Le diocèse de Verdun n’organisera pas de messe de réparation

Un de nos lecteurs s'est permis d'écrire une lettre à l'évêque de Verdun, qui est aussi président de l'ossuaire de Douaumont, en tant qu'arrière-petit-fils et petit-neveu de "poilus", afin de lui demander son aide pour relayer auprès des autorités la consternation des fidèles choqués par "le scandale de l'outrage décidé par l'Etat au milieu des tombes de nos soldats morts à Verdun lors de la Première guerre mondiale" et pour lui demander d'organiser une messe de réparation. En effet, notre lecteur, père de famille nombreuse, a expliqué dans sa lettre qu'avec sa femme, ils expliquent à leurs enfants "que, dans un tel lieu, l'on se comporte avec révérence pour ceux qui y reposent, que l'on y garde le silence, que l'on ne court pas" …

La réponse de Mgr Gusching a laissé notre lecteur sans voix :

"Evêque de Verdun et Président de l’Ossuaire de Douaumont, je comprends que de voir des jeunes courir entre les tombes de la nécropole a pu interroger certaines personnes. Je pense toutefois qu’il faut analyser la scénographie dans son ensemble pour accueillir son message.

– « Le déferlement » symbolise la reconstitution d’une ligne de front,

– Le « combat » des jeunes figure celui de ceux tombés en 1916 : « On est jeune, wir sind da, on reste »,

– Les jeunes français et allemands réfléchis et respectueux se recueillent main dans la main devant les tombes.

Un geste de paix, fraternel et plein d’espoir : la vie reprend, plus forte que tout, avec toutes ces couleurs. N’est-ce pas ce qu’ont désiré ceux qui ont donné leur vie ?"

Elle nous laisse également sans voix…

Commentaires (27)

Et bien nous prierons, nous. Pour les morts outragés.

Rédigé par : Antoine de Lisbonne. | 1 juin 2016 08:44:36
____________________________________

Réaction affligeante de politiquement correct et de révérence aux actions Elyséennes. Les familles de ceux qui sont tombés doivent savoir qu'elles ne peuvent compter que sur elles-mêmes pour se faire respecter et faire respecter leurs "poilus". "Nos élites" nous méprisent.

Rédigé par : stephe | 1 juin 2016 08:52:06
____________________________________

A mon avis une partie de l'église catholique d'aujourd'hui n'a plus aucun sens de la DIGNITÉ et du RESPECT des hommes et des femmes de ce pays!!ILS s'imaginent qu'il faut être dans l'air du temps,donc faire TOUT ET N'IMPORTE QUOI!!Heureusement que nous avons Radio Courtoisie et le Salon Beige et Tv LIBERTÉ et tout un tas de sites dans le même état d'esprit,car si il fallait se contenter des organes de la presse officielle nous pourrions être DÉSESPÉRÉS !!!Merci le Salon Beige et tout les autres qui n'ont pas peur de prendre des RISQUES pour informer leurs lecteurs!!!

Rédigé par : Choveton Caillat | 1 juin 2016 08:52:38
____________________________________

Il semble que ces jeunes n'ont pas fait que courir entre les tombes mais piétiné les sépultures au son d'une musique qui n'était même pas de la tradition militaire française ou allemande, et qu'un lieu de recueillement et de prière a été transformé en salle de spectacle et d'un mauvais spectacle car faire croire que ces coureurs symbolisaient le déferlement reconstitution d'une ligne de front et le combat de ceux qui sont tombés en 1916, c'est prendre les spectateurs pour des …
Pour l'instant cela n'a pas encore été fait dans les grands cimetières étatsuniens ou britanniques de la sde guerre mondiale en Normandie, mais pour les organisateurs de la "Verdun Pride", il y a peut-être des pistes commerciales à explorer?! Ah, non, c'est pas pareil…

L'évêque de Verdun, la trahison des clercs? Mais c'est vrai que depuis un demi-siècle une certaine liturgie en remplace une autre et ceux qui ont protesté et continuent à protester contre les dérives liturgiques sont taxés de tradis attardés…de diviseurs de communautés chrétiennes, etc. A partir du moment où le plus sacré de la Religion accompagne le monde, tout suit.Une preuve supplémentaire ce spectacle de Verdun… "cautionné" par l'évêque du lieu?
Nous fidèles et faute de mieux pouvons à l'occasion d'un passage devant l'un des monuments ou plaques installées dans nos cimetières ou églises, et commémorant les morts de la première guerre mondiale, faire une prière personnelle en demandant pardon.

