Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Le gender les rend fous

Lu ici :

"Breanne Fahs enseigne les études sur les femmes et le genre à l'Arizona State University (ASU). Pour étudier concrètement les codes et contraintes auxquels doivent se conformer les invidus en fonction de leurs sexes, elle a proposé un "deal" atypique aux volontaires. Chaque étudiante acceptant de ne pas s'épiler les aisselles et les bras durant dix semaines est ainsi créditée d'un bonus supplémentaire. Idem pour les garçons qui consentent à une épilation intégrale."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Effectivement cela les rends fous …..!!!

  2. Mais d’où vient cette “mode” de s’épiler?
    Plus on “embête” les poils et plus ils se voient; quand on n’y touche pas du tout, ils devient quasiment invisibles (je précise que j’ai les cheveux bruns).

  3. “Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait” (Citation connue). Ils ont même fait un “mur” qui leur est tombé dessus. A suivre…

  4. Voilà une idée au poil !

  5. ils commencent à nous raser…..!

  6. La barbe !
    Cette expression porte désormais bien son nom !

  7. L’épilation est un signe de raffinement culturel. Ces filles avec leurs aisselles de guenons (cf. photo quand on clique sur le lien donné par le SB) sont répugnantes.

  8. DEBILES !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services