Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Culture de mort : Avortement

Le gouvernement et les dignitaires de l’Eglise réagissent sèchement après la profanation d’une cathédrale

Non, cela ne se passe pas en France suite à la profanation de la cathédrale de Lille, mais au Chili :

"Le gouvernement chilien et des dignitaires de l'Eglise catholique ont condamné aujourd'hui les dégradations commises la veille dans la cathédrale de Santiago par une centaine de manifestants favorables à la dépénalisation de l'avortement. La manifestation, qui a mobilisé quelque 7.000 personnes selon ses organisateurs, s'était déroulée sans heurts en fin de journée dans le centre-ville de la capitale. Mais une centaine de militants ont ensuite fait irruption en criant dans la cathédrale où se déroulait une messe, puis ont gravé des slogans en faveur de l'avortement dans la pierre des murs intérieurs. La police n'a pu interpeller que deux d'entre eux.

"Je souhaite exprimer notre rejet le plus absolu de ce type d'actes", a réagi le président Sebastian Piñera. Le gouvernement "va continuer à appliquer toute la force de la loi contre ces délinquants", a-t-il ajouté. De son côté, l'Eglise chilienne a vivement protesté contre "ces actes particulièrement graves" par la voix de l'archevêque de Santiago Ricardo Ezzati, qui célébrait l'office interrompu la veille. Ce dernier a fustigé "l'intolérance" des auteurs de ces actes qui ont "porté atteinte à la liberté de religion et de culte" et précisé que la cathédrale serait fermée pendant cinq jours, le temps de réparer les dommages subis. L'archevêché et la mairie de Santiago ont annoncé séparément avoir porté plainte contre les auteurs de ces dégradations".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Pourquoi ne peut on pas faire de commentaires sur l’article qui précéde celui-ci. Sans doute faut il aller sur fdesouches. Je pense que le Salon Beige est au dessus de ce genre de propos.

  2. En France, le gouvernement ET les dignitaires de l’Église catholique auraient très vite sur-réagi et condamné si les dégradations avaient été commises dans un lieu de culte non catholique.
    A l’heure actuelle, citez-moi les réactions de Hollande ou de Valls (le 1er concerné car ministre DES cultes), à chaque profanation et dégradation d’église ou de cimetière catholique ?
    De même, quelles sont les réactions de la conférence des évêques de France après les destructions illégales d’églises comme à Gesté ? Le minimum aurait été la publication d’un communiqué de l’ensemble des évêques en activité condamnant ces élus qui outrepassent leurs fonctions.

  3. Malheureusement en France leurs amis sont au pouvoir, la lie de la société dirige ce pays depuis trop longtemps on en voit le résultat chaque jour.

  4. Ah, si nos évêques pouvaient en prendre de la graine pour faire respecter nos lieux de culte et pour nous faire, respecter nous, le fidèles …

  5. Le Pape nous a demandé de “semer la pagaille” ?
    Semons, en demandant à la CEF de protester à toute dégradation d’un lieu de culte catholique, de tombes chrétiennes, de mises en scène satanistes au Hell Fest, etc.
    Fini de roupiller, Messeigneurs.

  6. “La France ne cessera de prospérer, tant qu’elle suivra la voie de la vérité et de la vertu. Mais la décadence viendra par l’invasion des vices et des mauvaises moeurs.j”
    St Rémi, au cours du baptême de Clovis.
    On n’ose publier les sanctions prévues pour les mauvais évêques …

  7. Ces sacriléges commis dans la cathédrale de Santiago sont l’énorme goutte d’eau qui fait déborder le vase et qui oblige l’Archévêque de Santiago et le Président de la République à réagir publiquement. Ce président “Ponce Pilate” qui se refuse à ne pas voter la légalisation de l’avortement mais pour qui la pilule du lendemain n’est pas avortive, donc est distribuée comme un remède des temps modernes contre la Vie.
    Vient un moment où le mal ne peut rester caché, ne peut être passé sous silence, dans cette société chilienne trompée par l’hypocritie de ses chefs.
    Les murs du centre de Santiago, églises, immeubles, magasins, monuments, sont couverts de tags injurieux contre Dieu, la Sainte Vierge, contre la société, contre la famille, aprés les passages répétés depuis plusieurs années des manifestations d’étudiants révolutionnaires. Ces étudiants sont défendus par le mème Archévèque de Santiago au nom de l’égalité des chances, du respect des droits de l’homme et de la non-descrimination.
    La France a de bien meilleurs défenseurs de l’Eglise et de la famille que le Chili, tant dans son clergé que dans le mnde politique.
    Cristus Vincit!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!