Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Le déplacement en Algérie est une étape incontournable pour tout présidentiable

C'est ce que déclare Erwan Davoux, le responsable des Français de l’étranger dans l’équipe d’Alain Juppé, à propos du déplacement programmé de ce dernier en Algérie :

"Le déplacement en Algérie est une étape incontournable pour tout présidentiable. C’est une marque de l’importance qu’Alain Juppé attache à la relation bilatérale avec l’Algérie et plus globalement avec la rive sud de la Méditerranée (…) Vous savez que les Français qui vivent à l’étranger vont pouvoir voter, que ce soit à la primaire ou à l’élection présidentielle, et qu’en Algérie, il y a 35 000 inscrits. Alain Juppé tiendra d’ailleurs une réunion publique à Alger."

Le Figaro confirme cette analyse "C'est un point d'étape fondamental du parcours d'un présidentiable" et donne la parole à Benjamin Stora :

"Il y a une diaspora algérienne très importante en France, qui représente une clientèle électorale de plusieurs millions de voix. Aujourd'hui, ils s'abstiennent, mais en 2012 ils ont voté massivement en faveur de François Hollande"

Partager cet article

13 commentaires

  1. …donc Taubira qui y a été , il y a peu , va vouloir se présenter aussi aux présidentielles . C est Mélanchon qui ne va pas apprécier ! Oh et puis qu ils se débrouillent entre républicain pour savoir comment s y prendre pour saccager la France .

  2. Il n’a sans doute pas manqué d’évoquer la profanation et l’état des tombes dans les cimetières chrétiens français en Algérie. Comme à Oran ???
    « «Aménagez une partie du cimetière chrétien et le transformer en jardin botanique». »
    http://www.lexpressiondz.com/actualite/176188-le-wali-veut-il-profaner-le-cimetiere-chretien.html
    « …Intéressés par les objets de valeur que portaient ces cadavres enterrés “dans les années 1873 et 1947?, rapporte le journal, les pilleurs n’ont pas hésité pas à déterrer les corps pour les dépouiller. ”Ces malfrats avaient ciblé cette tombe, mais pas une autre, non pas pour commettre un acte de profanation, mais pour récupérer des vases ou d’autres objets enterrés avec ces personnes décédées durant les années 1800 et début des années 1900.
    Le comble, les mis en cause ont été envoyés d’Oran vers Mostaganem, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une commande spéciale !», a déclaré le lieutenant-colonel Abdelhamid Keroud, chargé de communication de la gendarmerie nationale (GN) à Liberté… »
    http://www.algerie-focus.com/blog/2013/08/mostaganem-profession-profanateur-de-tombes-dans-des-cimetiere/
    Ou encore évoquer la « sortie » de Sarkozy au Maroc ? De ses vacances ???
    « Les vacances royales de Nicolas Sarkozy aux frais de Mohammed VI »
    « …l’ancien président de la République était l’invité d’une conférence à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, au cours de laquelle il a regretté que tout le monde n’ait pas « la chance d’avoir un souverain comme le roi du Maroc », avant de défendre les positions du royaume à propos de la répartition frontalière du Sahara occidental… »
    http://www.bfmtv.com/politique/les-vacances-royales-de-nicolas-sarkozy-aux-frais-de-mohammed-vibr-946612.html

