Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le député Fromantin veut abandonner le CDD

Le député-maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin, publie une tribune dans Les 4 Vérités :

Unknown-2"S’il y a un constat que chacun peut faire, c’est que la vie des entreprises n’est pas un « long fleuve tran- quille »… La globalisation, les nouveaux modèles économiques, la concurrence ou les technologies les amènent en permanence à accélérer, ralentir, s’adapter, tester ou corriger, afin de se développer, voire, simplement, de survivre pour certaines. C’est cette réalité qui me semblait avoir été comprise par le gouvernement. C’est sur cette base que nous sommes nombreux à avoir soutenu le projet de loi « travail ».

En proposant une surtaxation du CDD (Contrat à Durée Déterminée), sans proposer de nouvelles formes de contrats de travail, la loi perdrait son principal attrait. Celui qui donne de la souplesse aux entrepreneurs pour les inciter à prendre le risque « d’accélérer », plutôt que de se résoudre à « ralentir ». De plus, cette surtaxation ne leur laisserait comme marge de souplesse que le recours à l’intérim qui a le double désavantage d’être une forme de travail très précaire et de leur coûter très cher. Notons enfin que les majorations de cotisations déjà applicables aux CDD n’ont eu aucun effet pour limiter le développement de ce contrat.

Cette évolution remettrait, en tout cas, en cause mon soutien à ce texte. Plutôt que de surtaxer le CDD, abandonnons-le et transformons le CDI (Contrat à Durée Indéterminée) pour en faire un contrat plus souple pour les entreprises et moins précaire pour les salariés.

Je propose de créer un contrat de référence, inspiré du CDI actuel, avec néanmoins trois variantes : le CDI traditionnel, le CDI de projet et le CDI d’intermittence. Les CDI «de projet» et «d’intermittence » permettraient aux entreprises de bénéficier d’une formule souple, soit pour s’adapter aux projets, aux surchauffes d’activité ou aux missions, soit pour répondre à l’intermittence de certaines fonctions, comme celles liées au spectacle ou aux activités saisonnières."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]