Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Le CUC est abandonné au profit d’un alignement du Pacs sur le mariage

Lu sur Nouvelles de France, à propos de l'entretien donné par Nicolas Sarkozy dans Le Figaro Magazine :

V"Le contrat d’union civile promis au lobby gay en 2007 ? «Nous ne l’avons pas mis en œuvre parce que nous nous sommes rendu compte qu’il était inconstitutionnel de réserver ce contrat aux seuls homosexuels», explique Nicolas Sarkozy. Qui oublie au passage de mentionner la levée de boucliers au Parlement encouragée par la mobilisation du Collectif pour l’enfant… «Ce contrat d’union civile aurait porté atteinte à l’institution du mariage. Cependant, j’ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu’aux couples mariés, mais dans le cadre du Pacs», ajoute le Président."

Partager cet article

15 commentaires

  1. “….j’ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu’aux couples mariés, mais dans le cadre du Pacs” Çà au moins c’est juste et moral: l’égalité du vice avec la vertu, du contre-nature avec le naturel…si certains ne voient pas encore qui inspire cela devient grave.

  2. @ LB
    Cet interview sera, n’en doutez pas, le ”feu vert” pour le vote catholique pour la majeure partie des cathos conservateurs. Quand on a un besoin névrotique de se rassurer et de penser que la Foi et le monde peuvent être compatibles, toute illusion droitière est utile, devient ”vote utile”.

  3. C’est la légalisation en “douceur” de Sodome et Gomorrhe …
    Pas une voix pour ce sinistre pantin !

  4. La seule question qui compte est celle-ci : entre :
    -d’une part un Sarkozy qui ne met qu’en toute petite partie en oeuvre le programme qu’il faudrait et reste ambigu sur bon nombre de sujets sur lesquels il tente de s’attirer les grâces de l’électorat catholique;
    -un Hollande qui nous promet des hausses d’impôt, l’euthanasie, le mariage gay et autres vieilles lunes d’une gauche qui n’a rien appris:
    le moindre mal est clairement l’option 1(puisque c’est le seul choix ; par construction, la politique n’en offrira pas d’autre ; même Marine Le Pen dont certains lecteurs de ce Salon feraient grand cas alors que son programme social est ambigu et son programme économique irréaliste).
    [Vous votez en conscience, mais vous ne pouvez pas invoquer ici le moindre mal. Le moindre mal consiste à corriger un mal par un mal moindre, donc imparfaitement. Le fameux moindre mal est en fait une amélioration, donc un bien.
    Quel candidat améliore la situation ?
    MJ]

  5. Le PACS attire en fait plus d’hétérosexuels que d’homosexuels, il est un sous-mariage, un FAUX mariage jamais béni religieusement, il contribue à détruire la famille tout autant qu’un “mariage gay” tel que souhaité par les homosexualistes.Sachons bien que le PACS, la loi Veil et autres ont été votées sous des gouvernements dits conservateurs.Certes, ils viennent des loges où ils sont préparés, comme l’euthanasie maintenant ouvertement promise par Hollande mais la gauche sait bien que ça passe mieux avec la “vaseline de droite” qui assure mieux aussi en cas de crise.Sarkozy a toutes ses chances en faisant semblant d’adopter une position semblable à celle du F.N. et il fait tout d’ailleurs pour que le vrai FN affaibli en militants et cadres n’ait plus la parole sur la dernière ligne droite et que les votants bêlants croient que la gauche serait pire.Il récoltera ainsi les voix de ceux qui avaient l’intention de voter Marine Le Pen et le tour sera joué mais, en coulisse, les deux compères s’entendent comme larron en foire ! Blanc bonnet-bonnet blanc sauf que l’un trahit les braves gens plus que l’autre !
    Je suis personnellement tellement dégoûté que je suis prêt à un vote sanction.

  6. Le diable a plus d’un tour dans son sac ,il semble quand meme un peu usé ce sac à artifices .on sent un tel raz le bol de ces declarations electorales que sa présence au second tour est loin d’etre assurée,alors que Marine et Bayrou attirent de plus en plus.

  7. à Louis
    vous avez parfaitement raison de rappeler une réalité historique que l’on s’empresse d’oublier dans nos milieux …
    Pendant les 50 années qui viennent de s’écouler c’est la “droite” qui a fait passer l’essentiel des lois mortifères, immorales, subversives et révolutionnaires (au sens sournois du mot).

