Le CCFD fait la promotion de la théologie de la libération

Alors qu'elle a été condamnée par l'Eglise (ici notamment), le CCFD promeut dans le dernier numéro de son journal, sur 3 pages, les théologiens de cette doctrine, et notamment Leonardo Boff (dont l'un des ouvrages a été condamné ici) et Jon Sobrino (dont 2 ouvrages ont aussi été condamnés par la Congrégation pour la doctrine de la foi). En faisant, sans nuance, la promotion de ces thélogiens qui ne sont pas en phase avec la doctrine de l'Eglise, le CCFD confirme sa volonté de refuser le Motu Proprio Au service de la Charité. Voilà une information qui rejoint notre mise en garde, dans ce post publié le 10 février.

Voici des pages :

1
2
3