Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Le fait que Djokovic ne puisse pas se rendre aux États‐Unis pour jouer l’US Open est une moquerie absolue de la science

Le fait que Djokovic ne puisse pas se rendre aux États‐Unis pour jouer l’US Open est une moquerie absolue de la science

Exclu d’Australie en janvier à cause de son statut de non‐vacciné, Novak Djokovic (alias Novax Nocovid), qui vient de remporter le tournoi de tennis de Wimbledon, ne pourra pas se rendre aux États‐Unis pour participer à la tournée nord‐américaine ainsi qu’à l’US Open.

Néanmoins, il reçoit de plus en plus de soutien de l’autre côté de l’Atlantique. Le dernier en date est Clay Travis, célèbre journaliste sportif et fondateur du site spécialisé dans le sport, Outkick.

« Il ne devrait y avoir aucune restriction COVID à l’heure actuelle pour tout athlète jouant n’importe quel sport n’importe où dans le pays, et, je crois, n’importe où dans le monde. Le fait que Djokovic ne puisse pas se rendre aux États‐Unis pour jouer l’US Open est une moquerie absolue de la science, et c’est indéfendable. Nous savons, sur la base d’une étude récente – nous avons écrit à ce sujet dans OutKick – que les deux premières injections de COVID offrent une protection de 5 % contre l’infection. Nous allons donc exiger que Novak Djokovic ou toute autre personne qui entre dans ce pays fasse un vaccin qui n’offre aucune protection contre la propagation du COVID et aucune protection contre le fait de contracter le COVID. »

Partager cet article

2 commentaires

  1. C’est que Big Pharma en général et Pfizer en particulier veillent au grain pour fourguer leurs vaccins…

  2. On veut éliminer un redoutable adversaire qui a toutes les chances de l’emprter et, “en même temps”, punir Novak Djokovic, d’être ce qu’il est c’est à dire un prince.

Publier une réponse