Rédigé par : c | 1 juin 2016 09:13:20
____________________________________

Pauvre homme….

Rédigé par : Avoc | 1 juin 2016 09:18:07
____________________________________

Comme trop souvent, encore un évêque "à côté de la plaque"… ou de connivence avec certaines arcanes du pouvoir…

Rédigé par : AML | 1 juin 2016 09:29:06
____________________________________

ça n'est pas très bien d'instrumentaliser l'évêque de Verdun et l'Eglise dans cette affaire… La Foi ne doit pas devenir un enjeu de manipulation politique comme vous le faites trop souvent. C'est très français, c'est pour ça que la FSSPX marche si bien chez nous… Mais c'est un comportement d'agitation et de propagande professionnelles que je trouve assez répugnant. Si vous ne vous sentez pas assez forts dans votre "combat", laissez-le tomber et n'essayer pas d'y entraîner d'autres malgré eux.

Rédigé par : Arnold | 1 juin 2016 09:30:26
____________________________________

Concernant les messes de réparation, c'est prévu après les actes sacrilèges de profanation du Saint Sacrement, ou profanation d'église, je ne suis pas sûr que ce soit possible dans le cas présent. Néanmoins il serait possible de célébrer une messe de requiem.

Rédigé par : professeur Tournesol | 1 juin 2016 09:45:46
____________________________________

Mais enfin, faut-il vraiment courir sur les tombes des soldats morts au combat pour délivrer un message d'espoir? Quelle confusion, quel manque de discernement , quel manque de jugement, c'est pitoyable et tragique. Quel malheur que l'inculture assise sur le politiquement correct!

Rédigé par : Christophe | 1 juin 2016 09:51:24
____________________________________

"Un président parvenu à diviser les siens sans rassembler les autres. Une opposition dispersée en une gerbe de candidats rivaux. Des électeurs qui pour les trois quarts considèrent la classe politique corrompue, et sont plus nombreux encore à juger les gouvernants préoccupés de leurs intérêts plutôt que de ceux du pays. Une économie poussive, des conflits sociaux endémiques, une déprime chronique. Somme toute, un pays qui ne paraît plus gouverné ni gouvernable.

On peut même se demander parfois s'il est encore pourvu de simple bon sens, quand on y voit s'assembler la nuit, çà et là, des groupes infimes de rêveurs autistes pour raconter des histoires à dormir debout, et la presse en frémir pendant que le pouvoir regarde ailleurs. S'y remarque aussi, en plein jour, un apprenti condottiere croyant que dire « en marche » suffit pour marcher, la presse qui en frémit de nouveau et le pouvoir qui, derechef, regarde ailleurs. Pareil tableau peut inquiéter même ceux qui ont peu de goût pour les prophéties apocalyptiques. Car cette cacophonie stérile signale que la France s'effrite. "

https://fr.sott.net/article/28324-Quand-la-Frances-effrite

Rédigé par : Guillaume | 1 juin 2016 09:52:23
____________________________________

"Elle nous laisse également sans voix"
Et sans forces pour taper sur un clavier

Rédigé par : toto | 1 juin 2016 09:58:48
____________________________________

Plusieurs lecteur, je vous ai transmis la même réponse 😉 et je sais que des centaines de personnes l'ont reçu!

Rédigé par : Leduc Benjamin | 1 juin 2016 10:35:10
____________________________________

Est-ce qu'un cimetière est-il le lieu approprié pour une telle scénographie ? Est – ce qu'une telle réponse d'un évêque est elle digne et respectueuse de nos défunts et de leurs familles ?

