Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

“Le chef d’état-major des armées ne fait que dire la vérité : avec des budgets en constante baisse, nos missions ne pourront plus être remplies” (Add.)

Pdv2Le jeune Emmanuel Macron a beaucoup perdu en croyant qu'il pouvait s'en prendre publiquement à un général d'armée tant apprécié dans les armées françaises : 

"La Croix : Que pensez-vous du rappel à l’ordre de Pierre de Villiers par Emmanuel Macron au sujet des moyens alloués à l’armée ?

Vincent Desportes : Je suis, comme beaucoup dans l’armée, très déçu de la réaction du président de la République. Et très étonné aussi car il jouissait jusque-là d’une très bonne image dans nos rangs.

Le choix de remonter les Champs-Élysées dans un véhicule militaire le 14 mai avait été apprécié, tout comme son discours aux accents très gaulliens devant nos troupes au Mali, en mai, lors duquel il s’était engagé à débloquer tous les moyens nécessaires. Jusqu’à cette réaction outrancière et humiliante à l’égard de Pierre de Villiers…

On la comprend d’autant moins que le chef d’état-major des armées ne fait que dire la vérité : avec des budgets en constante baisse, nos missions ne pourront plus être remplies, c’est un fait ! Et l’affirmer, ce n’est pas défendre les militaires, mais bien défendre la sécurité des Français.

Certes, mais Pierre de Villiers ne s’est-il pas affranchi de son devoir de réserve ?

V. D. : Aucunement. Les propos qu’on lui impute – et qui sont très directs, je vous l’accorde – ont été tenus devant la commission Défense de l’assemblée nationale (1). Il n’a fait qu’exprimer, devant les députés qui l’y invitaient, la situation budgétaire de l’armée. Et ce de façon beaucoup plus directe et explicite que sa tribune de ce matin dans le Figaro, où il fait davantage preuve de retenue – conscient, sans doute, d’être tenu par son statut de chef d’état-major.

Voilà pour la forme. Revenons au fond : les troupes attendent d’un homme de son rang qu’il soit leur porte-voix auprès des autorités. Les militaires n’ont ni le droit de grève, ni celui de se syndiquer. Ce n’est pas pour cela qu’ils ne doivent pas se faire entendre… Il n’y a rien de choquant à ce que leur hiérarchie interpelle les autorités".

Add. :  Il y a deux heures le Général de Villiers écrivait dans sa lettre aux soldats

"Parce que la confiance expose, il faut de la lucidité. Méfiez-vous de la confiance aveugle ; qu’on vous l’accorde ou que vous l’accordiez. Elle est marquée du sceau de la facilité. Parce que tout le monde a ses insuffisances, personne ne mérite d’être aveuglément suivi. La confiance est une vertu vivante. Elle a besoin de gages. Elle doit être nourrie jour après jour, pour faire naître l’obéissance active, là où l’adhésion l’emporte sur la contrainte.

Une fois n'est pas coutume, je réserve le sujet de ma prochaine lettre".
Prémonitoire?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

15 commentaires

  1. Ne pas avoir le sens du ridicule est une force incroyable. Macron en est le parangon.
    Et alors je sais pas si c’est parce que je vieillis, mais les jeunes actuels (disons les moins de 40 ans) m’en semblent tous bien dotés aussi.
    C’est une force, mais qui mène où ?

  2. Il faut l’adéquation des moyens aux buts poursuivis : si l’on réduit les moiyens budgétaires, il faut supprimer des missions.
    Le pouvoir politique en portera la responsabilité.

