Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Le Cardinalis Patronus de l’Ordre souverain de Malte Raymond Leo Burke

BC’est par abus de langage – ou mauvaise connaissance des mots – que la presse traduit « Patronus » par patron. La traduction du mot latin «patronus » serait plus justement « protecteur » ou « parrain » au sens moderne du terme. En fait, comme le rappelle le site même de l’Ordre souverain de Malte, le Cardinalis Patronus est nommé auprès de l’Ordre pour promouvoir les intérêts spirituels de l’Ordre et de ses membres et entretenir les relations avec le Saint Siège. Il n’est donc pas, comme le laissent croire les commentaires de certains médias le « Patron » de l’Ordre. En effet, l’Ordre est une institution souveraine. Son seul « patron » est le Grand Maître qui est à la fois le « souverain » et le chef spirituel de l’Ordre. D’ailleurs, l’Eglise elle-même ne s’y trompe pas qui confère au Grand Maître les privilèges cardinalices lors de sa nomination..

Pour mieux comprendre les liens qui existent entre l’Eglise (et notamment le saint Siège) et l’Ordre Souverain de Malte il suffit de se reporter à la déclaration du Pape Jean Paul II lors de la réception du premier ambassadeur de l’Ordre Souverain auprès du saint Siège le 26 mars 1983 (à cette occasion en effet le Saint Siège renouvelait officiellement la reconnaissance du statut de Souveraineté de l’Ordre de Malte en élevant l’Envoyé extraordinaire et Ministre plénipotentiaire qui dirigeait la Légation de l’Ordre au rang d’Ambassadeur représentant l’Ordre Souverain) :

« Mais l’élévation de votre Légation au rang d’Ambassade apporte à votre fonction une qualité nouvelle, et donne aux relations diplomatiques entre le Saint-Siège et l’ordre une importance accrue. En effet, l’ordre de Malte se distingue de manière évidente et à plusieurs titres des Etats qui sont ici représentés dans le Corps Diplomatique accrédité près le Saint-Siège. S’il est souverain, et reconnu comme tel par le Droit international, il a une certaine universalité, étant implanté par ses Prieurés et ses Associations en beaucoup de pays fort divers. Il comporte un engagement religieux ou laïc, il est de tradition chevaleresque et militaire, et tout entier tourné, aujourd’hui, vers le service des malades et des pauvres. Et n’est-ce pas dans l’église catholique elle-même que les membres de cet Ordre indépendant puisent l’inspiration de leur service? C’est donc avec une bienveillance particulière que vous êtes reçu dans cette Maison ».

Son Altesse Eminentissime Fra’ Matthew Festing a été élu à vie le 11 mars 2008 Prince et Grand Maître de l’Ordre de Malte par le Conseil complet d’Etat de l’Ordre.

Le Prélat de l’Ordre de Malte est S. E. Rév. Monseigneur Angelo Acerbi, supérieur religieux du clergé de l’Ordre.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services