Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le député Breton au Premier ministre : quand daignerez-vous entendre les dizaines de milliers de personnes, qui sont encore exprimés dimanche dans les rues de Paris?

Le député Breton au Premier ministre : quand daignerez-vous entendre les dizaines de milliers de personnes, qui sont encore exprimés dimanche dans les rues de Paris?

Question du député Xavier Breton au gouvernement, mardi, dans l’hémicycle :

Monsieur le Premier ministre,

Notre pays vient de battre un triste record.

Pour la cinquième année consécutive, notre natalité baisse.

Depuis 2014, nous avons perdu plus de 70 000 naissances par an. Avec 1,87 enfant par femme, notre fécondité n’assure plus le renouvellement des générations.

Et la différence entre naissances et décès, ce qu’on appelle le solde naturel, n’a jamais été aussi faible depuis la seconde guerre mondiale.

A l’heure du débat sur les retraites, ces chiffres sont très inquiétants pour notre système de répartition qui est fondé sur la solidarité entre les générations.

A ce propos, n’est-il pas aussi inquiétant que la démographie soit la grande absente de ce débat sur les retraites ?

Ces mauvais résultats de notre natalité sont, on le sait, les conséquences des attaques en règles menées contre la politique familiale depuis quelques années, et que votre gouvernement continue à mener.

Abaissement du quotient familial, fin de l’universalité des allocations familiales, réduction du congé parental, autant de mesures qui dégradent au quotidien la vie des familles des classes moyennes et des classes défavorisées.

Les attaques répétées contre la famille comme cellule de base de la société contribuent aussi à cette chute de la natalité.

Ainsi, quel signal désastreux enverriez-vous avec le texte sur la bioéthique, s’il instituait, dans la loi, le mensonge d’une filiation sans père ?

Et à ce sujet, Monsieur le Premier ministre, quand daignerez-vous entendre enfin l’opposition à cette réforme que des dizaines de milliers de personnes, et notamment des jeunes, ont encore exprimé dimanche dans les rues de Paris, dans un manifestation pacifique et déterminée ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services