Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum / Europe : politique / France : Politique en France / Pays : Angleterre

Le gouvernement français s’immisce dans le référendum britannique

Sournoisement en faisant du chantage avec les immigrés clandestins de Calais :

"La France envoie un fort avertissement au Royaume-Uni au sujet du Brexit", titre le Financial Times, ce jeudi. Ou plutôt cet avertissement est lancé par Emmanuel Macron, en marge du sommet franco-britannique annuel réunissant le président français François Hollande et le Premier ministre britannique David Cameron. Au menu, bien sûr, le référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne (UE), prévu le 23 juin prochain.

Si le "Non" devait l'emporter, le ministre de l'Economie prévient: la France cesserait de retenir à Calais les migrants qui rêvent de traverser la Manche. "Le jour où cette relation sera rompue, les migrants ne seront plus à Calais" a indiqué Emmanuel Macron au quotidien financier britannique. Le Brexit pourrait en effet saborder le traité du Touquet, datant de 2003, qui permet à Londres de mener des contrôles du côté français de la frontière (…)

Le ministre de l'Economie a ajouté qu'en cas de Brexit, la France inciterait les banquiers à quitter le Royaume-Uni pour la France. Le Royaume-Uni n'aurait plus un accès complet au marché unique, Paris pourrait donc chercher à attirer les services financiers… Comme une réponse au maire de Londres, Boris Johnson, qui milite pour le Brexit et se disait prêt à "dérouler le tapis rouge" aux Français qui fuiraient la "tyrannie fiscale" de la France en 2012!

On connait la chanson en France : si le NON l'emporte, le soleil va arrêter de briller, les fleuves vont déborder et les forêts vont disparaître…Les partisans de la sortie de l'Union européenne vont devoir mener une rude campagne seuls contre toutes les puissances politiques, médiatiques et financières… Mais qu'ils se rassurent, c'est ce qu'ont vécu les partisans du NON au référendum de 2005 en France. Et seul contre tous, le NON l'avait emporté par plus de 54% avant que Nicolas Sarkozy ne trahisse les électeurs en 2008…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. Le coup des migrants, ça ennuie sans doute un peu les anglais. Ceci dit, étant sortis de l’UE, ils auront la liberté politique nécessaire pour se défendre.
    Mais la menace sur les banquiers est à mourir de rire ! Nos gouvernants ne doutent de rien !

  2. Please : “Vote NO” !!!!!!!!!!!!!!
    Votez non chers anglais !!!!!!On sera enfin libéré de cette Union LGBT islamophile !

  3. les migrants sont déjà plus que nombreux en Grande Bretagne et les naturalisations ont été de paire depuis la soit disant révolution Tatcher qui certes a permis à l’Angleterre de se libérer d’un certain socialisme et du blocage syndical mais qui a transformé complètement la composition de la population, tout en encourageant la dislocation des familles, les nouveaux droits, la dénatalité etc., sans parler de la réduction de ses forces armées, de sa marine tant vantée par le passé…Bref un mieux de façade par rapport à la France, mais pas de quoi rêver vraiment malgré les apparences et la place financière londonienne, tant est vrai qu’au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
    Si le Brexit va peut être permettre à la Grande Bretagne d’être plus souveraine, il lui restera bien des problèmes extrêmement difficiles à régler à l’intérieur de ses frontières. La survie d’un pays n’est pas qu’économique, et l’unanimité d’un peuple derrière son souverain (souveraine) est un beau mythe entretenu par le système et les médias outre-Manche pour faire croire que la Grande Bretagne est éternelle.
    Le défit de la survie des peuples européens et de leur civilisation demeure pour tous…et les partis politiques au pouvoir (y compris avec l’alternance) pantins de la super classe mondialiste sont tous les mêmes dans l’Europe insulaire ou plus continentale.
    Mais évidemment si les nons s’accumulent (quoique la GB a toujours, maligne, su garder sa monnaie!), c’est toujours des petits coups de canif contre le molosse Europe. Rien n’est à dédaigner.

  4. L’Angleterre est une île, dommage pour la France.
    Les migrants doivent donc traverser la Manche.
    A la nage ?
    La Manche n’est pas la mer Egée. Le rail etc…
    Les anglais ont les moyens de renvoyer ces clandestins en France.
    Que les anglais méprisent les déclarations idiotes de l’étron Macron, ce sera tout à fait normal.
    La santé économique de l’Angleterre est bien meilleure que celle de cette France socialiste rabougrie, rapetassée, misérable et minable.
    La seule chose que produit cette France de cas sociaux, c’est le mépris qu’on lui porte.
    Cette menace toute en pleurnicherie exprime parfaitement la faiblesse congénitale de ce gouvernement de larves qui ne peut rien contre l’Angleterre.

