Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le Cercle de réflexions interarmées regrette l’accueil des otages au plus haut niveau de l’État

Le Cercle de réflexions interarmées regrette l’accueil des otages au plus haut niveau de l’État

Communiqué du Cercle de Réflexions Interarmées :

Ce vendredi 10 mai, les forces françaises ont mené au Burkina-Faso une opération compliquée, difficile et aux probabilités de réussite incertaines aboutissant à la libération de 4 otages dont deux Français.

Ce haut-fait souligne les qualités, les capacités, l’efficacité et le courage de l’Armée Française dans toutes ses composantes, et tout particulièrement des Forces Spéciales, qui ont mené l’action sur le terrain, jusque dans les derniers mètres les séparant de l’objectif. Malheureusement deux officiers mariniers du commando Hubert, le Maître Cédric de Pierrepont et le Maître Alain Bertoncello ont été tués lors de l’assaut permettant la récupération des otages indemnes.

Leurs noms ne doivent pas être oubliés avec le temps, ni non plus leurs familles et leurs proches à qui tous les Anciens des Forces Armées adressent leur compassion, leurs encouragements et leur solidarité pour leur permettre de surmonter cette terrible épreuve.

Le Président de la République a souligné dans un communiqué la volonté de notre Pays à préserver la vie de nos compatriotes et de ne jamais les abandonner en de telles circonstances. Il présidera une cérémonie d’hommage aux Invalides, occasion pour la Nation de reconnaître le sens de l’engagement des soldats qui la protègent et de manifester son unité et sa détermination face au terrorisme nourri par l’extrémisme islamique.

Même si des habitudes ont été prises dans des circonstances passées ayant une certaine similitude avec le contexte de cette prise d’otages, on ne peut que regretter l’accueil des otages au plus haut niveau de l’État qui transforme des victimes en héros en faisant oublier que certaines insouciances ou irresponsabilités se payent au prix du sang, celui de nos soldats.

Général (2S) Marc Allamand et Gal(2S) Jean Pierre Soyard pour le Cercle de réflexions interarmées

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services