  3. Pour la dhimmitude il faut commencer tôt. C’est la France algérienne à défaut d’être l’Algérie française.

  4. Les binationaux discriminés et stigmatisés ! Mais c’est en Algérie que ça se passe…
    Sur l’autre rive de la Méditerranée bien des choses sont possibles.
    Le président a donc signé le projet de révision constitutionnelle concernant les binationaux. Tout est dit et de façon extrêmement précise dans l’article 51 de la Constitution tel que le chef de l’Etat l’a voulu. « La nationalité exclusive est requise pour l’accès aux hautes responsabilités de l’Etat et aux fonctions publiques. » La loi établira la liste des « hautes fonctions » qui seront interdites aux binationaux. L’article 77 de la même Constitution se penche, lui, sur les conditions d’éligibilité au poste de président de la République. Et là c’est dur, dur. Pour être candidat il faut « ne pas avoir acquis de nationalité étrangère ».
    Il faut également pouvoir prouver qu’on a des parents qui n’ont qu’une seule nationalité d’origine, la bonne, la vraie, celle de souche. Les nationaux qui ont des épouses étrangères sont également visés par la même exclusion. On ne va pas vous faire languir plus longtemps. Le président qui a imposé cette révision constitutionnelle s’appelle Bouteflika. Et le pays qu’il dirige, l’Algérie.
    Là bas l’algérianité n’est pas un vain mot. Elle est vantée, célébrée et requise. Et elle est parfaitement et durement discriminante pour tous ceux qui ne sont pas vraiment « Algériens de souche » Et la souche ça doit se démontrer puisqu’au besoin on ira fouiller dans l’état civil des parents : ils doivent eux aussi avoir la nationalité d’origine et aucune autre. La souche, toujours elle, exige en outre un mariage endogamique. Une épouse étrangère et hop vous cessez d’être de souche…
    On ne se permettra pas de critiquer ces dispositions. L’Algérie est un grand pays, indépendant et fier. Manifestement hostile au métissage tant vanté chez nous. Et qui a une conception très ethnicisée de son identité nationale, ce qui n’est pas le cas dans un pays proche et voisin appelé la France.

  5. Et nous aurons probablement droit à la désinformation et aux mensonges habituels au plan de l’histoire, à l’encontre de la France et des Français et en faveur de l’Algérie et des Algériens qui ont pris le pouvoir (je ne parle pas là des Harkis qui eux aussi ont été abandonnés aux massacres du FLN).
    A propos, l’Algérie existerait-elle en tant que Pays/Nation si la France ne l’avait pas constituée ?

  6. Ali Juppé…

  7. Merci à Ali JUPPÉ de POSER AVEC UNE TELLE CLARTÉ LE PROBLÈME DES NATIONALITÉS MULTIPLES… Et le poser, c’est presque déjà un peu le résoudre !
    La France et les Français ne peuvent pas accepter que les doubles ou multiples nationalités atteignent des proportions importantes (dont on ne connaît d’ailleurs pas le chiffre exact) qui mettent en danger la souveraineté et la liberté d’agir de la France.
    Il n’est pas légitime ni égalitaire que des citoyens français puissent voter dans plusieurs pays et pas d’autres,
    Il n’est pas égalitaire que la majorité des Français se donnent entièrement à leur pays en n’acceptant qu’une seule nationalité et pas d’autres qui peuvent éventuellement mener un double jeu. Si on a deux passeports, on est à moitié Français et à moitié autre chose. On n’est pas entièrement l’un et entièrement l’autre : Cela n’existe pas !
    Il n’est pas acceptable que des étrangers se disant aussi Français puissent influer et faire pression sur la politique de la France,
    Il n’est pas acceptable que des citoyens Français refusent de parler notre langue en public, d’adopter les us et coutumes visibles de notre pays, de soutenir leurs équipes nationales, de ne défiler qu’avec son seul drapeau et de chanter son hymne, de respecter son histoire voire ses lois…,
    Le deuxième document ne devrait pas avoir le même niveau que le passeport Français. Il ne devrait pas s’appeler « passeport », ne conférerait pas une autre nationalité et ne devrait être attribué que de façon exceptionnelle. Par exemple, il ne devrait pas permettre de voter dans un autre pays que la France et ne servirait qu’à faciliter les déplacements vers le pays d’origine, y conserver ses droits d’ordres matériel et financier (retraite pension, biens, …).
    Il serait interdit d’y exercer un emploi de fonctionnaire de l’État, de militaire, de responsable politique, ou tout métier sensible … Ce « document » pourrait être transformé en passeport une seule fois en cas de renoncement à la nationalité Française ou de déchéance.
    À quand la réforme ?