Rédigé par : Sambucy Vaucresson | 1 juin 2016 10:52:05
____________________________________

« Permettez-moi de poser la question […] France, fille aînée de l'Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? France, fille de l'Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l'homme, à ton alliance avec la sagesse éternelle ? » Saint Jean Paul II

Rédigé par : Sambucy Vaucresson | 1 juin 2016 10:57:27
____________________________________

Eh bien il faudrait quand même effectuer une messe de réparation!
Avec des prêtres courageux et soucieux de répondre aux exigences de leur ministère!
Toujours est-il de savoir comment … Mais dans tous les cas il ne faut pas rester oisif face à une telle provocation!

J'aime me le redire souvent: nous arrivons pendant 3 jours à être 12000 durant un pèlerinage sans compter nos frères de la FSSPX. Mais en réalité ces événements nous rappellent qu'un pèlerinage s'effectue toute sa vie en réalité !
Nous devons réagir!

Merci encore à Salon Beige de relayer toutes ces informations qui renforce le besoin éminent que l'on soit plus que jamais des catholiques français debout en l'honneur de ceux qui sont tombés ou qui nous ont précédé!

Rédigé par : Jeandepons | 1 juin 2016 11:11:28
____________________________________

Le Président du Mali, en visite officielle à l'ossuaire de Douaumont le 22 octobre 2015, aura t'il regretté de n'avoir pas vu, lui aussi, ce jour-là, le déferlement d'une cavalcade tambourinée sur les tombes des soldats d'origine malienne tombés à Verdun telle que l'ont subi les Français…

" Nous recevions hier en fin d’après-midi le Président Malien, Ibrahim Boubacar Keïta pour une visite de l’Ossuaire et le ravivage de la flamme du Souvenir.

DEUX MAITRES MOTS SYMBOLISENT SA VENUE SUR LE CHAMP DE BATAILLE DE VERDUN : RECUEILLEMENT ET HOMMAGE, POUR TOUS CES SOLDATS MALIENS TOMBES ICI LORS DU PREMIER GRAND CONFLIT MONDIAL. …"

http://www.verdun-douaumont.com/visite-officielle-du-22-octobre-2015/

Rédigé par : P. Thierry | 1 juin 2016 11:19:00
____________________________________

C'est du n'importe quoi ! Voilà que Monseigneur l'Evêque de Verdun valide une course sur les tombes de nos poilus en évoquant "un geste de paix, fraternel et plein d'espoir".
Les soldats morts en 1916 lors de la grande offensive de Verdun et leurs familles apprécieront ô comment les propos du prélat.
J'ai contacté une association relitgieuse de la région de Verdun pour organiser sur le site de la Nécropole, une récitation du chapelet et un dépôt de fleurs sur les tombes profanées, avec pourquoi pas une messe.
Le souvenir de nos morts est impérissable et nul n'a le droit de les piétiner en courant. Car ne l'oublions pas, Dieu punira ceux qui ont ouvertement blasphémé et encouragé les atteintes à la foi des militaires morts pour la France ou l'Allemagne.
Dieu est universel pour tous les hommes quels qu'ils soient. La foi chrétienne n'empêche pas de prier pour nos anciens qui nous ont laissé une trace de leur passage sur terre, et qui ont souffert atrocement dans les guerres les plus terribles de notre Histoire. La première comme la seconde guerre mondiale sont des périodes où l'humanité a subi l'épreuve de la souffrance à tout points de vues.

Et si une cérémonie semblable avait lieu à la Pointe du Hoc en présence du Président des Etats-Unis, croyez-vous qu'il apprécierait de voir plein de jeunes Français et Américains courir sur les tombes des soldats et chanter un air de rap ?

Je pense que nous sommes passés du siècle de la civilisation à celle de la barbarie. On a évoqué les crimes nazis des années 1933-1945, seulement on a nié pendant longtemps ceux du communisme et on veut éviter aujourd'hui de parler de l'assassinat génocidaire des derniers remparts de l'Occident que sont les chrétiens d'Orient… On veut taire les drames engendrés par l'islamisme et son corollaire, l'islam sur l'ensemble de la planète depuis des siècles…

L'Evêque de Verdun ferait mieux d'envoyer une équipe de chrétiens prier sur le site pour l'ensemble des soldats dont les tombes ont été profanées par de jeunes coureurs ignorants de l'Histoire de la guerre de 1914-1918 et des souffrances endurées par nos Poilus dans les tranchées.