  8. Il y a 5 ans la plupart des commentateurs du SB disait qu’avec Sarko ce serait comme avec Royal et que de toutes façons nous aurions droit au mariage homo, au vote des immigrés etc…
    Force est de constater qu’aujourd’hui ce n’est pas le cas et nous sommes 5 ans après. Sarko et sa bande ne sont pas sauveur, des croisés, Jeanne d’Arc et son armée mais ils ne sont pas non plus “Hollande en pire”.
    Par ailleurs comment ne pas se réjouir qu’un Pdt de la République tienne de tels propos (lisez de le Figaro avant de faire des citations tronquées). Il dit clairement NON au mariage homo, NON à l’adoption et NON au vote des immigrés.
    Alors il nous chatouille dans le sens du poil?
    Oui mais….comme MLP, comme Carl Lang, comme tous.
    Et pour une fois qu’on nous crache pas à la g… au plus haut niveau de l’Etat et bien je pense qu’il faut s’en réjouir!
    Bonne journée

  9. Il me semble que ce post affirme le contraire du lien qu’il donne!
    Nicolas Sarkozy dit qu’il est hostile au mariage des homosexuels et qu’il a renoncé au CUC. Les aspects fiscaux et patrimoniaux du PACS ont déjà été alignés sur ceux du mariage. Le titre de votre post est donc profondément malhonnête et bêtement partisan…
    [Je ne vois pas bien la contradiction entre le titre et le post. MJ]

  10. @Louis: on peut penser que Sarko et moins pire que Hollande sans être un “votant belant”.
    Quant au Fn “affaiblit en militants et en cadres”….la faute à qui?

  11. Benoit , il y a 5 ans , nous avons eu raison !!!
    Comment se fait-il que sous Sarkozy il y a pas si longtemps , que les sages et les députés ont dû se prononcer sur le mariage homo ?
    N’est-ce-pas sous Sarkozy que des tribunaux ont donné raison à la parentalité homosexuelle ?
    Comment se fait-il que c’est sous Sarkozy nous ayons vécu les kiss in des zomos devant les églises , et les parodies de mariage homo un peu partout en France?
    Et comment se fait-il que Sarkozy fait de aujourd’hui le PACS d’un mariage bis ?
    Maintenant , pourquoi Sarkozy n’a pas interdit pénalement une fois pour toute le mariage homo ? Comme en le faisant rentré dans la constitution ?
    Pourquoi le lobby homo est-il toujours aussi fortement subventionné ? Quelle mesure Sarkozy a pris contre l’homoparentalité ?

  12. @ MJ
    Je ne partage pas votre opinion et celle du SB de déconsidérer tout candidat qui ne fait pas de l’=abrogation de la loi Veil l’article n° 1 de son programme.
    Il existe deux candidates déclarées, qui se prononcent pour des mesures claires, correspondant à ce que la Plate forme AUDACE 2012 préconise, et qui formulent des proposition de ce ”moindre mal” que vous rejetez au nom d’une opinion qui est la vôtre, qui est très respectable dans ses intention, mais qui ne peut être défendue sans débat sur le fait de savoir si c’est la seule voie catholique, le seul vote catholique possible, l’abstention dès le premier tour- pour lutter contre l’avortement.
    Diminuer le nombre d”avortement pas des mesures dont on sait qu’elles sont efficaces, parce que tel a été leur résultat appliquées ailleurs, et surtout aux USA, est susceptible d’être soutenu pas un catholique ; surtout dans la mesure où, dans le cadre de la législation actuelle sur l’avortement, empilement de plusieurs lois, leur mise en oeuvre suppose la suppression de plusieurs des lois qui ont renforcé, facilité, voire même rendu inéluctable, les effets de la loi VEIL de dépénalisation. Ces deux candidates, comme Audace 2012, demandent un retour en arrière législatif, un démantèlement de la législation abortive qui a suivi la loi Veil : C. BOUTIN et M LE PEN chacune selon des approches différentes mais qui convergent sur le concret, représentent donc un moindre mal dans la législation, des mesures positives contre l’avortement et donc un amoindrissement du mal dont l’Eglise a toujours soutenu qu’il pouvait être dans certains circonstances la seule possibilité d’action morale, particulièrement en politique.
    Se référer au ”Discours aux juristes italiens” de Pie XII, ainsi que l’interprétation qu’en donne Dom Gérard dans un petit livre très instructif sur la politique et l’Eglise.
    Il me semble me souvenir que dans le ”Pour qu’Il règne” de Jean Ousset, ouvrage fondamental quoiqu’ignoré des générations plus récentes, la même licéité morale est constituée.
    Aussi, je comprends que vous pensiez autrement, mais je ne pense pas que vous puissiez affirmer par vous-même qu’une la loi imparfaite ne puisse être votée, si ses effets instituent une diminution législative de la nocivité d’un corpus législatif.
    A un aveugle, est-il préférable de rendre 5 dizièmes ou de le maintenir dans sa cécité, au prétexte qu’il ne sera pas entièrement rendu à la Vie : la parabole du bon grain et de l’ivraie fixe les limites de la loi, si elle se veut créatrice de morale par simple volonté et coercition.
    Un catholique a le devoir d’éviter tout avortement, et donc de soutenir tout acte qui l’empêche, ou qui en limite le nombre : c’est une évidence qui tient à la logique même de l’action humaine quand elle se fixe un but précis.
    Ceci d’autant plus qu’ l’Eglise enseigne que dans toute question morale concernant ou impliquée dans la sphère politique ou publique, le bien n’est pas uniquement lutter contre le mal, mais de créer les conditions qui amènent les personnes et les corps sociaux à choisir le bien.
    Il y aura eu peu de femmes qui auront avorté parce qu’elles le souhaitaient plus que tout : une multiplicité de facteurs, dont traite la DSE, sont en jeu.
    C’est sur une partie de ces facteurs que les mesures diverses d’assistance, d’aides matérielles, de conseil aux femmes que proposent C. BOUTIN et M LE PEN auraient une efficacité certaine.
    Les rejeter au nom de la morale ne me parait pas raisonnable. C’est une option de stratégie, le tout un jour ou le rien maintenant, mais cela ne peut être défendu comme la seule option morale catholique.
    Cela revient à estimer qu’on puisse attendre l’abrogation de la loi VEIL sans tenter d’en limiter les effets : il s’agit de la mort d’êtres humains.
    Enfin pousser les catholiques à ne voter pour aucune des deux candidates précitées, cela revient à renforcer le poids électoral en pourcentage du candidat de droite UMP, dont on sait qu’il ne parle jamais de l’avortement, et qu’il est très tangent sur l’euthanasie, les dérives eugénistes et bio éthiques etc…, sans parler du mariage et de l’adoption homosexuelle.
    Et déjà cela c’est se priver d’un moyen de démontrer que deux candidates défendent des positions anti avortement que lui ignore.
    [Votre problème, voyez-vous, c’est que vous prenez toute critique d’un candidat pour un appel à ne pas voter pour lui.
    A vous suivre, nous ne pourrions plus critiquer les programmes, les positions, les déclarations…. car ils seraient moindre mal, moindre pire ou je ne sais…
    Le SB examine les positions prioritairement en fonction des PNN. Puis en fonction d’autres considérations (l’économie, l’UE, etc..).
    Après, vous en faites ce que vous voulez. Le SB n’appelle à voter ni pour ni contre. Le SB n’est pas dans la stratégie politicienne.
    Ceci étant écrit, merci de ne pas revenir dessus à chaque fois que le SB critiquera le propos d’un candidat. Votre commentaire risquerait de passer à la trappe…
    Quant au moindre mal, il n’est pas l’aggravation d’un mal, mais une atténuation d’un mal. Un progrès vers le bien.
    MJ]

