerie italienne », X, p.265, col. 2, lignes 1-25. Cité in « La Conjuration anti-chrétienne », Mgr Delassus, p.714-715, note
    « Le Serpent séducteur symbolise une impulsion noble dont le propre est de faire éprouver à l’individu le besoin de s’élever dans l’échelle des êtres. » (Oswald Wirth, F.M., « Le livre du compagnon », p.74)
    — –
    « Des êtres de ténèbres peuplent ce plan de perdition. Ils paraissent et disparaissent dans des cérémonies de haute magie. (…)
    Je l’ai approché, j’en ai senti la pestilence. » (Jean Marquès-Rivière, « La trahison spirituelle de la F.M. », p.238. Cité in « Connaissance élémentaire de la Franc-maçonnerie », l’A.F.S,)
    un premier sinistre qui inaugure une mosquée
    les politiques gauches et droites qui facilitent l’islam
    trop c’est trop
    pour des hommes de lumières ( noires )vous trahissez la FRANCE dans l’ombre

  5. @ Andrepaul,
    Regardez où nous a mené l’attitude de de Gaulle avant de le prendre en référence…
    Pour le reste, les FM font leur cuisine qui est de détruire « l’infâme »… si pour cela, ils doivent mentir, cajoler ou se prostituer, ils le feront.

  6. Dire que certains, sur le Salon Beige, s’imaginent que Sarkozy soit franc-maçon…
    Il a une situation irrégulière au regard de la morale conjugale, mais il est sincère dans sa recherche de Dieu et il ne se vante pas de cette irrégularité, contrairement à certains divorcés remariés très revendicatifs vis-à-vis de l’Eglise.
    Par ailleurs, même si notre président était un parfait catholique, il ne pourrait pas favoriser à 100 pour 100 la culture de vie, car le peuple, dans son immense majorité, ne le suivrait pas.

  7. et dire que nous avons des évêques et des prêtres qui « forniquent » avec cette secte!!!

  8. Ancien de l’Algérie Française, je ne peux prendre De Gaulle comme référence, mais c’est un fait qu’il ne se signait pas lors de manifestations officielles./ Quant aux bla-bla sur la Franc-maçonnerie, cela commence à être une ritournelle; bible de Satan etc…

  9. En 1987, peu avant son accident mortel d’avion, Michel Baroin déclarait confidentiellement :
    «Nous avons parmi nous au Grand Orient 64 Évêques français».
    Directives du Grand Maître de la Maçonnerie
    aux Évêques maçons catholiques.
    (Mise à jour de Vatican II)
    Article de la revue italienne « Téologica »
    (la revue de la nouvelle évangélisation n°14, mars/avril 1998)
    • Tous les confrères maçons devront rendre compte des progrès de ces dispositions décisives.
    • Reconnu de nouveau en octobre 1993 comme plan progressif vers le stade final.
    • Tous les maçons occupés dans l’Église doivent les accueillir et les réaliser.
    1- Enlever une fois pour toute Saint-Michel, protecteur de l’Église Catholique, de toutes les prières à l’intérieur et à l’extérieur de la Sainte Messe.
    Enlever les statues en affirmant qu’elles détournent de l’adoration du Christ.
    Au cours du Regina Caeli du 24 avril 1994, le Pape Jean-Paul II avait insisté pour que les fidèles récitent, à nouveau, chaque jour la prière à Saint Michel composée par Léon XIII.
    2- Enlever les exercices pénitentiels du carême comme : l’abstinence de viande le vendredi et aussi le jeûne ; empêcher tout acte d’abnégation. À leur place doivent être favorisés les actes de joie, de bonheur, et d’amour du prochain. Dites : « Le Christ a déjà mérité pour nous le Paradis ».
    Dites à tous qu’ils doivent se préoccuper sérieusement de leur santé. Encouragez la consommation de viande, surtout de porc.
    3- Chargez les pasteurs protestants de réexaminer la Sainte Messe et de la désacraliser. Semez les doutes sur la Présence Réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie et confirmez que l’Eucharistie – en meilleure union de pensée avec les protestants – est seulement pain et vin et entendu comme symbole.
