Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Le cercle Vauban

Présenté par son président, Claude Wallaert, interviewé par Politique magazine.

"On connaissait le Cercle Vauban pour son activité éditoriale. Le 6 décembre à Paris, c’est à un colloque politique que Claude Wallaert convie les lecteurs de Politique magazine. à un peu plus d’un mois de l’événement, c’est l’occasion de faire un point sur les activités de ce « think tank » de combat et de présenter le déroulement d’une journée qui s’annonce riche en espérance.

Pouvez-vous présenter en quelques mots le Cercle Vauban ?

Le Cercle Vauban est un réservoir d’idées. Il est composé d’une vingtaine de membres d’horizons professionnels divers, la plupart en activité. Ingénieurs, juristes, financiers s’y côtoient, partageant des convictions fortes et entretenant des liens d’amitié et de coopération par des réunions régulières.

Quel est son but ?

Comme beaucoup de nos compatriotes, nous sommes préoccupés par l’état d’anémie dans lequel se trouve notre pays. Le Cercle s’attache donc à développer une réflexion sur son présent et son avenir, réflexion prenant en compte sa longue et riche expérience historique. Il n’est pas question de jeter le bébé de demain avec l’eau du bain d’aujourd’hui ! Nos préoccupations portent sur tout ce qui touche au bien commun et donc à la chose publique. Le Cercle a déjà publié deux plaquettes et travaille actuellement à la réalisation de brochures sur les institutions, la justice et la famille qui devraient prochainement voir le jour.

En partenariat avec Politique magazine et la nouvelle Revue universelle, vous organisez un colloque le 6 décembre à Paris. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Ce colloque réunira des intervenants prestigieux dont la plupart sont bien connus des lecteurs de Politique magazine et de la nouvelle Revue universelle. Des constitutionnalistes, des économistes, des juristes développeront une réflexion sur la grave crise que traverse notre pays mais aussi sur les moyens de la surmonter. Cette crise est politique, avec le déclin de nos institutions accéléré par un système de partis discrédité mais despotique. Elle est économique et morale avec une fiscalité confiscatoire et un repli sur soi individualiste et communautariste qui déchire le tissu social. Elle est anthropologique avec, notamment, la destruction programmée de la famille et un matérialisme aggravé par une inquiétude lancinante. Mais nous ne nous contenterons pas d’un simple diagnostic sur l’état du patient. La deuxième partie du colloque sera entièrement con-sacrée à la guérison du malade avec des propositions concrètes visant à refonder la représentation des Français et la légitimité du pouvoir, à revitaliser les solidarités familiales et professionnelles, à restaurer les libertés publiques, à reconstituer le tissu social…

Qu’attendez-vous de cette journée ?

Le Cercle Vauban a vocation à être une force de proposition. Considérant, comme beaucoup, que le système actuel est à bout de souffle et qu’il est même devenu nuisible, il s’agit pour nous d’aller au bout de ce constat et de poser la seule question qui vaille : que faire pour sortir de cette impasse ? Or cette situation, que nous jugeons extrêmement périlleuse, nous paraît justifier une véritable révolution institutionnelle.

D’où l’intitulé du colloque : « Pour un nouveau régime ». Vous voulez donc une VIe République ?

Peut-on encore parler de république pour qualifier notre pays ? La res publica, au sens propre, la chose publique, c’est l’intérêt général, le bien commun. Or, force est de reconnaître que la République actuelle ne sert plus le bien commun. Oui, le Cercle Vauban propose un changement de la conception même de la puissance publique. Mais il ne s’agit pas de donner un nouveau numéro !

Que faut-il faire concrètement pour s’inscrire à ce colloque ?

Il suffit simplement de renvoyer le coupon-réponse ci-joint, accompagné d’un chèque de règlement à l’ordre du « Cercle Vauban-Regalia ». Trois tarifs sont proposés. Chacun trouvera la formule qui lui convient. J’invite tous les lecteurs de Politique magazine à participer à cette journée qui s’annonce riche en espérance et qui sera aussi l’occasion de partager un moment d’amitié autour d’un déjeuner-buffet.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]