  13. @ Michel JANVA
    Critiquez autant que vous le souhaitez, mais si c’est au nom des PNN, acceptez qu’on puisse les lire autrement que vous. Le débat souffre la contradiction, entre catholiques : vous n’avez pas d’autorité morale supérieure par nature.
    Faire diminuer le nombre des avortements est bien un moindre mal : cela n’aggrave pas, mais constitue un progrès vers le bien.
    Mais surtout vous ne répondez pas sur le sujet essentiel : celui de la loi et de la morale. Pour moi Pie XII et Dom Gérard ne sont pas des voix inaudibles. Ceci d’autant plus que J-P II cite ce texte de Pie XII dans un de ses propres textes. Texte de ïe XII cité dans de nombreux textes romains depuis les années 50 : il a fait jurisprudence, car il exprime une idée et préconise un comportement très différent de celui du SYLLABUS de Pie IX.
    Pourquoi me dire que je suis ”censurable” ? Je le sais. Le mieux serait de répondre sur le fond de ma question.
    [Ne changez pas de sujet : vous faites un procès d’intention au SB en estimant que ce blog appelle à ne pas voter pour tel ou tel candidat. C’est cela qui est censurable.
    Dire que la position de CB ou MLP n’est pas pro-vie est la stricte réalité, car elles refusent de se prononcer en faveur d’une abrogation de l’avortement, ce qui est bien différent de dire que ce n’est pas possible de suite.
    Dire que leurs mesures (éventuelles) peuvent faire baisser le nombre d’avortement est une autre réalité.
    Enfin, le moindre mal consiste à améliorer une situation. Sur le sujet de ce post (que vous ramenez sans cesse à MLP et voilà qui est fatigant), je ne vois pas lequel, entre Sarkozy et Hollande, améliore la situation.
    MJ]

  14. Erreur de Louis: Le PACS n’a pas été voté par la droite, mais sous la législature Jospin! Entre la droite, représentée par Nicolas Sarkozy et la gauche de Hollande, il reste des différences marquées: relisez son programme (mariage gay, euthanasie légalisée, etc.). En tout cas si Hollande passe, ne venez pas vous plaindre après des suites!

  15. Est-ce que le SB pourrait mettre en ligne toute la partie de l’interview de Sarkozy qui aborde les questions de société?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services