  5. Brexit: la France laisserait partir les migrants de Calais
    * Ce gouvernement fait du chantage et agite toujours la peur (aujourd’hui celle du Brexit). Les Anglais sauront choisir entre l’Europe ou la souveraineté lors du référendum : une chose qui n’existe plus en France. Macron ferait mieux de s’occuper de l’économie de la France.
    * Couac…où Emmanuel Macron en service commandé ?
    A quelques heures du 34e sommet franco-britannique, voilà de quoi tendre l’ambiance.
    Paris ne compte pas remettre en cause les accords du Touquet de 2003 régissant la gestion de la frontière franco-britannique: « Ils n’ont pas vocation à être modifiés », indique-t-on à Paris.

  6. Comme si les anglais allaient s’inquiéter des rodomontades de notre gouvernement de guignols !
    Ils ne se gêneront pas pour nous renvoyer les migrants par centaines !
    Et d’accord avec Crems, ce sont les banquiers qui mènent les états à la baguette, il serait grand temps de ruer dans les brancards et que les politiques reprennent le manche ! Pour calmer les gens de finance, il faudra tôt ou tard employer des moyens… persuasifs.

  7. Et il y aura un camp de réfugiés anglais à Douvres qui voudront quitter l’île pour aller sur le continent.

  8. mort de rire sont les anglais

  9. “Le ministre de l’Economie a ajouté qu’en cas de Brexit, la France inciterait les banquiers à quitter le Royaume-Uni pour la France.”
    En l’occurrence (quoique l’on pense du chantage français ou même du Brexit), il me semblerait normal qu’un gouvernement incite des investisseurs à venir chez lui en permanence !
    Ce qui prouve a contrario que les gouvernements français subissent les événements, sans les anticiper ou même les envisager.

  10. les anglais? QUEL anglais ? Ils n’existent plus les Anglais, avec un A majuscule , les Anglais fiers, solides, plein d’humour sarcastique, ceux qui restent encore et que j’aime de toute mon âme de Français curieux pour ces êtres “Tolkénien” , plein de certitude joyeuse d’être le meilleurs peuple du monde en étant assez condescendant pour accorder leur amitié fidèle aux pauvre peuples extérieurs a leur Empire ; ces Anglais donc n’existent plus, ils sont en train de mourir comme les Allemands , de leur connerie affligeante de se croire protégés et supérieurs.
    La vérité c’est que le peuple Anglais est mort, sa culture avec et il ne reste que les yeux pour pleurer sur cette terre bénie, malheureusement peuplée par les descendants dégénérés d’un si grand Peuple.

  11. ” L’UE est un être des abysses ,il ne craint que la lumière ”
    Philippe de Villiers
    ça sent quand même la fin de règne
    Il s’agit là ni plus ni moins de menace !!!
    A la place des Anglais, bien au contraire, si j’avais quelques hésitations encore à voter en faveur de cette UERSS je voterais “illico presto ” pour quitter ce navire en perdition qui ne présage rien de bon pour l’avenir ,si ce n’est qu’un immense et gravissime chaos social ,sociétal,économique ,ethnique, bref une guerre civile ou tout comme.
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/03/g%C3%A9n%C3%A9ral-delaunay-une-nouvelle-guerre-civile-est-commenc%C3%A9e-en-france.html

  12. Je pense que ce genre de chantage risque de braquer les Anglais et aura l’effet inverse de celui escompté.

  13. Brexit : Macron menace …
    Je ne suis pas sûr que le perdant soit celui que Macron désigne ! On a vu tous les bienfaits des sanctions contre la Russie sur l’économie française, notamment en matière d’exportation !
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/19/20002-20150619ARTFIG00035-l-impact-de-la-crise-russe-sur-l-economie-europeenne-plus-fort-qu-attendu.php

  14. On ne voit guère les banquiers quitter la florissante plateforme de Londres pour s’enterrer dans un Paris désormais minable dans le secteur économique.

  15. je croyais Macron intelligent, bien qu’il ne soit pas ma tasse de thé, c’est vrai j’oubliais, plus ils font d’études :ena grandes écoles, etc plus ils sont bêtes, car coupés de la réalité de la sociétéMais faire le coup des banquiers c’est à se tordre de rire comme si les banquiers bien au chaud à la City allaient s’aventurer dans ce cloaque qu’est la situation de la France. Plus c… que nos dirigeants tu meurs!

  16. On a vu comment le référendum sur l’indépendance de l’Ecosse a été manipulé, toutes médias dehors..et comment les banquiers les industriels..puis la fraude ont permis à l’Empire de rester unis.
    Cette expérience va s’enrichir de nouveaux tours de magie…

  17. De quoi se mêle Hollande.
    Pourvu que les Anglais n’écoutent pas cet oiseau de malheur mais bien plus le maire de Londres.
    Toutes “les élites de l’UE ont peur du brexit.
    Tant mieux et pourvu que le Brexit l’emporte en juin !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique