Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le cardinal Parolin dénonce la haine antichrétienne

Lors d’une prière œcuménique organisée dans la basilique romaine de Sainte-Marie-en-Trastevere, le Secrétaire d'Etat du Saint-Siège a évoqué la mémoire des fidèles qui

« souffrent à cause de l’Evangile ». « Beaucoup ont été sacrifiés pour avoir refusé de se plier au culte des idoles du 20e siècle : le communisme, le nazisme, l’idolâtrie de l’Etat et de la race“. “Beaucoup d’autres sont tombés au cours de guerres ethniques ou tribales“.

« Aujourd’hui encore, en divers endroits, nombre de nos frères et sœurs restent objets d’une haine antichrétienne. « Ils ne sont pas persécutés car on leur reprocherait un pouvoir mondain, politique, économique ou militaire, mais justement parce qu’ils sont les témoins tenaces d’une autre vision de la vie, faite d’abaissement, de service, de liberté, à partir de la foi ».

Et parfois, a-t-il ajouté,

« c’est seulement le nom de ‘chrétiens’ qui attire la haine car celui-ci rappelle la force pacificatrice et humble dont ils sont porteurs, comme tant de volontaires, laïcs ou consacrés, jeunes et anciens, dont la vie a été fauchée alors qu’ils servaient généreusement l’Eglise et communiquaient l’enthousiasme de la charité ».

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]