Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Culture : cinéma

Le film “Agora” : quand cathophobie rime avec mensonge historique

Un film qui va jusqu'à inventer que ce sont des moines catholiques qui ont brulé la bibliothèque d'Alexandrie… si, ils ont osé… et sont allés jusque là :

"A l'arrivée, devant la lâcheté du
préfet, laquelle cède face à la foule chrétienne, et bien que ce
dernier fasse protéger la fuite des païens, les chrétiens envahissent
le temple et la bibliothèque. Ils déboulonnent et détruisent les
statues des dieux et notamment la statue de Sérapis au sein de son
temple. Ils procèdent à des autodafés de parchemins et brûlent des
œuvres majeures de l'antiquité aux cris de « Mort aux païens ». Les
moines fanatiques, en tenue noire et l'épée à la main, saccagent
l'ensemble du bâtiment, qu'ils incendient par la suite.

Une fois les païens vaincus, les moines chrétiens s'en prennent aux
Juifs, lapidés dans un théâtre communautaire.
Ces derniers se défendent
en piégeant les moines persécuteurs dans leur propre église et en les
lapidant à leur tour. La conséquence est que les chrétiens organisent
un véritable pogrom, massacrant femmes et enfants, alors que les juifs
n'avaient tué que des hommes coupables par ailleurs de divers meurtres.

Enfin, les juifs survivants sont expulsés de la ville. L'image est
ainsi saisissante (…)

Le christianisme est ainsi présenté sciemment, tout en respectant les
faits historiques, comme une religion d'intolérance et de fanatisme,
destructrice des arts et des sciences, misogyne, accomplissant dans les
faits le contraire des dogmes officiels
".

etc, etc…

 A noter :

"Nicole Kidman fut approchée pour le rôle d'Hypatie mais elle le refusa
par peur de la controverse religieuse que pourrait susciter le film".

Nos évêques vont-ils réagir comme leurs confrères d'Italie où le film est interdit? Il suffit peut-être de les informer de la réalité de ce navet à l'affiche depuis le 6 janvier…

(merci à NM)

Partager cet article

15 commentaires

  1. Allez-voir les commentaires des «humanistes», ex catholiques… Hallucinant. Complètement délirant.
    http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20100118081658AACPnYh

  2. Dans ce cas, il faut riposter par la Vérité historique. Alexandrie fut la splendeur de la Méditerranée ; pour information, le Livre de la Sagesse a été écrit à Alexandrie par la diaspora juive, avant JC, pour les grecs qui y vivaient. Et beaucoup de grecs païens se sont convertis au judaïsme.
    Je lis que deux bibliothèques furent incendiées : la première fondée par Ptolémée Sôter, qui comptait jusqu’ 700000 volumes, fut détruite après l’entrée de Cesar à Alexandrie. La seconde, en 391.

  3. Ces films comme Avatar, Agora, sont tellement pestilentiels, que l’on n’a pas besoin de les voir pour le discerner. Leurs affiches de promotion puent le mensonge, l’ignorance des incultes, la grossièreté, la brutalité, la barbarie, le bêtise, la méchanceté et la jalousie.

  4. Il faudrait au moins que l’Eglise réagisse, en donnant la version des faits réels !

  5. Trois historiens arabes : Abd al-Latif, Ibn Khaldoun et Ibn al Kifti affirment que le responsable est le chef militaire Amr Ibn al-‘As qui a agit sur ordre du calife Omar.
    Mais cette version très vraisemblable, n’est pas politiquement correct aujourd’hui, ou l’on prône la tolérance de ces braves gens !
    Les siècles se suivent et se ressemblent : Braves arabes et musulmans et vilains chrétiens surtout les catholiques !
    Une chose est sûre et certaine, la bêtise, l’ignorance et la perversité demeurent stables, voire progressent!

  6. Je suis allé le voir avec des amis….
    et bien c’est un daube! ou alterne allègrement scènes violentes et moments chiants….
    Et c’est vrai que sous couvert de réalité historique (il n’y a pas d’erreur…) la religion chrétienne en prend pour son grade et dés la première scène, on comprend le parti-pris: les païens, philosophes sont vêt de belle toge blanche… les chrétiens sont habillés comme des sacs, tout en noir, crade, avec des dents en moins et portant des sacs de pierre (pour lapider) et des épées.
    Ils sont virulents, haineux et ne font que crier et injurier… c’est vrai qu’on les voient distribuer du pain au pauvre, on entend le sermon sur la montagne (un grand classique dans les films) mais plus le film avance, et plus la ville devient triste et crade (normal, les chrétiens prennent le pouvoir) avec des temples abandonné qui deviennent des étables, des morceaux de statut brisé qui trainent….
    Enfin, le coup de grâce, ce qui nous a tué… c’est à la fin, en gros tout les païens sont mort brulé, lapidé égorgé, la bibliothèque n’est plus….
    Hypatie est morte, le “méchant” évêque a triomphé, le préfet un peu mou a disparut et un petit texte qui nous rappel que les travaux d’hypatie, ce qu’elle avait presque compris ne seront repris que par Kepler, 12 siècle plus tard…..
    Et surtout que Cyrille (l’évêque pas net) sera canonisé et nommé docteur de l’Eglise… mais on nous dit pas pourquoi (pouf pouf pouf, le concile d’éphèse disparait, l’hérésie Nestorienne aussi…)
    Alors pour toutes les personnes qui l’ignorent, c’est assez facile d’arriver à la conclusion que c’est parce qu’il était évêque et qu’il n’a rien fait contre (voir qu’il a encouragé ) les fait qui ce sont produits en Alexandrie.
    bon, au delà du fait qu’on en faisait pas les fier en sortant du cinéma, c’est quand même un mauvais film, du point de vue cinématographique.

