Le chef d'état-major de l'armée de terre en colère contre le cataclysme dans les armées


Rm2Lus sur Twitter, ces passages de son intervention sur Europe 1 où ce responsable de l'armée de terre se désolidarise des orientations politiques :

"L'opération au Mali n'est pas achevée. L'Adrar a été vérifié, il reste d'autres parties, la région de Gao.

9000 soldats Armée de Terre en opération dans le monde. Les Français doivent être admiratifs de leurs soldats.

J'espère de tout cœur que la France pourra continuer à mener des opérations comme celle du Mali.

Supprimer l'Armée de Terre ? Il faudrait demander l'avis des Français. Je n'ai aucun doute sur leur jugement.

30.000 soldats en moins ? Ce serait intenable.

On peut accepter des renoncements temporaires. Ne déclassons pas l'outil militaire, ne touchons pas au capital humain.

Je réclame de pouvoir exercer ce métier dans des conditions équitables, une certaine stabilité dans les réformes".

22 réflexions au sujet de « Le chef d'état-major de l'armée de terre en colère contre le cataclysme dans les armées »

  1. Sylvie

    J’appelle l’ensemble de nos armées (armée de terre, Légion Etrangère, Armée de l’Air, Marine Nationale et Gendarmerie Nationale) à ne plus obéir à François Hollande. Il est illégitime car il ne veut plus écouter qui que ce soit (le peuple dans la rue contre le mariage pour tous et le chef d’Etat-Major des Armées).
    J’appelle les soldats de ce pays à la désobéissance civile et civique. Refuser massivement de partir dans des opérations extérieures coûteuses alors qu’ils ne touchent pratiquement plus leurs soldes depuis de nombreux mois à cause d’incidents informatiques.
    J’appelle les officiers (toutes armes confondues)à suivre l’ensemble de la troupe et à ne plus obéir aux ordres donnés par le gouvernement pour aller au Mali ou ailleurs.
    J’appelle les gendarmes (et plus précisément les gendarmes mobiles) à refuser de charger la prochaine fois les millions de manifestants de la manif pour tous et à les laisser passer. Je les appelle à la désobéissance totale et à exprimer leur colère contre le fait que leurs collègues ont osé s’en prendre à des enfants (et si c’était les leurs ?).
    Gendarmes mobiles cessez d’obéir à ce pouvoir infâme qui va vous retenir des sommes importantes sur vos soldes pour détruire vos familles et retirez vos enfants afin de les confier à des pédophiles dangereux.
    Alors, rejoignez-nous ! Rejoignez la grande Armée de la Manifpourtous ! Soyez nos frères et nos camarades ! Assez de mépris ! Défendez le peuple contre l’oppression de ce pouvoir inique et dangereux !
    Avec nous !
    Rejoignez-nous ! Révoltez-vous et refusez d’obéir partout !
    Merci !

  2. Yannh

    Bref, le cataclysme aura bien lieu.
    Donc je propose :
    – L’Armée destitue Normalito 1er, et prend provisoirement la tête du pays ;
    – Gouvernement et parlement sont dissouds et une mini-structure gère les affaires courantes (c’est arrivé en Belgique pendant un temps certain);
    – L’Armée appelle Louis de Bourbon à la tête du pays et n’agit alors qu’en soutien à notre Roy car c’est lui désormais le Chef de l’Armée devenue royale ;
    – Au préalable, l’Alliance Royale aura peaufiné et finalisé la nouvelle constitution : corps constitutifs de la Nation, mandats impératifs …, même s’il peut y avoir après quelques modifications à y apporter ;
    – Louis XX forme un gouvernement à minima le temps de procéder aux différentes élections prévues et définies selon la nouvelle constitution.
    – Au bout d’un an – le temps que les Français apprécient qu’ils n’ont pas perdu leur liberté (bien au contraire) et qu’ils sont surtout libérés des partis politiques qui leur pourrissent la vie et les spolient depuis 40 ans – le ROY appelle les Français à entériner la constitution.
    – L’Armée rentre dans les casernes, sécurisée sur son avenir ; les partis politiques sont privés de toute forme de financement public ; nous avons à nouveau une (LA) première Dame de France en la personne de la Reine Maria Margarita, jolie Franco-Vénézuelienne ; Lentement mais sûrement les Français retrouvent leur fierté d’être Français, leur histoire, leur culture….
    – La pérénité de la France est donc assurée : notre Roy est jeune, le Dauphin est là et le bâteau Royaume de France peut donc être gouverné avec vues à long terme (et non à cinq ans)…
    – BIP BIP ! BIP BIP ! BIP BIP ! ET m….. ce p….. de réveil qui sonne.