  8. @ ABC voir mes commentaires sur le Figaro
    – La France n’a pas colonisé l’Algérie. ELLE L’A FONDÉE. »(Ferhat Abbas)
    l’Algérie en tant qu’état n’existait pas à cette époque, comme le disait Ferhat Abbas la France a créée l’Algérie, état moderne.
    Une repentance ou des excuses de Hollande sont mal interprétées par les compatriotes, sauf bien sûr par les gauchistes et communistes qui ont durant ces évènements trahis leur pays et leurs compatriotes.
    Il peut s’il le veut s’excuser de la responsabilitévde la SFIO (le parti socialiste d’alors) et de ses dirigeants, en particulier Guy Mollet et François Mitterrand, de faire face à cette situation et d’avoir mal engagé cette affaire en 1954 et à leur incapacité de lui apporter l’ombre d’une solution !
    *PARDON DE QUOI, …… ?
    Pardon d’avoir débarqué en 1830 à Sidi-Ferruch pour chasser le colonisateur ottoman qui affamait depuis plusieurs siècles les ancêtres du mafieux président algérien devant lequel il envisage de se prosterner, pillant leurs maigres biens et les réduisant à la famine et à la maladie ?
    Pardon d’avoir libéré les esclaves chrétiens européens, ravis sur les bateaux croisant en Méditerranée, entassés dans des bouges pour satisfaire les bas plaisirs des potentats locaux ?
    Pardon d’avoir défriché, drainé, asséché et fertilisé un sol à l’abandon depuis des siècles et d’avoir perdu à l’époque 106 « colons » sur 450, morts de maladie en Mitidja ?
    Pardon d’avoir construit des villes modernes là où il n’y avait rien ?
    Pardon d’avoir créé une agriculture prospère ?
    (pas assez de place ) pour commenter la suite :
    Pardon d’avoir créé une agriculture prospère et exportatrice, alors qu’aujourd’hui l’Algérie doit importer des produits de la terre ?
    Pardon d’avoir créé une industrie métallurgique là où il ne se trouvait que des cailloux ?
    Pardon d’avoir construit 12 grands barrages ?
    Pardon d’avoir implanté un immense réseau de postes et de télécommunication ? …… d’avoir développé l’hôtellerie et le tourisme ? …… d’avoir créé une industrie chimique, développé le gaz et l’électricité ?
    Pardon d’avoir installé un réseau ferroviaire considérable et 54000 kilomètres de routes (non compris les pistes) ?
    Pardon d’avoir construit 23 ports, 34 phares, 23 aéroports, …… ?
    Pardon d’avoir livré des gisements de gaz et de pétrole, installations d’exploitation comprises, à un pays qui ne s’était jusque là jamais intéressé au Sahara ?
    Pardon d’avoir apporté aussi la médecine, les nombreux dispensaires et hôpitaux et d’avoir permis à 2 millions d’autochtones qu’ils étaient en 1872 d’avoir 9 millions de descendants en 1962 ? …… d’avoir éradiqué la peste, le choléra, la variole, le typhus et bien d’autres joyeusetés du même acabit ?
    Pardon d’avoir apporté l’enseignement ? …… ce qui fit dire à Belkacem Ibazizen, fils d’un instituteur kabyle : « La scolarisation française a fait faire aux Arabes un bon de mille ans ! » ?

  9. Tout est dit :
    Il fallait les laisser tranquille, (eux les envahisseurs), dans un pays que nous avons créé et qu’ils ne sont même pas capable de maintenir en état, car nous sommes des vilains méchants…
    Mais ils sont des millions chez nous !!!

  10. @ Marino :
    Vous avez oublié de préciser qu’en Algérie, c’est l’arabisation qui est pratiquée à outrance, au mépris le plus total des Kabyles (et leur langue, le tamazight)…
    Pour le pouvoir algérien, seuls comptent l’arabe et l’islam, le reste ne compte pas puisqu’il ne signifie rien !

  11. Ali Juppé ne se pose pas de questions historiques, philosophiques ou morales. Il s’en fout.
    Son unique projet c’est d’être élu en 2017 en faisant, comme Hollande en 2012, ratisser le plus largement possible dans le corps électoral. C’est un carriériste comme tant d’autres.

  12. 8 millions d’Algériens en France……

  13. Vous dites qu’il y a 35000 inscrits en Algérie. Inscrits sur quoi? Voulez-vous dire que ces 35.000 personnes sont des « Français de l’étranger » alors que, selon toute vraisemblance ce sont des Algériens ayant vécu en France et rentrés chez eux ensuite. Que faire pour corriger de telles dérives? Supprimer la double nationalité qui par ailleurs n’a aucun sens.

Publier une réponse