  7. En revanche, c’est un fait historique que la philosophe Hypathie d’Alexandrie a été tuée par la foule catholique.

  8. Ah Jeannette, que j’envie de voir chez tout un chacun la même faculté que vous à cerner les mensonges dans la propagande 🙂
    Si en effet un esprit avertit se défait facilement des énormités qu’on nous propose, il y a peu, j’ai discuté avec une audio-prothésiste d’une part et d’autre part avec un doctorant en math-appli (que je ne peux pas suspecter de sénilité juvénile) qui savaient qu’au moyen-âge le droit de cuissage asservissait en maître les population d’Europe.
    Ce délire historique à été tranchée – à la louche et de tête – il y a 200 ans. 200 ans que la vérité est là, 200 ans qu’il y a toujours des gens pour se faire avoir.
    En conclusion, vous devriez craindre le mensonge et surtout ne pas le laisser s’implanter, car rétablir la vérité deviendrait un exercice ardue 🙂

  9. Voir qui est celui qui finance ce navet et l’on comprendra très rapidement !!!

  10. […]

  11. On va bientôt apprendre que les chrétiens livraient les païens aux bêtes au cours de jeux du cirque particulièrement cruels.
    Néron était d’ailleurs un grand dévôt qui récitait le rosaire tous les jours.

  12. Camille,
    Vous semblez avoir des certitudes bien ancrées!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypatie_d'Alexandrie#cite_note-Thorp-5
    “Voici ce que dit John Thorp à ce sujet[6] :
    « Hypatie est l’héroïne idéale. Elle était charismatique ; elle mourut horriblement ; elle fut au centre d’un jeu compliqué de tensions politiques et religieuses ; et – la qualification la plus importante pour le statut de héros – en fin de compte nous savons très peu sur elle de façon claire et certaine. Une étoile qui brille, certes, mais vue à travers les brumes du temps et de l’oubli. Nos incertitudes invitent la construction d’une héroïne. L’un des principaux thèmes des études récentes sur Hypatie est précisément la diversité des interprétations de son histoire. Un livre italien, d’Elena Gajeri, portant le titre Ipazia, un mito letterario – « Hypatie, un mythe littéraire » suggère qu’Hypatie, telle que nous la connaissons, est une construction de l’imaginaire plutôt qu’une réalité de l’histoire. »
    « Déjà dans l’antiquité tardive elle était une héroïne païenne pour avoir été massacrée par les chrétiens, ou encore une héroïne des ariens pour avoir été massacrée par les orthodoxes, ou encore une héroïne des chrétiens de Constantinople pour avoir été massacrée par les chrétiens intempérants d’Alexandrie. Plus récemment elle s’est vue traiter d’héroïne anticléricale, victime de la hiérarchie ; héroïne protestante, victime de l’église catholique ; héroïne du romantisme hellénisant, victime de l’abandon par l’Occident de sa culture hellénique ; héroïne du positivisme, victime de la conquête de la science par la religion ; et, tout dernièrement, héroïne du féminisme, victime de la misogynie chrétienne. Femme polyvalente ! »
    « Vous avez donc, chez Hypatie, tous les éléments idéaux pour une histoire captivante : il y a le fait exotique, dans l’antiquité, d’une femme mathématicienne et philosophe ; il y a son charisme indéniable ; il y a l’élément érotique fourni par sa beauté et par sa virginité ; il y a le jeu imprévisible des forces politiques et religieuses dans une ville qui a toujours connu la violence ; il y a la cruauté extraordinaire de son assassinat ; et, en arrière-plan, le sentiment profond d’un changement inexorable d’ère historique. De plus il y a notre manque d’informations claires et précises sur elle, ce qui permet aux fabricants de légendes de remplir les lacunes comme ils veulent »

  13. Paraitrait que ce film connait un grand succès en espagne, d’où sa distribution en France. En revanche “Katyn” NIET.

  14. La bibliothèque d’Alexandrie a brulé deux fois, une fois lors de la destruction de la flotte d’Alexandrie par les troupes de César qui combattait Pompée. Le feu est passé des bateaux aux maisons, et l’édifice a été en partie détruit. Les romains ont essayé de recomposer la bibliothèque en prenant des exemplaires des livres détruits sur certaines îles grecques.
    La seconde par les arabes musulmans, qui, fins lettrés s’il en fut, et porteurs d’une riche culture, incendièrent délibérément la bibliothèque, parfaitement inutile, car ils possédaient déjà un bouquin splendide pour les mener vers la Vérité, et ce ne pouvait donc être que calembredaine, superstition et mensonges qui pouvaient se trouver dans ces pages. Plus de 200 000 (DEUX CENT MILLE!!!!) livres furent donc brûlés, pour chauffer les étuves où l’on se lavait, et l’incendie dura plusieurs jours.
    Tout le monde sait que la Révolution n’a pas besoin de savants.
    Il est tout de même vrai que le passage du paganisme au christianisme ne s’ est pas fait dans la douceur. La différence? La violnce ne fait pas partie de notre manuel.

  15. Nouvelle réjouissante ?
    Le film “Agora” est un véritable flop commercial. En France il a déjà été retiré de l’affiche de pas mal de salles après 2 semaines d’exploitation. De plus, un ami qui habite en Espagne m’a dit que le film, contrairement aux dires entendus sur TF1 pour annoncer sa sortie, ne fait pas grande recette (par rapport à son budget). Après la récente ineptie de G. Jugnot, on ne peut qu’être satisfait de voir que la christianophobie n’a pas la faveur du public. Ah le public serait-il …fasciste ????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique