Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Le FN face à la loi Leonetti et à l’avis du Conseil d’Etat

Dans Présent, Samuel Martin pointe, comme votre blog, les insuffisances de Marine Le Pen :

"Interrogée sur France Info mercredi, Marine Le Pen a regretté que les parents de Vincent Lambert aient saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) puisque ce faisant ils ont recours à une institution « supranationale ». Marine, elle, se dit « pour que les lois et les institutions françaises aient le dernier mot ». Le dernier mot ? Voilà qui fait penser à un célèbre jeu télévisé. Ici c’est la vie d’un homme qui est en jeu et le dernier mot du Conseil d’Etat est un arrêt de mort. Il aurait mieux valu reconnaître que les parents de Vincent Lambert ont eu raison d’en appeler à la CEDH et admettre que l’existence d’une institution supranationale est heureuse quand des institutions nationales bafouent la loi naturelle qui a pour caractéristique, justement, d’être supranationale.

Sur la loi Leonetti, Marine Le Pen a expliqué la position de son parti : « Le Front national considère que cette loi est plutôt bien faite, même si elle n’est pas assez connue et peut-être pas assez respectée, mais qu’il ne faut pas aller plus loin. » A partir du moment où le Conseil d’Etat juge qu’affamer et assoiffer à mort Vincent Lambert est une application de la loi Leonetti, on se demande en quoi, ou comment une loi Leonetti 2 pourrait « aller plus loin » dans l’inhumanité… La loi limite, selon Marine, « l’obstination déraisonnable » dans le maintien en vie de patients. Les parents de Vincent Lambert apprécieront comme il se doit cette appréciation. […]".

Sur I-Télé, Florian Philippot, de son côté, a refusé de condamner le docteur Bonnemaison, estimant que cette affaire est complexe… Il a également défendu l'équilibre de la loi Leonetti.

Avant d'accuser Le Salon Beige de parti pris, il serait utile de demander des explications au FN. L'esprit partisan ne doit pas prendre le pas sur les convictions. Le combat commun est à ce prix.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services