Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Le fanatisme musulman couvé par l’angélisme des moralistes

Ivan Rioufol dénonce les complices :

M"Le fanatisme salafiste ne peut être tenu pour seul responsable de la barbarie qui a terrorisé la ­France, en y important les ­germes d'une guerre civile. Si le Français Mohamed Merah, 23 ans, a pu assassiner […] c'est également parce que le djihadiste, se réclamant d'al-Qaida et de ses réseaux, a été couvé par l'angélisme des moralistes. Ces donneurs de leçons récitent depuis des lustres une propa­gande ayant décrété qu'il ne fallait pas "montrer du doigt" ni critiquer les ­dérives d'une religion surprotégée. L'aveuglement volontaire sur la montée de l'islam radical en France, souvent dénoncé ici, est comptable de la tragédie natio­nale.

[…] Toute une construction idéologique s'effondre tandis que tombent les masques des associations subventionnées (SOS-Racisme, Mrap, Indivisibles, etc.) : mises au service des minorités ethniques et religieuses, elles ont imposé un politiquement correct qui a interdit d'élémentaires critiques et rappels à l'ordre contre les embrigadements."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Toutes ces “ligues de vertu” bien introduites au plus haut niveau avaient orienté l’enquete vers les milieux d’extreme droite (là tous les amalgames sont permis et encouragés…)
    Quel flair !! qui a permis au tueur de se déplacer en toute liberté pendant une semaine !!
    Merci … de la part des 7 défunts

  2. Malgré mon inscription à votre site je ne le reçois plus
    réflexion sur ce qui c’est passé : nos amis libanais chrétiens nous ont toujours dit que ces débordements arriveraient en France Que Dieu nous préserve

  3. Monsieur Rioufol a raison d’enfoncer le clou.
    Il faut continuer car le bourrage de crâne bat son plein de mensonges et de contre-vérités à longueur d’antennes, ici et là.
    Avant le bourrage des urnes?
    Une lame de fond qui sonnerait un réveil ne me surpendrait pas.
    C’est mon vieux rêve…

  4. Morah avait aussi participer dans les années 2007 à des réunions salafistes dans des mosquées de Catalogne. Les islamistes des attentats du train à Madrid le 11 mars 2004, avaient aussi le même genre de profil que Morah.
    Il est significatif de voir ceux à qui le gouvernement français a donné des fonctions représentatives de ci et dela, dire qu’il ne faut pas confondre islam et terrorisme, et sans doute non plus “djihad” guerre sainte, le “dar al islman”, pays de la soumission après “le dar al harb” pays de la guerre là où sont les mécréants, les ignorants et pire encore les apostats, avec le livre saint du Coran et notamment la sourate 2, versets 190-191 et bien d’autres.
    Pendant ce temps le nettoyage ethnique des chrétiens de Syrie est réalisé par les “gentils” rebelles qui luttent contre le régime en place. Mais comme ils disent pas d’amalgame.
    Décidément il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

  5. A peu près le même discours d’Eric Zemmour ce matin
    http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/eric-zemmour-ah-ces-anti-racistes-7745846181
    heureusement qu’il y a encore ces deux là pour parler !

  6. On peut se demander quelle est la raison pour laquelle des gens comme Bernard Henri Levy se trompent toujours dans leur analyse de l’antisémitisme aujourd’hui en France comme il l’a montré récemment en mettant sur le dos des “pyromanes de l’identité française” les meurtres de Toulouse, une allusion au débat gouvernemental sur l’identité française et au FN tandis que Gilles-William Goldnadel, président de France-Israël, expliquait clairement avant que l’on ne soupçonne Mohamed Mérah que depuis plus de 30 ans tous les attentats antisémites en France avaient été commis par des gens de la mouvance Islamiste radicale et qu’à chaque fois les média s’étaient lancés sur de fausses pistes en accusant l’extrême droite.
    En fait à mon avis la raison est simple : si, contrairement à Goldnadel, BHL ne tient pas compte des faits, c’est que quand il voit un attentat antisémite, il est avant tout concerné par le bénéfice que lui et le mouvement qu’il a parrainé (SOS racisme) peuvent en tirer alors que Goldnadel pense d’abord à la souffrance endurée par les juifs.
    BHL dans cette affaire est représentatif d’une large partie de la gauche et dans une moindre mesure de la droite qui ont toujours fermé les yeux sur les risques associés à une immigration incontrôlée et une politique sécuritaire laxiste mais personne ne défend comme lui ses fausses analyses avec autant de présomption morale.
    Cette négation des faits, d’analyses basées sur la réalité explique que l’organisation qu’il a contribué à fonder avec le PS « SOS racisme », n’a pas du tout rempli le qu’elle s’était assignée, la lutte contre le racisme en France. Si l’on fréquente les bars de la région parisienne, on s’aperçoit que le racisme est plus vivace aujourd’hui qu’il y a une trentaine d’années lors des débuts de SOS racisme.

  7. la France paiera le sang verse des Harkis, pieds-noirs et soldats du contingent, sang verse en Algerie..
    cette France dont les voies s’elevent tant aujourd’hui, et qui ont pourtant fait un si mauvais accueil a ceux qui ne rentraient dans la Mere Patrie, que par la force des choses… j’entends encore les insultes a leur egard..
    qui s’est eleve a l’epoque que l’on parque les Harkis dans des ‘camps’ dans le Gard… qui a soutenu le Bachaga Boualem ??
    encore aujourd’hui, j’entends de bons Francais catholiques s’en prendre a tous les Arabes, sans rien savoir d’eux : origine, religion…
    ce n’est pas par la haine et la violence que nous sauverons le monde.. ce n’est pas le message de Jesus.. ce n’est pas le message de Benoit XVI
    c’est le message de certains politiques qui martelent la haine dans les cranes de ceux qui ont peur pour leur petit confort

  8. Même sur Radio Notre-Dame, de Jean-Paul Gourevitch à Gérard Leclerc on sent la peur du “politiquement correct” et le culte de l’utopie. Utopie meurtrière…

  9. “L’aveuglement volontaire…est comptable de la tragédie nationale”(post ci-dessus).
    On ne va pas me faire croire que les quelques centaines d’individus pouvant s’inscrire dans le profil de ce jeune embrigadé sont si difficilement cernable vu les moyens policiers du renseignement aujourd’hui en 2012,théoriquement ultras performant;ça renifle “le laissé-faire” intentionel plus que l’incapacité ou même l’incompétence de la sécurité publique.
    Tous les moyens sont bons pour se maintenir au pouvoir.
    Quand il y a 7 personnes (dont des petits enfants)froidement abattus, et qu’il faut plus de 30 heures à des hommes plus que compétents et entrainés à déloger un jeune homme de 23 ans, cela me pose un problème de compréhension.
    Mister Bauer,criminologue,a voulu donner des leçons sur France-inter il y a 2 jours…
    çà sent le roussi
    Il y a quelques années j’ai pu lire un bon article sur “la théorie du bouc-émissaire”,l’auteur m’a échappé,c’était sur “l’homme nouveau”.

  10. Il n’y a qu’au cinéma ou quelques séries TV que les commissaires qui flairent une erreur judiciaire continuent leurs enquêtes en dépit des ordres de la hiérarchie. Bien sûr, à la TV, ils découvrent les vrais coupables et sont récompensés.
    Mais dans la vie ordinaire, les personnels font ce que leur hiérarchie leur commande et dans le cas de Merah, ils l’ont tout simplement laissé tranquille.
    En matière de sécurité, leur but est uniquement de trouver des coupables de droite qu’ils appellent extrême.

Publier une réponse