Le Centre national des indépendants et paysans (CNIP) rejoint Les Amoureux de la France

DZ7yxk5X4AABJeSLa plateforme Les Amoureux de la France, cofondée par Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Frédéric Poisson, Robert et Emmanuelle Ménard vise à rassembler autour d'un projet commun toutes les forces d'oppositions de droite pour battre Emmanuel Macron et ce qu'il représente (mondialisme, fédéralisme européen, communautarisme, immigrationnisme, centralisme jacobin) :

"Nous sommes discrets mais pas moins actifs. Notre bureau politique a voté à l'unanimité pour nous ancrer à cette démarche collective, a clamé le président du CNIP, Bruno Noth. Ensemble, nous avons vocation à unifier toutes les composantes de la droite, de gommer nos divergences et de faire en sorte que la victoire soit possible.» Ce qui ne l'empêche pas de régler quelques comptes: «On en a marre que nos idées soient mal défendues par des personnes qui se prétendent à droite», a-t-il fustigé. Dans le viseur de ce libéral-conservateur, qui a appelé à voter FN au second tour de la présidentielle, «Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy»…

Et Marine Le Pen ? S'il s'est gardé de prononcer le nom de la présidente du Front national, ce nouvel allié de Nicolas Dupont Aignan n'en dénonce pas moins sa «ligne ni droite-ni gauche», preuve selon lui «d'un manque de colonne vertébrale»: «Nous, on sait où on est. Le clivage gauche-droite demeurera

Nicolas Dupont-Aignan a confirmé cet ancrage à droite :

"Nous appellerons, à terme, à une grande coalition avec le parti Les Républicains qui aura clarifié sa ligne, et avec un FN qui aura clarifié sa ligne"

Laisser un commentaire