Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Le communautarisme islamique institué à Hambourg

MosqLu ici :

"Trois associations musulmanes ont signé – le DITIB (regroupant la communauté turque) [photo de sa mosquée à Hambourg. NDL], la Choura (Association des communautés musulmanes de Hambourg) et l’Association des centres culturels islamiques (VIKZ), ainsi que la communauté alévi, religion issue de l’islam et très présente en Turquie. «La Ville avait déjà signé des contrats avec les communautés protestantes et l’Église catholique (2005) et la communauté juive (2007)» , rappelle-t-elle dans son communiqué.

«Alors que les dispositions de l’accord confirment largement les droits et obligations des parties découlant de la constitution et de la loi, il entraîne tout de même un changement juridique : les fêtes musulmanes et alévies les plus importantes acquièrent le même statut que les fêtes religieuses chrétiennes» , précise le texte. Ce jour-là, les salariés souhaitant ne pas travailler pourront poser un jour de vacances ou récupérer plus tard.

Cité par le Spiegel , Aydan Özoguz, responsable du centre gauche Parti social-démocrate et député fédéral de Hambourg, a reconnu qu’«il y a une grande différence pour un travailleur musulman entre dire à son patron ‘‘je prends des vacances” , et pouvoir être plus direct et dire “ceci est mon jour de fête religieuse, et je tiens à le célébrer, donc je vais prendre un congé et faire le travail plus tard”» .

Le changement concerne surtout l’enseignement. L’instruction religieuse à l’école a une position particulière en Allemagne : elle est placée sous le contrôle de l’État, mais son contenu relève de la responsabilité des Églises. Alors que jusqu’à présent, l’Église protestante de Hambourg était responsable de l’enseignement religieux dans les écoles publiques, le dispositif prévoit, pendant cinq ans, «un développement de l’enseignement islamique et alévi avec l’objectif d’une participation égale» . Ce qui suppose «l’utilisation de professeurs de religion musulmane et alévi» .

Partager cet article

1 commentaire

  1. «il y a une grande différence pour un travailleur musulman entre dire à son patron ‘‘je prends des vacances” , et pouvoir être plus direct et dire “ceci est mon jour de fête religieuse, et je tiens à le célébrer, donc je vais prendre un congé et faire le travail plus tard”»
    Transposons:
    «il y a une grande différence pour un travailleur catholique entre dire à ses collègues ‘‘bonnes fêtes de fin d’année” , et pouvoir être plus direct et dire “bonnes fêtes de la Nativité et de la Saint-Sylvestre”»
    Certains parleront de prosélytisme: il n’y en a pas plus dans un cas que dans l’autre.
    Bonne réinformation.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]