Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le débarquement de Provence à l’honneur

Le Président de la République a choisi la Provence pour commémorer la fin de la guerre en 1945 :
Dp44 "Les cérémonies de vendredi se dérouleront en deux temps : une revue de troupes aura lieu en fin de matinée (11h30) sur la plage de la Nartelle, un des sites du débarquement allié en Provence le 15 août 1944, puis une revue navale au large des côtes, accompagnée d'un défilé aérien (détail).
Des unités françaises, issues notamment de troupes coloniales, avaient participé à l'opération.
Après une allocution sur la plage, Nicolas Sarkozy gagnera le bâtiment de projection et de commandement Mistral pour présider la revue navale, qui mobilisera 16 bâtiments".
C'est justice de rendre un hommage appuyé à la 1ère armée commandée par le général de Lattre et qui comptait 230 000 soldats français débarqués en Provence pour libérer la France.

Le débarquement de Provence : récit, mémorial, vidéos, l'opération.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. J’ai été content comme vous que l’on fasse enfin l’éloge de l’armée d’Afrique et du débarquement en Provence. Mais, car il y a toujours un mais avec Sarkö, dans son éloge des combattants musulmans il a osé dire : “ils se sont battus courageusement, comme si c’était pour leur propre pays.” Gaullist, is’nt it?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services