Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le général Desportes a été placé sous écoute

…nous apprend le Canard Enchaîné, via le Monde :

Desportes " Le général Vincent Desportes, ancien patron de l'école de guerre française, qui s'est exprimé souvent ces deux dernières années sur les questions stratégiques, avait été placé sur écoutes par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) sur ordre de l'Elysée (…)

Pour avoir donné un entretien au Monde, le 2 juillet 2010, à quelques semaines de sa retraite, il avait été convoqué par sa hiérarchie. Celle-ci avait réclamé au ministre de la défense une sanction sévère (…) Dans l'interview au Monde, le général Desportes (…) exposait les limites de la stratégie américaine de contre-insurrection menée en Afghanistan : "Elle ne semble pas fonctionner", disait-il. "Factuellement, la situation n'a jamais été pire", ajoutait-il, critiquant la "voie moyenne" choisie par l'exécutif américain, qui avait décidé d'envoyer 30 000 soldats de plus quand les militaires en réclamaient 100 000. "C'est une guerre américaine. (…) Il n'y a pas de voix stratégique des alliés", concluait-il.

D'autres faits lui ont en outre valu d'être surveillé. Pour s'être exprimé en son nom dans la presse à plusieurs reprises (…), il avait exaspéré sa hiérarchie et l'Elysée. On le soupçonne surtout, ce qu'il dément, d'avoir fait partie du groupe d'officiers qui avaient, sous le pseudonyme Surcouf, publié, 18 juin 2008, une tribune dans Le Figaro sur le même sujet [critique du Livre Blanc, NDPC].

Partager cet article

7 commentaires

  1. Sur le Salon, en cette fête de l’Epiphanie, beaucoup de personnes bien placées ouvrent la bouche, même la « grande muette » via le Général Desportes, pour dire STOP.
    Le même Général le dit bien : « C’est une guerre américaine. » A propos, y-aurait-il du pétrole en Afghanistan ?
    Merci, mon Général, de sortir de votre réserve.

  2. On pense ce qu’on veut de de Gaulle (que je n’apprécie pas avec son traitement de des Français d’Algérie) mais au moins lui il avait le courage de s’exprimer, de faire des livres et cela pas quelques petits mois avant son départ à la retraite…
    [On trouve mieux dans l’Histoire de France comme exemple d’action honnête et franche que le retour au pouvoir de De Gaulle en 1958… Manipulations et mensonges sont la réalité et non un soi-disant appel du peuple à De Gaulle. Tout avait été calculé.
    PC]

  3. Dans les années 60, mon père, EMAT 1° bureau avait vu son bureau fouillé rue St.Dominique …c’etait alors une autre guerre qui ne disait pas son nom.

  4. Un gouvernement qui veut gouverner ne doit pas se laisser discréditer par des publications subversives, surtout si elles sont convaincantes. L’opposition n’est tolérable que dans la mesure où elle ne risque pas de contrecarrer une action qui a besoin de persévérance et d’obstination pour porter ses fruits. C’est le b-a ba de l’esprit militaire. La discipline. Ce qui est décidé doit s’accomplir. Si les raisons de douter ne sont pas écartées, il n’y a plus d’action possible. En religion, c’est la même chose : la foi doit être un parti pris, donc une volonté de ne pas écouter ce qui la contredit.

  5. Le général Desportes sera peut-être un jour le digne successeur du général Bigeard que j’appréciais énormément… En attendant qi’il se présente pour être Président de la République…

  6. @ Mathilde
    Le général DE GAULLE est l’homme qui a fait emprisonner et exclure de l’armée le plus d’officiers de l’armée française de l’histoire de France depuis la Révolution, que ce soit en 1944-45 ou en 1962, après avoir laissé condamner à mort un Maréchal de France vainqueur de la plus grande bataille de notre histoire militaire.
    Les épouses et enfants des qq centaines d’officiers et sous officiers condamnés à de la prison après 1962 furent laissés sans aucune ressource ni revenus (ainsi que celles de ceux qui furent exécutés), puisque condamnés et exclus de leurs qualités et grades, leurs soldes étaient supprimés : votre gaullisme affectif est plus le fruit de l’ignorance que de la réalité historique.
    Vous avez trop lu de manuels scolaires ou regardé la télé.

  7. Sans même faire de commentaire sur le fond, je le trouve ENORME ce type de « défier » ainsi le pouvoir à son poste! respect!

Publier une réponse