Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le cimetière d’Eygalières profané

Lu ici :

"Le cimetière d’Eygalières dans les Bouches-du-Rhône vandalisé et saccagé pendant le pont du 1er
mai 2009. Silence dans les médias et la presse quotidienne régionale.
Un contact local nous a fait passer l’information, près d’une semaine
après voici les images tournées le 8 mai 2009, vers 10-11 heures" (vidéo).

Il ne se passe plus une semaine sans profanation connue d'un cimetière catholique et français. Et le silence de la presse, des autorités religieuses et civiles s'accroît. Que faut-il pour qu'ils se réveillent?

Lahire (via le FC)

Partager cet article

5 commentaires

  1. Des baffes?
    Sinon, on peut pas contacter le député du cru pour lui faire remarquer ça? Une toute petite campagne de mail comme l’a fait e-deo pour matelsom, ca peut faire remarquer à quelqu’un ce qui se passe…

  2. Et si l’on organisait des veilles pour remettre ces “chenapans” dans le droit chemin !

  3. Très bonne idée! Et si ça ne marche pas, il suffira de séquestrer les députés.
    A la longue, ça finira bien par se faire savoir que de nombreux cimetières catholiques sont profanés.

  4. Hélas ne rêvons pas! Celui qui donnerait – même pas une “raclée”- mais un simple coup de pied dans les fesses à un profanateur de cimetière, serait, par notre dite “justice” plus sévèrement puni que les profanateurs eux-mêmes… Nous vivons dans un monde où presque tout est inversé.

  5. On doit pouvoir mettre en place un réseau de surveillance par webcam.
    Bien sûr, à l’instar des synagogue, c’est l’Etat qui doit subventionner.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services