Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

“Le distributeur de sucettes fonctionne à plein régime, voire en sur-capacité”

Une députée socialiste vient de refuser publiquement la mission que vient de lui confier Matignon.

"Elle refuse pour deux raisons, la première c'est qu'on ne lui a pas demandé avant, la deuxième, c'est parce qu'elle n'est pas copine avec les autres co-rapporteurs. […]

Sur le fait de ne pas avoir été prévenu, c'est clairement une
boulette de Matignon
. Ce n'est pas compliqué de passer un coup de fil
pour s'assurer que la parlementaire est bien d'accord avec sa
nomination, et même si c'est une fleur que le gouvernement lui fait, il
ne faut pas présumer de l'acceptation. La gestion des susceptibilités et
des egos, c'est un job à plein temps en politique. […]

C'est la deuxième raison qui me sidère le plus. Elle n'est pas copine
avec deux des co-rapporteurs, et ne veut pas travailler avec eux, et
encore moins voir son nom associé à eux. On est au niveau cour de
récréation d'école primaire ! Cela révèle que l'ambiance au sein du PS
est pourrie
. On la savait depuis très longtemps, c'est même le mode de
fonctionnement normal au PS. Mais que cela sorte ainsi dans les médias,
aussi crument, c'est inquiétant, car cela veut dire que c'est en train
de déraper. Il y a une règle en politique qui veut qu'on peut s'écharper
au sein d'un même parti, voire s'entre-tuer, mais pas en public, sous
peine de gros dégâts d'image
. Qu'une députée PS puisse balancer aussi
tranquillement dans les médias que deux de ses co-rapporteurs sont des
types qu'elle méprise, avec qui elle ne veut pas voir son nom associé,
c'est quand même assez violent, même si ça n'a pas la portée d'un combat
à mort de grands fauves à la Copé-Fillon. C'est un détail révélateur,
car quelque soit les raisons et les excuses qu'on peut trouver à Valérie
Rabault, elle a commis une erreur de communication, en s'épanchant dans
les médias, et en donnant avec autant de candeur une image de ce qui
passe réellement en coulisses, à savoir un bordel sans nom
.

En fait, le problème se trouve au sommet. Ce qui est surprenant,
c'est que le gouvernement mette quatre rapporteurs sur un même sujet. Ça
fait beaucoup et normalement, c'est un député par mission, deux au
grand maximum. Ça révèle que le distributeur de sucettes fonctionne à
plein régime, voire en sur-capacité. Le gouvernement cherche visiblement
à faire plaisir à beaucoup de parlementaires
, au point de devoir couper
les rapports en quatre afin qu'il y en ait pour tout le monde, et que
chaque "sensibilité" du PS y soit représentée. […]"

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services