Le changement à la tête de la CEF est repoussé

Mgr Podvin, porte-parole de la CEF, indique dans Le Nouvel Observateur :

"Une assemblée plénière devait se réunir le 19 mars, afin d’élire un
successeur à Mgr André Vingt-Trois, qui arrive en fin de mandat
statutaire, pour une entrée en fonction au 1er juillet. Nous allons
repousser cette élection au mois d’avril, afin de pouvoir respecter le
temps du conclave et tenir compte de l’arrivée du nouveau pape."