Une nécropole est un lieu de recueillement où le silence est recommandé, où on n'a pas le droit de courir ni de faire du bruit. Le téléphone portable doit être éteint. Pas de musique ni de tam-tams dans des lieux sacrés. Le respect envers les morts doit être silencieux et discret.

Rédigé par : Sylvie | 1 juin 2016 11:34:18
____________________________________

Qui donc est cette éminence ? Encore un candidat pour la CEF !
Pauvre France et pauvre Église.

Rédigé par : DE LA MORINERIE | 1 juin 2016 11:44:17
____________________________________

@ Arnold :
Dites-moi, cher ami, d'où sortez-vous ? Est ce que vous pouvez comprendre que beaucoup d'entre nous qui réagissons ici sur le SB sommes des gens exaspérés (le mot est faible) par l'attitude de nos évêques, devenus (sauf trop rares exceptions) un troupeau bêlant de moutons apeurés, au lieu de se montrer courageux et fiers d'être chrétiens et catholiques ? et de le montrer ?

Ce que nous demandons, c'est qu'il y ait réparation de l'outrage commis ! Cavaler n'importe comment sur les tombes (peu importe qu'avec le temps, il n'y ait probablement que de la poussière dessous !) était un outrage !

Nous vivons, pardon, nous sommes obligés de vivre dans un monde complètement désaxé, où tout est mis sens dessus dessous, nivelé par le bas… Ce monde est devenu INHUMAIN, et c'est cela que nous voulons dénoncer ! Et comme nous n'avons pas le droit de libre expression dans les media (pluriel latin de medium), sauf pour nous faire insulter ou cracher dessus, permettez que notre colère s'exprime sur internet !

Avec toutes mes cordiales amitiés,

Rédigé par : Irishman | 1 juin 2016 13:50:54
____________________________________

Saint Jean-Paul II, priez pour nous.

Rédigé par : Ose | 1 juin 2016 14:34:35
____________________________________

Le chorégraphe organisateur de cette scandaleuse manifestation de footing sur les tombes de nos soldats et ceux de l'Allemagne, s'appelle Volker Schlöndorff. Réalisateur de films allemands, il a préparé et organisé ce footing entre les tombes sans se préoccuper de l'opinion des familles des disparus de cette horrible guerre.
Cet homme n'a-t-il pas conscience du mal qu'il a fait à nous et à son peuple ? Son arrière-grand-père qui était sans doûte sur le front en 1916 ne doit pas apprécier de là-haut le fait de profaner les tombes d'un cimetière militaire devenu une nécropole ?
Soldats allemands et français sont désormais réunis dans la paix et doivent reposer éternellement sur cette terre où ils ont soufferts ensemble.

J'aurais envie de faire un poème sur cette Nécropole qui n'a pas été respectée.

N'OUBLIONS PAS – IN MEMORIAM

Il y a cent ans sur la terre de France,
Alors que l'on pensait à l'Espérance,
Des hommes entraient en Souffrance,
Malgré la guerre en France.

Ces soldats venus de nos régions,
Arrivaient par bataillons,
Entiers à destination du front,
Picards, Provençaux et Bretons.

Ils étaient là, habillés de bleus horizons,
Faisant face à des soldats Teutons,
Venus de l'Allemagne impériale,
A pied, en voiture et à cheval.

Nos soldats sous l'autorité de Pétain,
Se battaient difficilement en vain,
Quand galvanisés ils reprirent enfin,
Confiance, courage et sauvèrent Verdun.

Sur cette Nécropole 130 000 combattants,
Enterrés ici et là, Français et Allemands,
Morts pour rien ? Et le vent soufflant,
Sur la plaine meusaine du peuple franc.

Aujourd'hui, des jeunes ont foulé,
Les tombes de leurs anciens martyrisés,
Sans qu'aucune autre autorité,
Ne soit intervenue pour l'éviter.

