Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

Le commissaire aux Droits de l’homme milite pour l’homosexualisme

Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, veut une législation spécifique pour lutter contre "l'homophobie et la transphobie" :

H "Ces cinq dernières années, j'ai examiné la manière dont les droits de l'homme des personnes LGBT sont appliqués dans les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe. Les résultats de cette étude ont été récemment publiés dans un rapport intitulé " Discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre en Europe " (http ://book. coe. int ou www.commissioner.coe.int).

Ce rapport énumère toute une série d'obstacles que rencontrent les personnes LGBT dans la pleine jouissance de leurs droits fondamentaux. Il montre, par exemple, que le harcèlement homophobe et transphobe au travail et à l'école est monnaie courante dans pratiquement tous les Etats membres. Dans cinq pays européens, des organisations LGBT se sont heurtées à des obstacles ou à des refus lorsqu'elles ont voulu se faire enregistrer officiellement. Trois autres pays membres ont tenté de criminaliser "la propagande ou la promotion de l'homosexualité ". […]

Les gouvernements doivent continuer d'entreprendre des réformes législatives et d'oeuvrer à la transformation de la société pour permettre aux personnes LGBT de jouir pleinement des droits fondamentaux universellement reconnus. Un suivi national et international – notamment de la part des institutions nationales chargées de veiller à l'égalité ou des ombudsmans – est nécessaire pour mesurer les progrès accomplis." (source : Le Monde)

Bref, les droits de l'homme doivent intégrer les droits des homosexuels.

Partager cet article