  3. Le chef des armées, un déserteur qui a refusé de faire son service militaire. Ridicule.

  4. On a eu la même chose avec le général Soubelet après qu’il eût exprimé ses réserves sur la politique pénale face aux délinquants lors d’une audition à l’Assemblée nationale devant une commission parlementaire sur la sécurité le 18 décembre 2013.
    Le pouvoir, président, gouvernement n’aiment pas les critiques et profitent du devoir de réserve pour en abuser!
    Dans le cas présent, Macron a humilié publiquement le général. Il a fait une faute politique majeure! Les militaires sont des hommes qui risquent leur vie pour la France, les Français sont très attachés à leur armée car ils sont conscients des risques que prennent les militaires.
    Macron n’est qu’un minable qui n’est pas sûr de lui sinon quel besoin aurait il eu d’humilier publiquement ce général?
    Pour ma part, rien ne m’étonne chez Macron qui est un manipulateur narcissique, mégalomane compulsif, bref tout ce que je déteste et fuis comme la peste.

  5. Pendant ce temps là, les islamistes sur notre sol ou ailleurs… écoutent bien ce qui se passe et sont même renseignés par leur “frères” au sein de nos troupes.
    Le chef d’état-major des armées ne fait que dire la vérité : avec des budgets en constante baisse, nos missions ne pourront plus être remplies, notre sécurité et l’avenir de nos enfants ne tiennent qu’à un fil.

  6. Macron s’est comporté comme un “petit chef” vis à vis d’une armée d’opérette jouant une musiquette indigne pendant que de vrais soldats risquent leur vie au Mali et ailleurs. Pitoyable.

  7. Déjà avant d’être président, Macron s’était appliqué à enlever à la France, ses moyens de défendre sa souveraineté. L’affaire Alstom en est une démonstration :
    https://www.youtube.com/watch?v=ke8aozlyBFk
    Les turbines françaises qui servaient à nos sous-marins, porte-avion et centrales nucléaires sont maintenant aux mains des Américains (General Electric). Ce qui a permis au passage, à Macron de toucher une belle somme d’argent.
    Les soldats français ne servent plus que de chair à canon pour des buts mondialistes : en Libye, Syrie…
    Il n’est plus question qu’elle puisse permettre à la France de reprendre son indépendance. Alors petit à petit on la saborde, en prévision d’un remake de ce qui s’est passé au Kosovo. Encore faut-il qu’il y ait encore plus de musulmans sur le territoire. Ensuite, il suffira d’organiser le chaos, en poussant les uns contre les autres à commettre des attentats. Un jour, les médias aux ordres nous apprendront qu’ “un Français” a égorgé un musulman. Le lendemain ce sera l’inverse. Poussant ainsi la population à une guerre civile, comme en Ukraine. Le “Grand Remplacement” n’est pas du au hasard. Il est provoqué.

  8. Je crois malheureusement qu’il ne faut se faire aucune illusion… Le pouvoir civil en France veut imposer le silence dans les rangs de nos forces armées ! Les ordres seront bientôt pris à Wall Street ou à Bruxelles, si ce n’est déjà le cas !
    Notre pays a vraiment besoin d’un Bonaparte, d’un sabre pour remettre les choses d’aplomb et les gens à leur juste place !

  9. Y a-t-il un côté bisounours chez Macron ? Ne le voyait-on pas en photo se promenant main dans la main avec Gallet (président de l’INA) ? C’était dans grand romantisme mais la scène internationale est toute autre. Et certains événements d’une grande cruauté.
    D’autre part, qu’il arrête de jouer au décideur. Il est aux ordres. Son mouvement “En marche” est pro-mondialiste. Ceux qui commandent sont les banquiers, plus les politiciens. Ces derniers sont devenus leurs larbins.

  10. La priorité pour Macron est ailleurs puisqu’il est aux ordres des banquiers.
    Emmanuel Macron aurait décidé, le 9 juillet d’enclencher dès 2018 deux réformes de la fiscalité inscrites à son programme : le cantonnement de l’ISF aux seuls biens immobiliers et le prélèvement forfaitaire unique (PFU), une taxe à 30% sur les revenus des valeurs mobilières. Les deux mesures cumulées, si elles étaient complètement implémentées, devraient coûter respectivement 4 milliards d’euros (PFU) et 3 milliards d’euros (ISF).
    A qui iraient en priorité ces 7 milliards d’euros. La réponse est sans appel : pour les 0,01% les plus riches du pays.
    https://www.marianne.net/economie/avec-macron-3-milliards-d-impots-en-moins-pour-les-3000-foyers-les-plus-riches
    https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/030443375341-les-menages-les-plus-riches-grands-gagnants-des-reformes-annoncees-par-lexecutif-2101663.php
    La priorité pour Macron n’est pas la France, mais les 0,01% les plus riches. Mais il a été démocratiquement élu. C’est donc ce que les contribuables français veulent. Ils étaient 99% à voter contre le frexit. Le seul parti le réclamant était celui de l’UPR.