La France pleure ses enfants,
Qui ont souillé en courant,
Des tombes de combattants,
D'une guerre effrayante.

La France souffre de ses dirigeants,
Politiques et autres incompétents,
Qui ignorent le respect dus au rang,
De nos courageux hommes compétents.

La France n'oubliera pas ce geste,
Ignoble, violent et indigeste,
Que de courir sur un site destiné,
A la mémoire de nos soldats tués.

Partout des protestations,
Partout des admonestations,
Contre cet acte de profanation,
Qui insultent nos deux nations.

La France et l'Allemagne, soeurs,
Dans l'adversité n'a plus peur,
Ne subit plus l'indicible terreur,
Mais en a désormais horreur.

Le soldat allemand étendu dans la terre,
Le soldat français endormi après le fer,
De la bataille, des explosions soudaines,
Des ordres donnés, des cris de haines.

Ensemble, ces deux militaires,
Sont désormais réunis pour taire,
Les clivages, les désunions,
Les différences, les opinions.

Dans cette Nécropole de Douaumont,
Comme partout dans le monde,
Ce sont désormais des millions,
De soldats de toutes Nations.

Ils sont là, assemblés,
Ils sont là, réconciliés,
Ils sont là, pour nous,
Ils sont là, pour tous.

Français, Allemands, je vous aime !
Plus fort que la guerre et la haine,
Je vous aime tous, sur cette plaine,
Meurtrie par l'Histoire et la peine.

Français, Allemands, je vous embrasse,
J'ai envie de vous serrez en masse,
Je vous aime, mon coeur se brise,
A chaque fois que la guerre martyrise.

Nous vous aimons,
Nous vous chérissons,
Nous vous entourons,
Nous vous embrassons !

Sylvie

Rédigé par : Sylvie | 1 juin 2016 15:30:29
____________________________________

… ceux qui bravement sont morts pour la Patrie ont droit qu'à leur tombeau chacun s '

incline et prie…qui défendra ce droit ? leurs descendants asservis à des idées sacrilèges…leurs pasteurs réduits au silence? Seigneur,fais renaitre en nous les vertus de nos ancetres défenseurs de leur foi et de leur patrie!

Rédigé par : perry | 1 juin 2016 15:54:48
____________________________________

Autant je comprends la messe de réparation à l'occasion du suicide de Dominique Venner à Notre Dame de Paris, au pied de l'autel, autant je m'interroge : je ne me souviens pas que les cimetières soient consacrés. De quelle profanation, au sens religieux et catholique, faudrait-il demander réparation ?

Rédigé par : Pierre | 1 juin 2016 16:15:42
____________________________________

Lamentable… et farci de contre-vérités !
– Ils n'ont pas couru "entre" mais SUR les tombes.
– Une ligne de front (surtout en 1917) ne manifeste aucun "déferlement", cet évêque doit confondre avec la blitzkrieg de 1940 !
– Comparer le "combat" des jeunes qui font un "cross country" (among the Crosses!) avec celui de ceux qui se sont fait déchiquetés sur place par les schrapnels, est indécent.
– "La vie reprend"…ça ne veut rien dire, quel genre de vie ? A la "Belle époque", la vie battait son plein… et l'hécatombe, le suicide de l'Europe chrétienne, étaient pour demain !

Rédigé par : Exupéry | 1 juin 2016 16:32:33
____________________________________

Les mêmes!
Les mêmes gestes !

Qu'il de rassure les jeunes qui n'ont sans doute
Aucun aïeul qui a donné sa vie pour la France
Pourrait répéter ce scénario quand il célèbrera !

Rédigé par : Myriam | 1 juin 2016 16:48:51
____________________________________

A Exupéry : excusez-moi pour mon lapsus. Je voulais écrire "sur les tombes" et fait une erreur monumentale en inscrivant "entre les tombes".
Ne m'en voulez pas ! Cela arrive de faire de grossières erreurs.

Rédigé par : Sylvie | 1 juin 2016 17:40:52
____________________________________

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne,
Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme !
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes…

Rédigé par : db | 1 juin 2016 18:09:14
____________________________________

Laisser un commentaire