    Disséminez les protestants dans les séminaires et les écoles. Encouragez l’oecuménisme comme voie vers l’unité. Accusez celui qui croit en la Présence Réelle comme subversif et désobéissant à l’Église.
    4- Interdisez la liturgie latine de la Sainte Messe, adoration et chants, car ils communiquent un sentiment de mystère et de déférence. Présentez-les comme enchantements de devins. Ainsi les hommes cesseront de considérer les prêtres comme des personnes d’intelligence supérieure et de les respecter comme porteurs des mystères divins.
    5- Encouragez les femmes à ne pas se couvrir avec le voile à l’Église. Les cheveux sont sexy. Prenez les femmes comme lectrices et faites les revendiquer le droit à la prêtrise. Présentez la chose comme une idée démocratique.
    Fondez un mouvement de libération de la femme. Qui entre dans l’Église doit porter des habits négligés pour s’y sentir comme à la maison. Cela affaiblira l’importance de la Messe.
    6- Découragez les fidèles de prendre la Sainte Communion à genoux. Dites aux Soeurs de faire perdre l’habitude de tenir les mains jointes aux enfants, avant et après la communion.
    Dites-leur que Dieu les aime tels qu’ils sont et qu’il désire qu’ils se sentent tout à fait à l’aise.
    Éliminez dans l’Église l’habitude d’être à genoux et toute génuflexion. Enlevez les agenouilloirs et les prie-Dieu.
    Dites aux personnes que durant la Messe elles doivent attester de leur Foi debout.
    7- Éliminez la musique sacrée de l’orgue ; introduisez guitares, cithare, tambourin, piétinement et rires dans les églises. Cela détachera les gens de la prière personnelle et des conversations avec Jésus.
    Exécutez autour de l’autel des danses liturgiques en vêtements excitants, des théâtres et des concerts.
    8- Enlevez le caractère Sacré des chants à la Mère de Dieu et à saint Joseph. Présentez leur vénération comme idolâtrie. Rendez ridicule ceux qui persistent.
    Introduisez des chants protestants. Cela donnera l’impression que l’Église Catholique admet finalement que le Protestantisme est la vraie religion ou du moins qu’elle est égale à celle de l’Église Catholique.
    9- Éliminez tous les hymnes, ainsi que ceux à Jésus, car ils font penser au bonheur et à la sérénité qui proviennent de la vie de mortification et de pénitence pour Dieu, dès l’enfance.
    Introduisez les chants nouveaux, seulement pour convaincre que les rites précédents étaient en quelque sorte faux.
    Assurez-vous que dans chaque Messe il y ait au moins un chant dans lequel le Nom de Jésus n’est pas mentionné et qu’au contraire il ne parle que d’amour, de tolérance et d’unité.
    Ne mentionnez pas Jésus, faites interdire toute annonce de l’Eucharistie.
    10- Enlevez toutes les reliques des Saints des Autels et, dans la foulée, enlevez même les Autels.
    Remplacez-les par des tables païennes, privées de consécrations, qui peuvent être utilisées pour offrir des sacrifices humains au cours de messes sataniques.
    Éliminez la Loi ecclésiastique qui veut la célébration de la Sainte Messe seulement sur des Autels contenant des reliques de Saints.
    11- Interrompez la pratique de célébrer la Sainte Messe en présence du Saint Sacrement dans le Tabernacle.
    N’admettez aucun Tabernacle sur les Autels utilisés pour la célébration de la Sainte Messe.
    La table doit avoir l’aspect d’une table de cuisine. Elle doit être transportable pour exprimer qu’elle n’est pas sacrée, mais doit servir à une double fonction comme par exemple, table de conférence ou pour jouer aux cartes.
    Plus tard, tâchez de joindre au moins une chaise à cette table.
    Le prêtre devra y prendre place pour indiquer qu’après la communion il se repose comme après un repas.
    Le prêtre ne doit jamais se mettre à genoux durant la Messe, ni faire la génuflexion.
    Au repas, en fait, on ne s’agenouille pas. La chaise du prêtre doit être mise à la place du Tabernacle.