  11. La musique medley de Daft Punk lors de ce 14 juillet faisait très cirque :
    https://www.dailymotion.com/video/x5tffl3
    mais était parfaite pour démontrer la fin de cette armée qui fut longtemps à défendre l’indépendance de la France. Aujourd’hui les soldats sont devenus des mercenaires aux ordres des mondialistes. Je suis tout de même étonné que les associations LGBT… n’aient pas exigé que leurs soldats, sous un uniforme genre gaypride, défilent.
    On aurait pu avoir ainsi le bataillon des chiens de garde comme à Montpellier cette année :
    https://i2.wp.com/www.lengadoc-info.com/wp-content/uploads/2017/07/20170708_174634-995×498.jpg
    Détail d’uniforme :
    http://www.lengadoc-info.com/wp-content/uploads/2017/07/20170708_170604-576×1024.jpg
    Le monde entier aurait pu admirer le renouveau de l’empire romain (Union européenne) dans toute sa période décadente pour certains, mais hautement “humaniste” pour d’autres.

  12. J’ai préféré Brigitte Macron à ce 14 juillet plutôt qu’à l’enterrement de Simone Veil :
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/19990351_10155479267968610_6731155132467369966_n.jpg?oh=d56b6d5f3091706db3c37a59326d13b1&oe=59CD0170
    Comme quoi Macron n’a pas mégoté cette fois-ci sur le prix du tissu pour sa jupe. C’est en quelque sorte une aide à l’armée française. Que justice lui en soit rendu.

  13. Macron adore les pyramides ! Que disait Macron devant la pyramide le 7 au soir des élections ? « qu’il défendrait l’esprit des Lumières…. »
    https://www.youtube.com/watch?v=J81TidthZ90
    Et lors de ce 14 juillet, on avait du Daft Punk , bien connu pour ses vidéos “illuminati” :
    https://2.bp.blogspot.com/-UZnFhJWO-qU/WWnilio-XlI/AAAAAAAARW8/tsUkTRpClFAnqG2dPdImDVpxRegpHiReQCLcBGAs/s1600/Daft-Punk-Illuminati-pyramid-eye.jpg
    L’armée française serait donc passée aux ordres des “illuminati”, sous le regard bienveillant de Trump. Le chef d’état-major des armées démissionnera-t-il ? Il perdrait ses primes. Il y a de fortes chances que non.

