Le cardinal Parolin à Moscou

Le cardinal Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, a célébré la messe célébrée en la cathédrale de l'Immaculée Conception à Moscou, avec Mgr Paolo Pezzi, archevêque de Moscou ; Mgr Clemens Pickel, ordinaire du diocèse de Saratov ; Mgr Joseph Werth, évêque du diocèse de Novossibirsk et Mgr Cyrille Klimowicz, ordinaire du diocèse d'Irkoutsk en Siberie, ainsi que le nonce Mgr Celestino Migliore.

Les photos ont été prises par Olga Doubiagina. La statue de Notre-Dame de Fatima était au côté de l'autel :

20953259_1975763269326597_6076733248463278255_n

20953078_1975760609326863_3740853671342579636_n

20954079_1975762082660049_822947090032224968_n 20952985_1975761749326749_7265491274568829425_n

20953024_1975762355993355_2120013525150406161_n

Dans un entretien à l’agence russe Ria Novosti, le cardinal Pietro Parolin explique :

«Je vais en Russie dans le but de parler, outre les questions liées aux relations bilatérales et de celles concernant la vie de l’Eglise catholique, des questions liées aux conflits qui touchent trop de régions dans le monde».

Interrogé sur sa rencontre avec Vladimir Poutine, le président russe, et Serguei Lavrov, le ministre des Affaires étrangères, le cardinal Parolin précise qu’il parlera notamment «du drame que continue à vivre la Syrie» mais aussi «l’Irak et les autres pays de la région».

Le cardinal Parolin rencontrera aussi le patriarche Kirill. Interrogé sur les rapports entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe russe, après la rencontre historique à Cuba entre le Pape François et le patriarche Kirill, le cardinal Parolin explique que ces rapports traversent une période positive. Une étape qui «devient le début d’un nouveau chemin» pour dépasser les difficultés existantes afin de mettre toutes les énergies dans la promotion du bien commun. Il précise qu'un éventuel voyage du Pape François en Russie ne fera pas partie des sujets de conversation. 

Laisser un commentaire