    Encouragez les gens à vénérer et même à adorer le prêtre plutôt que l’Eucharistie, à obéir à lui plutôt qu’à l’Eucharistie (comprendre ici ne plus adorer Jésus dans sa présence réelle).
    Dites aux gens que le prêtre est leur Christ, leur chef. Placez le Tabernacle dans un local différent, hors de la vue.
    12- Faites disparaître les Saints des calendriers ecclésiastiques, toujours quelques-uns aux temps déterminés.
    Interdisez aux prêtres de prêcher sur les Saints, sauf de ceux qui sont dans l’Évangile.
    Dites au peuple que d’éventuels Protestants dont la présence dans les églises catholiques est souhaitable, pourraient s’en scandaliser.
    Evitez tout ce qui perturbe les Protestants.
    13- Dans la lecture de l’Évangile, omettez l’adjectif « Saint », par exemple au lieu de dire « Évangile selon Saint Jean » dites « Évangile de Jean ». Cela fera penser aux gens de ne plus devoir les vénérer.
    Écrivez continuellement de nouvelles bibles jusqu’à ce qu’elles soient identiques à celles des Protestants.
    Omettez l’adjectif « Saint » dans l’expression « Esprit Saint ». Cela ouvrira la route.
    Mettez en évidence la nature féminine de Dieu comme d’une mère pleine de tendresse. Éliminez l’usage de « Père ».
    14- Faites disparaître tous les livres personnels de piété et détruisez-les. En conséquence cesseront aussi les litanies du Sacré-Coeur, de la Mère de Dieu, de Saint Joseph et aussi la préparation à la Sainte Communion.
    Ainsi deviendra aussi superflu le remerciement après la communion.
    15- Faites disparaître aussi toutes les statues et les images des anges. Pourquoi les statues de nos ennemis devraient-elles rester à nos pieds ?
    Dites que les anges sont des mythes et des petites histoires pour endormir les enfants.
    Ne pas permettre les discours sur les anges car cela heurterait nos amis protestants.
    16- Abrogez l’exorcisme mineur (1) pour expulser les démons ; engagez vous à cela, annoncez que les diables n’existent pas.
    Expliquez que c’est la manière adoptée par la Bible pour désigner le mal et que sans un méchant, il n’a pas d’histoire intéressante.
    Ainsi les gens ne croiront pas à l’existence de l’enfer ni ne craindront plus de pouvoir y tomber. – Répétez que l’enfer n’est rien d’autre que l’éloignement de Dieu et qu’il n’y a rien de terrible en cela puisqu’il s’agit de la même vie qu’ici sur terre.
    17- Enseignez que Jésus était seulement un homme qui avait des frères et des soeurs et qui avait haï les détenteurs du pouvoir.
    Expliquez qu’il aimait la ‘compagnie des prostituées, spécialement Marie-Madeleine ; qu’il n’avait rien à faire de s’occuper d’églises ou de synagogues.
    Dites qu’il avait conseillé de ne pas obéir aux chefs du clergé ; expliquez qu’il était un grand maître mais qu’il avait dévié du bon chemin quand il nia l’obéissance aux chefs de l’Église.
    Découragez le discours sur la Croix comme victoire, au contraire présentez-la comme faillite.
    18- Souvenez-vous que vous pouvez induire les soeurs vers la trahison de leur vocation si vous les prenez par la vanité, leur charme et leur beauté.
    Faites leur changer l’habit ecclésiastique et cela les portera tout naturellement à rejeter leur rosaire.
    Révélez au monde que dans leurs couvents il y a des dissensions. Cela desséchera leur vocation.
    Dites aux soeurs qu’elles ne seront plus acceptées si elles n’enlèvent pas l’habit.
    Favorisez le discrédit de l’habit ecclésiastique aussi parmi le peuple.
    19- Brûlez tous les catéchismes. Dites aux enseignants de religion d’enseigner à aimer les créatures de Dieu plutôt que Dieu lui-même. Le fait d’aimer ouvertement est témoignage de maturité.
    Faites que le terme « sexe » devienne une parole d’usage quotidienne dans vos classes de religion.
