Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le chiffre du jour : 357 milliards d’euros

La Cour des comptes a certifié les comptes de l'État pour 2008, tout en émettant 12 réserves !

S'agissant des retraites des fonctionnaires, les magistrats de la rue Cambon estiment à 1 050 milliards les engagements de retraite pour le secteur public, en termes bruts. Les deux tiers, environ, sont assurés d'être financés par le système existant. En revanche, la Cour des comptes fixe à 357 milliards les besoins de financement supplémentaires, actualisés en 2050. Cela correspond à l'effort financier dont l'État devra s'acquitter durant cette période s'il veut honorer intégralement les pensions promises aux fonctionnaires.

Sinon pas de retraite…

Sinon, le bilan de l'État fait apparaître une situation nette négative de 686 milliards d'euros. Si l'on comparait la France à une entreprise, c'est le montant qu'il resterait à rembourser aux créanciers en cas de faillite du pays, après la vente de la totalité des actifs. Si la situation nette a toujours été négative, la Cour s'inquiète toutefois de son creusement : en deux ans, elle est passée de - 593 milliards à - 686 milliards, soit une progression de 16%. C'est un peu le bilan financier du sarkozysme.

Partager cet article

2 commentaires

  1. Compléments sur la situation financière de l’Etat. 30% de déficit courant et au bout du chemin l’hyper-inflation ou la baisse drastique des dépenses.

  2. Je suis très ennuyée de constater que personne ne souligne ce qui est à l’origine des déficits publics de notre pays (eh, oui, cher Salon beige, pas même vous…) eh bien ce sont les dépenses pharaoniques engagées par les socialistes arrivés au pouvoir en 1981 : réouverture des mines de charbon, nationalisations à tout va, 39 heures, retraite à 60 ans, 5ème semaine de congés payés, créations de très nombreux emplois publics…et j’en passe. Leur imagination fut sans limite, et ils ont ruiné la France. Il y eut ensuite plusieurs cohabitations qui parachevèrent les dégâts (RMI, 35 heures, CMU, AME…)
    Puis une “droite” qui n’est pas de droite qui n’ose pas faire une autre politique. Et aujourd’hui, il est sans doute trop tard pour remonter la pente savonneuse.
    [Pas même nous ? Il faut lire le SB tous les jours…
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/05/locde-souhaite-que-letat-fran%C3%A7ais-r%C3%A9duise-ses-d%C3%A9penses.html
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2008/03/le-cot-rel-de-l.html
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services