  14. A John
    C’est exactement le conseil qu’ a donné Malcom Howard pour comprendre qui est derrière des événements tels que l’écroulement du World Trade Center 7 : “suivez le flux financier”.
    http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2017/07/howard-cia-911.jpg
    Après avoir reçu la permission de quitter un hôpital du New Jersey, sachant qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre, Malcom Howard, 79 ans et ex agent de la CIA, a décidé d’avouer avoir participé à une opération secrète de la CIA dans la démolition contrôlée du World Trade Center 7 le 11 septembre 2001. Formé en tant qu’ingénieur, il est cependant rapidement devenu expert en explosifs après avoir été embauché par la CIA dans les années 1980 où il y a passé plus de 36 ans. Avec quatre autres agents de la CIA, il fut chargé de veiller à ce que la démolition du bâtiment du World Trade Center 7 se fasse sans heurts sans que l’on puisse prétendre qu’il s’agisse d’un travail de démolition.
    Malcom Howard expliqua que le bâtiment avait été abattu en utilisant des matériaux composites de nanothermite de qualité militaire. Au cours du mois précédant le 11 septembre, les explosifs avaient été stratégiquement placés dans le bâtiment. À l’époque, presque tous les bureaux du bâtiment étaient loués par la CIA, les services secrets et le personnel militaire, ce qui a facilité leur tâche. Le jour du 11 septembre, les détonateurs dans le World Trade Center 7 se sont enclenchés et le bâtiment s’est effondré à 17h20, près de 7 heures après les deux premiers bâtiments.
    https://www.youtube.com/watch?v=Mamvq7LWqRU
    une fois effondré, lui et ses collègues ont célébré cela avec du whisky et des cigares. Mais dès qu’ils se sont mis à passer en revue les enregistrements vidéos, ils devinrent inquiets. D’autant plus que la BBC avait annoncé au monde que l’édifice s’était effondré 20 minutes avant qu’il ne le fasse.
    https://www.youtube.com/watch?v=ltP2t9nq9fI
    Cela ressemblait évidemment plus à une démolition contrôlée qu’autre chose quand on entendait en plus dans les rues, le bruit d’explosions :
    https://www.youtube.com/watch?v=_A9X_8flGeM
    Le gouvernement essaya de rattraper le scenario en prétendant que les débris brûlants des deux premiers bâtiments détruits avaient quelque peu pénétré dans celui du World Trade Center 7, provoquant ainsi des incendies incontrôlables entraînant l’effondrement de l’ensemble du bâtiment. Curieusement, ces explications suffirent à calmer les esprits. Ni le public, ni les médias exigèrent une autre enquête pour savoir ce qui s’était réellement passé. Ils remirent par contre en question la version officielle sur les twin towers. Mais Malcom Howard expliqua qu’il ne savait rien sur la destruction des deux premières tours. Selon lui, pour connaître qui est derrière ces attaques dévastatrices, il suffit de suivre les flux d’argent. Les travaux effectués juste avant le 11 septembre, étaient effectués par des gens qui savaient ce qui allait arriver. Et les familles proches des hommes les plus puissants d’Amérique, Cheney, Rumsfeld… sont tous devenus très riches.
    https://www.youtube.com/watch?v=-5y8PtfKA14
    Bref, l’argent mène aussi bien les politiciens que les militaires. Mais qui mène l’argent sinon une caste de banquiers….

  15. Alors qu’Emmanuel Macron, reniant déjà l’une de ses promesses de campagne, a décidé d’un énième et scandaleux tour-de-vis budgétaire contre les armées françaises, Vincent Brousseau attire notre attention sur une idée lancée officiellement par le parlementaire allemand Roderich Kiesewetter, qui permettrait discrètement à l’Allemagne de contourner l’interdiction des armes nucléaires qui lui est faite depuis la Deuxième guerre mondiale et qui est juridiquement contraignante depuis le traité de Moscou du 12 septembre 1990.
    Comment l’Allemagne pourrait-elle se doter d’une puissance nucléaire alors qu’elle en a l’interdiction juridique formelle ? Tout bonnement en tirant profit des incartades du président Trump et des contraintes budgétaires démentielles dans lesquelles l’euro plonge la France indéfiniment, pour mettre subtilement la main sur notre force de frappe en créant une prétendue « bombe nucléaire européenne » (« Euro-nukes » en anglais). Ce hold-up militaire et technologique étant bien entendu commis avec l’approbation bruyante, en France, des idiots utiles de la « construction européenne ». Ne pas opublier que 99% des Français votèrent pour des partis contre le frexit.
    Comme par hasard, les relais européistes de l’influence allemande en profitent pour ressortir, au même moment, l’idée d’un siège permanent de l’UE au Conseil de sécurité, ce qui supposerait que la France accepte d’abandonner le sien pour en faire profiter l’Allemagne.
    Ce qui se joue désormais est donc immense. C’est rien moins que la préservation, ou le sacrifice sur l’autel du dogme européiste, des deux atouts suprêmes que nous avait légués Charles de Gaulle et qui font que la France est encore une grande puissance : notre force de frappe nucléaire nationale et notre siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!