    Introduisez des images de sexe dans les leçons religieuses pour enseigner aux enfants la réalité. Assurez-vous que les images soient claires.
    Encouragez les écoles à devenir des penseurs progressistes en matière d’éducation sexuelle.
    Introduisez l’évolution sexuelle par l’intermédiaire de l’autorité des évêques, aussi les parents n’auront plus rien contre.
    20- Étouffez les écoles catholiques en empêchant les vocations de soeurs. Révélez aux soeurs qu’elles sont des assistantes sociales sous-payées et que l’Église est en train de les éliminer.
    Insistez que l’enseignant laïc catholique reçoit le même salaire que celui des écoles laïques.
    Employez des enseignants non catholiques.
    Les prêtres doivent recevoir le même salaire que les emplois équivalents dans le monde.
    Tous les prêtres doivent déposer leur veste religieuse et leur croix de manière à pouvoir être acceptés par tous.
    Rendez ridicules ceux qui ne s’alignent pas.
    21- Anéantissez le Pape, détruisant ses universités.
    Désunissez les universités du pape, disant que de cette façon le gouvernement pourrait les subventionner.
    Remplacez les noms des instituts religieux par des noms profanes, pour favoriser l’oecuménisme. Par exemple au lieu de « École de l’Immaculée Conception » dites : « École Supérieure Nouvelle ».
    Instituez un service d’oecuménisme dans tous les diocèses et préoccupez-vous qu’il soit contrôlé par des protestants.
    Interdisez les prières pour le Pape et envers la Sainte Vierge parce qu’elles découragent l’oecuménisme.
    Annoncez que les autorités du lieu sont seules compétentes.
    Soutenez que le Pape n’est qu’une figure représentative.
    Expliquez au peuple que l’enseignement du Pape ne sert que pour alimenter les conversations mais qu’en dehors de cela il est sans importance.
    22- Combattez l’autorité du Pape, en mettant une limite d’âge à sa fonction.
    Réduisez-la peu à peu, expliquez que vous voulez le préserver d’un travail excessif.
    23- Soyez audacieux. Affaiblissez le Pape en introduisant des synodes d’évêques. Le Pape deviendra alors seulement une figure représentative comme en Angleterre où la Chambre Haute et la Chambre Basse règnent et donnent leurs ordres à la reine.
    Ensuite affaiblissez l’autorité de l’évêque, donnant vie à une institution concurrente au niveau des presbytériats.
    Dites qu’ainsi les prêtres reçoivent de cette manière l’attention qu’ils méritent. Enfin affaiblissez l’autorité du prêtre avec la constitution de groupes de laïcs qui dominent les prêtres. De cette manière naîtra une haine telle que directement les cardinaux abandonneront l’Église et alors l’Église sera démocratique (2)… L’Église Nouvelle…
    (2) Lire « Le christianisme va-t-il mourir ? » de Jean Delumeau.
    24-. Réduisez les vocations au sacerdoce, faisant ainsi perdre aux laïcs la crainte révérencielle envers les prêtres.
    Le scandale public d’un prêtre anéantira des milliers de vocations.
    Louez les prêtres, qui pour l’amour d’une femme ont su tout laisser de leur ministère. Définissez-les héroïques.
    Honorez les prêtres réduits à l’état laïc comme de véritables martyrs, opprimés à tel point de ne plus pouvoir supporter davantage.
    Condamnez aussi comme un scandale que nos confrères maçons dans le sacerdoce doivent être connus par leur nom.
    Soyez tolérant avec l’homosexualité dans le clergé. Dites au peuple que les prêtres souffrent de solitude.
    25- Commencer à fermer les églises à cause de la pénurie de prêtres. Définissez bonne et économique une telle pratique.
    Expliquez que Dieu écoute partout les prières. De cette manière les églises deviennent d’extravagants gaspillages d’argent.
    Fermez avant tout les églises où se pratiquent la piété traditionnelle.
    26- Utilisez des commissions de laïques et de prêtres faibles dans fa foi qui condamnent et réprouvent sans difficulté toute apparition de Marie et tout miracle apparent, spécialement de l’Archange Saint-Michel.