  3. ohlala

    qui dirige l’armée?
    ce n’est pas le moment de “sortir du bois”, à quoi sers une armée qui n’a pas de chef?
    il faut d’abord savoir quel société nous voulons pour demain?
    envoyer des armes en Syrie quand on n’arme pas son armée en dit long sur son état, il fallait réagir avant!

  4. gug

    Evidemment, ce général a raison.
    Qu’il claque sa démission!
    Depuis Mitterand et la gauche, le format n’a cessé de diminué.
    Quelle institution a fait autant d’efforts que la Défense : aucune!
    A un point tel, que l’Armée est assez désorganisée, même si elle est valeureuse, ce dont peu de français doutent.
    Donnez votre démission, voilà un signal fort.
    Ne vous dites pas qu’il faut rester pour préserver l’outil du pire.
    Ne vous inquiétez pas il y aura plein de camarades pour vous remplacer.
    Partez, c’est votre devoir!

  5. Exupéry

    Le sabordage de la France implique pour les social-fascistes, le sabotage de son armée.
    Ces traitres savent ce qu’ils veulent, et comment l’obtenir en démolissant tout ce qui fait que la France tient debout : la famille, le mariage, la morale (essentiellement chrétienne), l’instruction/éducation, la connaissance impartiale de notre histoire, l’économie, l’armée, l’homogénéité culturelle et la reconnaissance des valeur de notre passé, une justice impartiale et efficace, la notion de responsabilité personnelle, etc., etc.
    Il est significatif d’observer que depuis des dizaines d’années (et pas seulement sous les socialistes), ces pierres d’angles ont été systématiquement érodées.
    Que la France était donc forte pour n’être pas encore, après tant de trahisons, réduite à néant. Mais il est grand temps de s’en occuper sérieusement!

  6. PK

    On a vraiment l’impression que les militaires sont comme Christine Boutin : tant qu’ils n’ont pas pris un coup de gourdin sur le crâne, il n’ose ni voir la réalité en face, ni surtout parler…
    En espérant qu’ils ne se réveillent pas trop tard…

  7. Alex

    Épouse de militaire actuellement en opération au Mali, je suis très inquiète de ce que le gouvernement prépare pour anéantir les armées. Ils n’en sont que partiellement conscients là bas, puissent ils ne l’apprendre que le plus tard possible afin de remplir leur mission sereinement. Leur désillusion sera à la hauteur de la trahison de ce gouvernement indigne.

  8. Patriendanger

    Je soutiens le coup d’état militaire si c’est pour instaurer une démocratie réelle application d’une constitution écrite par un panel représentatif de citoyens tirés au sort.
    Et je soutiendrai une juste récompense pécuniaire et honorifique pour les braves, sages, patriotes, français qui y auraient pris une grande part, parce qu’ils auront sauvé la France.

  9. VD

    Avec l’augmentation des tensions, non seulement internationales mais en France même, c’est irresponsable.
    Il faudrait mieux diminuer largement le budget de l’Education (!) nationale qui est excessif pour les résultats constatés. Laisser l’enseignement à l’école privée qui est bien plus efficace.
    Mais il faudrait autre chose que des idéologues au gouvernement.

  10. Alex

    J’admire qu’on appelle solennellement les militaires à donner leur dem, sachant qu’une bonne partie d’entre eux ne sont même pas sur le territoire. Et qui s’occupera de nourrir leurs familles quand ils seront tous au chômage? Un peu de réalisme serait bienvenu. Il me semble que si les généraux de bon sens quittent le navire, il n’y aura plus personne pour le sauver. La résistance est à mon sens beaucoup plus efficace quand elle se fait de l’intérieur. Soutenue bien sûr par toute la population à l’extérieur. C’est parfait que ce gouvernement se rende odieux en plus d’être inapte. On va supporter ses brimades et son incapacité encore un peu, histoire de laisser s’accumuler les griefs des Français. Et un jour ou l’autre, le couvercle de la marmite sautera…

  11. Georges

    Attendre qu’un cataclysme vienne de l’intérieur (guerre civile) ou de l’extérieur (terrorisme) a quelque chose d’insupportable et l’on comprend les énervements si l’on n’excuse pas les débordements éventuels. La force seule ne résoudra pas les conflits. L’exercice pour la défense de la France, dans un climat d’entente, est difficile. Sans une grâce spéciale de Dieu qui permette d’allier à la force, la juste furia des armées libératrices à la plus juste et légitime action pacifique qui dégage des
    horizons funestes(sans le plus grand souci d’équilibre dans l’action) la France s’exposerait trop à des aléas incontrôlés.
    Jamais, le destin des Français n’a été autant dans la main de Dieu. Il leur appartient d’implorer sa clémence pour eux-mêmes et pour la Monde, de savoir vraiment ce qui relève de la justice et de ne pas s’engager sur des voies qui l’éloigneraient encore davantage de la paix dans l’unité.

Laisser un commentaire