    Assurez-vous que rien de cela ne recevra l’approbation selon Vatican II (3). Appelez désobéissance à l’autorité si quelqu’un obéit aux révélations ou réfléchit sur celles-ci.
    Indiquez les voyants mystiques comme désobéissants aux autorités ecclésiastiques.
    Faites perdre l’estime de leur nom, alors personne ne pensera plus à tenir compte de leur message.
    27- Élisez un antipape. Affirmez qu’il ramènera les protestants dans l’Église, et peut-être même les Hébreux.
    Un antipape pourra être élu si le droit de vote était donné aux Evêques.
    Alors seront élus tant d’antipapes que sera intronisé un Antipape comme compromis.
    Affirmez que le vrai Pape est mort.
    28- Enlevez la confession avant la communion, aux enfants dès les premières classes, ainsi ils s’en moqueront tout à fait quand ils seront dans les classes supérieures.
    Alors la confession disparaîtra.
    Introduisez (en silence) la confession communautaire avec l’absolution en groupe.
    Expliquez au peuple que la chose arrive à cause de la pénurie de prêtres.
    (3) Un décret de la Congrégation pour la doctrine et la foi, publié le 29 décembre 1966, permet la publication et la propagation, sans imprimatur, des écrits concernant des apparitions et des révélations, pourvu qu’ils ne contiennent rien de contraire à la foi ni à la morale,
    29- Faites distribuer la communion par les femmes et des laïcs.
    Commencez en déposant la communion sur la main, comme les protestants, au lieu de sur la langue.
    Expliquez que le Christ faisait ainsi.
    Recueillez quelques Hosties pour les « messes noires » dans nos temples.
    Ensuite distribuez, au lieu de la communion personnelle, une coupe d’hosties non consacrées qui peut-être portée à la maison.
    Expliquez que de cette façon doivent être pris les dons divins dans la vie de tous les jours.
    Placez des distributeurs automatiques d’hosties pour les communions et appelez-les, Tabernacles.
    Dites que des signes de paix doivent être échangés.
    Encouragez les gens à se déplacer dans l’église pour interrompre les dévotions et les prières.
    Ne faites pas le signe de la croix, faites plutôt un signe de paix.
    Expliquez que Jésus aussi s’est déplacé pour saluer ses disciples.
    Ne consentez aucune concentration dans de tels moments.
    Les prêtres doivent tourner le dos à l’Eucharistie et honorer le peuple.
    30- Après que l’antipape sera élu, dissolvez les synodes d’évêques, les associations de prêtres et les conseils paroissiaux.
    Interdisez à tous les religieux de mettre en discussion, sans permission, ces nouvelles dispositions.
    Expliquez que Dieu aime l’humilité et déteste ceux qui aspirent à la gloire.
    Accusez de désobéissance envers l’autorité ecclésiastique tous ceux qui posent des questions.
    Découragez l’obéissance envers Dieu.
    Dites aux gens qu’ils doivent obéir à leurs supérieurs ecclésiastiques.
    31- Conférez au pape (antipape) le maximum de pouvoir : choisir ses propres successeurs.
    Ordonnez, sous peine d’excommunication, à tous ceux qui aiment Dieu de porter le signe de la Bête.
    Mais ne l’appelez pas « signe de la Bête ».
    Le signe de la croix ne doit plus être fait, ni porté sur les personnes (on ne doit plus bénir).
    Faire le signe de la croix sera désigné comme idolâtrie et désobéissance.
    32- Déclarez faux les dogmes précédents, sauf celui de l’infaillibilité du Pape.
    Proclamez Jésus un révolutionnaire en faillite.
    Annoncez que le vrai Christ viendra bientôt.
    Seulement l’antipape élu doit être obéi.
    Dites au peuple qu’il faut s’incliner quand son nom est prononcé.
    33- Ordonnez à tous les sujets du pape de combattre en saintes croisades pour étendre l’unique religion mondiale.
    Satan sait où se trouve tout l’or perdu.
    Sans pitié, faites la conquête du monde ! Tout cela apportera à l’humanité ce qu’elle a toujours désiré :« l’époque d’or de la paix ».

Publier une réponse